Dépression chronique : comment s’en sortir ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un psychiatre en quelques minutes

Consultez un psychiatre depuis chez vous en téléconsultation. Recevez un diagnostic et un traitement si nécessaire.

N’avancez aucun frais avec le tiers payant

Prendre RDV

La dépression est une maladie qui peut tous nous atteindre, quel que soit notre âge. On en guérit généralement, comme de toute maladie. Mais chez certaines personnes la dépression devient chronique, elle ne disparaît plus. Comment reconnaître les symptômes de la dépression chronique ? Et surtout, comment la soigner ? Une explication médicale s’impose.

La dépression chronique, qu’est-ce que c’est ?

Définition de la dépression chronique

Le trouble dépressif récurrent, ou dépression chronique, se définit par la présence de symptômes de dépression pendant au moins 2 ans. Il peut y avoir des périodes d’amélioration ponctuelles, mais qui ne durent jamais plus de 2 mois. On parle également de trouble dysthymique.

On peut rapprocher la dépression chronique de la dépression récurrente ou récidivante : dans ce cas, les épisodes dépressifs sont espacés d’au moins 6 mois.

Pourquoi la dépression revient toujours ?

D’une façon générale, il existe environ 20 % de risque de faire une nouvelle dépression, lorsqu’on a déjà vécu un épisode dépressif. Mais moins de 10 % des dépressions évoluent vers une dépression chronique sévère. Certains facteurs peuvent favoriser le passage à un état de dépression chronique ou de dysthymie :

  • Une première dépression jeune, à l’adolescence ou dans les premières années de la vie d’adulte.
  • Une dépression après un accouchement (dépression post-partum) mal prise en charge ou non traitée.
  • L’hérédité : quand on a des parents qui ont vécu la maladie de la dépression, on a plus de risque de la vivre à son tour.
  • Un traitement mal suivi ou arrêté trop tôt, lors du premier épisode dépressif : quand une dépression n’est pas bien guérie, elle a plus de risque de revenir et de se transformer en dépression chronique.

dépression revient toujours

Quels sont les symptômes de la dépression chronique ?

En cas de dépression chronique, on éprouve les mêmes symptômes que pour un épisode dépressif caractérisé. On parle de dysthymie lorsque ces symptômes sont d’intensité modérée, et de dépression chronique sévère s’ils sont marqués. Les symptômes sont :

  • un sentiment de tristesse permanent ;
  • une perte de plaisir et d’intérêt pour les activités de la vie quotidienne ;
  • une anxiété accompagne parfois la tristesse ;
  • une dévalorisation de soi avec un sentiment de culpabilité ;
  • des pensées négatives, autour de la mort ;
  • de la colère et de l’irritabilité.

Les

À ces signes principaux s’ajoutent des symptômes physiques de la dépression chronique, comme la fatigue, de ralentissement physique et psychique, mais aussi :

  • une mauvaise qualité du sommeil (insomnies);
  • une perte d’appétit ;
  • des problèmes sexuels.

Bon à savoir : La dépression fait partie des 5 étapes du deuil, défini par le modèle de Kübler-Ross. Mais on ne peut pas parler des 5 phases de la dépression, ce concept n’existe pas.

Comment savoir si on a une dépression chronique ?

Une dépression chronique, c’est une dépression qui ne guérit pas ou pas complètement, ou bien encore qui récidive après quelques mois. Vous devez consulter votreQuand on a déjà fait un épisode dépressif caractérisé, on sait en repérer les symptômes. Si votre dépression semble revenir ou devenir chronique, vous pouvez faire un test rapide sur internet pour vous orienter. Mais c’est le médecin généraliste ou le psychiatre qui établira le diagnostic de dépression chronique.

Consultez un médecin en vidéo

Recevez un diagnostic rapidement grâce à la téléconsultation. N’avancez aucun frais avec le tiers payant. Prendre RDV

Bon à savoir : Une forme de dépression chronique existe dans le trouble bipolaire. Elle représente un trouble psychique spécifique.

Comment sortir de la dépression chronique ?

Comme pour toutes les maladies chroniques, il faut du temps pour sortir de la dépression. Un traitement adapté et bien suivi va vous aider. Dans certains cas, la dépression chronique permet de toucher l’AAH (allocation pour adulte handicapé). On peut alors élaborer un parcours personnel et professionnel adapté.

Quel est le traitement d’une dépression chronique ?

Le traitement présente plusieurs volets :

  • Des médicaments antidépresseurs à prendre pendant 18 mois à 2 ans, pour un effet sur la dépression chronique.
  • Un suivi psychothérapique. Dans le cas des dépressions chroniques, les thérapies comportementales et cognitives (TCC) peuvent montrer une grande utilité : elles apprennent à transformer ses pensées négatives en une vision positive des évènements. Les thérapies d’ordre psychanalytique, à la recherche des causes profondes de la dépression, peuvent aussi représenter une grande aide.
  • La création d’une relation d’aide autour de la personne malade de dépression : elle associe le médecin généraliste, le psychiatre, le psychologue, et aussi selon les cas d’autres médecins, l’entourage, des associations spécialisées, des travailleurs sociaux.
  • Une prescription de sport adapté, pris en charge par la sécurité sociale. C’est un traitement naturel maintenant reconnu en cas de dépression chronique.

Un suivi psy en téléconsultation

Prenez RDV avec un psychiatre en vidéo pour votre suivi thérapeutique. Disponibilités de 6h à 23h 7j/7, sans avancer de frais.

Pourquoi ma dépression ne guérit pas ?

Environ ⅓ des dépressions sont réfractaires aux traitements mis en place. Quand la dépression se prolonge, on peut envisager un changement de traitement antidépresseur. Le médecin psychiatre réalise un bilan physique et psychique de la personne malade et des symptômes de sa dépression chronique. Il peut alors proposer d’autres types de médicaments, ou bien une nouvelle forme de prise en charge psychothérapique.

Peut-on travailler si on souffre de dépression chronique ?

Dépression chronique et travail ne sont pas forcément incompatibles. Si vous souffrez d’une dysthymie, une dépression chronique légère, il est souvent possible d’avoir une activité professionnelle. De nombreux témoignages existent de personnes exerçant un métier malgré une dépression chronique.

Si vous souffrez de dépression chronique sévère, vous pouvez parfois obtenir une reconnaissance d’invalidité. Le psychiatre vous aidera à remplir un dossier sur votre dépression chronique, à transmettre à la MDPH (maison départementale des personnes handicapées). Sous certaines conditions de ressources, vous pouvez alors toucher une AAH (allocation pour adulte handicapé) en cas de dépression chronique. Vous pouvez aussi travailler sous le statut de travailleur handicapé, avec des charges de travail moins lourdes et un emploi du temps adapté.

En savoir plus sur la dépression en période de Covid-19.