Reconnaître les symptômes de la crise d’angoisse

Par L'équipe médicale · Qare · Mis à jour le 25 mai 2020, publié le 5 mai 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Quand on parle d’angoisse, on fait souvent référence à la crise d’angoisse aiguë. Très déconcertante la première fois qu’elle se produit, redoutée ensuite, la crise d’angoisse ne présente aucun risque pour la santé mais il faut apprendre à la gérer. Qare vous donne les explications médicales pour mieux comprendre les crises d’angoisse et l’anxiété qu’elles génèrent, et savoir de quelle manière les soigner.

crise d'angoisse symptômes

Quels sont les symptômes de l’anxiété ?

La crise d’angoisse est une forme d’anxiété intense qui se déclare sous forme d’attaque de panique, son autre nom. Voici les principaux symptômes que peut donner une crise d’angoisse :

  • De la tachycardie, des palpitations ;
  • Des sueurs, des frissons ;
  • Des douleurs thoracique, l’impression de faire une crise cardiaque ;
  • Une sensation d’étouffement ou de suffocation ;
  • Des tremblements ou des spasmes musculaires ;
  • Des vertiges ;
  • Une envie de vomir, un mal de ventre ;
  • L’impression de devenir fou, de perdre le contrôle ;
  • Une sensation de mort imminente.

Des symptômes psychologiques et des symptômes physiques

Les symptômes ne sont pas tous présents ensemble en même temps. D’une façon générale, la crise d’angoisse mélange des symptômes purement physiques et des symptômes psychologiques d’angoisse.

  1. Dans les symptômes psychologiques on retrouve une impression d’être déconnecté de la réalité, d’être en train de mourir.
  2. Dans les signes physiques, on trouve des symptômes d’angoisse qui touchent l’estomac (mal au ventre, nausées) et des symptômes d’angoisse en lien avec le cœur.

D’autres personnes ressentent plutôt des symptômes d’angoisse à la gorge : impression d’avoir la gorge étranglée, de ne plus pouvoir respirer.

Bon à savoir : certaines personnes sont réveillées par des crises d’angoisse en pleine nuit. Les symptômes de ces angoisses nocturnes sont les mêmes qu’en pleine journée.

Crise d’angoisse et symptômes d’anxiété généralisée

Il y a une différence entre les attaques de panique et des angoisses diffuses que l’on peut ressentir de façon plus ou moins permanente. On parle alors d’anxiété généralisée. Cet état d’angoisse permanente ne donne pas forcément d’attaques de panique. Et inversement, on peut faire une crise d’angoisse sans se sentir spécialement anxieux en temps normal.

Dans le cas d’angoisse chronique, les symptômes sont un peu similaires à ceux des crises d’angoisse mais beaucoup moins violents :

  • on a l’estomac noué,
  • des vagues nausées,
  • des palpitations,
  • des insomnies, etc.

Le vertige peut aussi faire partie des symptômes de l’angoisse généralisée. Globalement, l’anxiété généralisée se caractérise par une angoisse permanente avec des symptômes qui empêchent de ressentir du plaisir.

Vous rencontrez ces symptômes ? Parlez-en à un psychologue en téléconsultation sur Qare ! 

angoisse insomnie

Qu’est-ce qui déclenche une crise d’angoisse ?

Vous avez fait une crise d’angoisse et vous vous demandez ce qui vous arrive ? Rassurez-vous, il ne s’agit pas de folie. Beaucoup de gens font ou feront une crise d’angoisse au cours de leur vie, 3 à 5% de la population. Les symptômes de la crise d’angoisse s’expliquent parfois par des situations chroniques de stress, mais ce n’est pas toujours le cas.

  • La crise d’angoisse peut être provoquée par un élément précis qui nous fait peur : animal, situation dans laquelle on se trouve (enfermée dans un ascenseur par exemple, si vous êtes claustrophobe).
  • Elle peut aussi se produire à l’évocation d’un événement traumatisant du passé : on se retrouve en état de stress post-traumatique.
  • Souvent la raison n’est pas claire même quand la crise se produit à certains moments précis : quand on est dans une foule par exemple, ou à la tombée de la nuit en cas de crise d’angoisse le soir.

Que faire lors d’une crise d’angoisse ?

Quand on vit une crise d’angoisse, on peut se sentir démuni tant les symptômes sont violents et éprouvants. Souvent on a du mal à croire qu’il n’y a aucune pathologie physique qui explique la crise. Si vous êtes dans ce cas, ne culpabilisez pas, vous n’y êtes pour rien. L’important, c’est d’accepter d’être pris en charge.

Un médecin généraliste ou un psychologue peuvent vous aider en téléconsultation sur Qare !

Comment faire pour arrêter une crise d’angoisse ?

Si quelqu’un de votre entourage est victime d’attaque de panique, vous pouvez l’aider :

  1. En l’éloignant de l’élément qui a provoqué la crise, s’il y en a un.
  2. En lui rappelant que l’origine est psychologique et qu’elle n’est pas en danger
  3. En l’incitant à ralentir sa respiration pour calmer les symptômes de l’angoisse.

Quel est le meilleur médicament contre l’anxiété ?

Le médecin ne prescrit pas systématiquement de médicaments si vous rencontrez les symptômes d’une crise d’angoisse. Et s’il le fait, c’est seulement sur une courte durée. Le traitement des crises d’angoisse, et de l’anxiété en général, passe par un suivi psychologique et l’utilisation des thérapies comportementales et cognitives (TCC). Elles permettent de guérir les craintes liées aux crises d’angoisse, d’en avoir moins peur et de les faire peu à peu disparaître.

Vous apprendrez aussi des techniques corporelles efficaces :

  1. La régulation respiratoire se maîtrise en 3 à 4 séances et permet de calmer sa respiration lorsque l’on rencontre les symptômes d’une angoisse.
  2. Les techniques de relaxation sont utiles pour apaiser l’anxiété.

De la crise d’angoisse isolée aux crises fréquentes

Si vous avez eu une crise d’angoisse isolée, il n’y a pas forcément besoin de mettre en place un traitement. Cela arrive à beaucoup de gens et il n’y a pas de conséquence sur la santé. En revanche, après deux crises d’angoisse ou plus, il est important de consulter un médecin. Le risque en effet, c’est qu’apparaisse ce qu’on appelle un « trouble panique », avec des crises fréquentes et une anxiété permanente qui retentit sur toute la vie quotidienne. Les crises d’angoisse pourraient alors entraîner des symptômes de dépression ou de l’agoraphobie.

Nos conseils pour prévenir les crises d’angoisse

Pour éviter la survenue de nouvelles crises d’angoisse, vous pouvez faire attention à votre hygiène de vie :

  • Mangez et dormez à des heures régulières ;
  • Évitez les excitants : alcool, café, tabac, écrans le soir ;
  • Gardez des liens sociaux avec votre entourage ;
  • Pratiquez une activité physique d’au moins 30 minutes, 3 à 5 fois par semaine : sport, yoga, ou simplement marches un peu longues à l’extérieur.

Et surtout, faites-vous aider par un médecin à l’écoute ou un psychologue. L’un et l’autre sauront vous aider et vous orienter vers une consultation spécialisée si cela peut vous améliorer la vie.

Qare vous propose de consulter un psychologue en téléconsultation !

technique de relaxation

Foire aux questions

Est-ce qu’on peut mourir d’une crise d’angoisse ?

Si vous avez fait une crise d’angoisse, vous avez peut-être eu la sensation d’être près de mourir. La douleur thoracique notamment, un symptôme classique de la crise d’angoisse, fait penser à une crise cardiaque. Heureusement ce n’est qu’une impression : on ne meurt pas d’une crise d’angoisse, c’est impossible. Même si les symptômes que vous ressentez sont très violents, la crise d’angoisse ne présente aucun risque physique.

Ce qu’il faut soigner, ce n’est pas le corps, c’est l’anxiété qui provoque les symptômes d’angoisse. Une aide psychologique sera votre meilleure alliée.

Sources :