Dépression et covid-19 : détecter et soigner les états dépressifs

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Des psys disponibles en vidéo tous les jours

Pour parler rapidement à un psychiatre, consultez en vidéo. Des médecins sont à votre écoute 7J/7 en téléconsultation.

Remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie.

Consulter un psy

La crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19 engendre des conséquences sur la santé mentale des Français. Ainsi, une part de plus en plus importante de Français souffre d’un état anxieux ou dépressif. Les personnes ayant été infectées par le coronavirus semblent également souffrir de séquelles psychiatriques. L’équipe médicale de Qare fait le point et vous donne ses conseils pour lutter contre la dépression en période de crise.

Augmentation des dépressions liées à la crise de la covid-19

En France, le nombre de dépression signalées est en augmentation depuis le début de la crise sanitaire de la covid-19. Selon l’enquête CoviPrev de Santé Publique France, 20 % des Français souffrent d’un état dépressif, ce qui est 10 % de plus qu’avant l’épidémie. Par ailleurs, les états anxieux sont également en hausse. Enfin, 9 % des Français déclarent avoir eu des pensées suicidaires, contre 4 % habituellement.

Qui est le plus touché par la dépression ?

Ces états dépressifs touchent plus durement certaines parties de la population, notamment :

  • les jeunes adultes (18-24 ans) ;
  • les étudiants ;
  • les personnes vivant dans une situation financière difficile ;
  • les inactifs ;
  • les personnes vivant dans un logement surpeuplé ;
  • les personnes ayant des antécédents psychiatriques.

Cette augmentation des dépressions s’observe également ailleurs, en Belgique, en Suisse et dans d’autres pays. Selon une étude menée dans quatre pays (France, Danemark, Pays-Bas, Royaume-Uni), l’état de santé mentale des habitants serait à peu près similaire entre les pays, alors que les mesures restrictives de chaque pays sont différentes. Elles n’auraient donc pas beaucoup d’influence sur la santé mentale.

Parlez-en rapidement à un médecin

La dépression est un véritable problème de santé. Vous pouvez consulter un médecin en vidéo pour vous soigner. Téléconsultation remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie.

Des étudiants très touchés par la crise covid-19

Les étudiants sont la tranche de la population la plus sévèrement touchée par la dépression durant la crise de la covid-19. Une enquête de la Commission d’enquête de l’Assemblée nationale montre que 50 % d’entre eux se disent inquiets pour leur santé mentale. 1 sur 6 a même arrêté ses études. Les étudiants étaient déjà fragiles psychologiquement avant la crise et celle-ci n’a fait qu’accentuer leurs difficultés.

Par ailleurs, 73 % des étudiants disent avoir été affectés au niveau psychologique, affectif ou physique par la crise, d’après Ipsos et la fédération des associations générales étudiantes (FAGE). Durant le premier confinement provoqué par la crise de la covid-19, le taux d’étudiant ayant souffert de symptômes de dépression grave a également augmenté. 23 % d’entre eux ont eu des pensées suicidaires.

dépression étudiant

De plus en plus de jeunes et adolescents en dépression

L’augmentation des dépressions liées à la crise de la covid-19 semble également toucher les adolescents. Certains pédopsychiatres alertent sur la hausse des troubles dépressifs sévères, des tentatives de suicides, mais aussi des troubles anxieux. Si votre adolescent présente des signes de dépression ou d’anxiété, il est conseillé d’en parler à un professionnel pour bénéficier d’un soutien psychologique.

Des médecins et des psys à votre écoute tous les jours

Pour trouver une solution contre vos troubles, vous pouvez parler à des médecins généraliste et des psychiatres 7J/7 en téléconsultation. Remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie.

Dépression post-covid : un signe de covid long ?

Une étude de l’Université d’Oxford établit un lien entre les troubles psychiatriques et la covid-19. Les statistiques montrent que 18 % des personnes infectées par la covid-19 présentent un trouble psychiatrique de type dépression ou anxiété dans les 3 mois qui suivent l’infection. Le nombre de personnes souffrant de dépression post-covid serait plus élevé parmi ceux ayant déjà souffert de dépression ou d’un autre trouble. Les états dépressifs sont également plus fréquents chez les personnes ayant eu une forme sévère de l’infection.

La dépression et les troubles psychiatriques peuvent être considérés comme des symptômes du covid long. Cependant, il est encore difficile de savoir quels sont les liens entre la covid-19 et ces troubles. L’hospitalisation pourrait être un facteur, mais des éléments externes pourraient également entrer en compte. Si vous souffrez de symptômes dépressifs après la covid-19, vous pouvez consulter un médecin.

Que faire en cas de dépression liée à la covid-19 ?

Comment obtenir de l’aide psychologique durant la pandémie ?

Si vous pensez souffrir de dépression liée à la crise de la covid-19 ou à la maladie, vous pouvez commencer par en parler à votre médecin traitant. Vous pourrez bénéficier d’une prise en charge adapté, et au besoin être adressé vers un psychologue ou un psychiatre pour commencer un traitement et/ou une thérapie. Vous pouvez également téléconsulter des médecins et des psychiatres et bénéficier d’un accompagnement à distance.

Bon à savoir : la Croix rouge et le ministère de la santé ont également mis à disposition un numéro vert (0800 130 000) pour les personnes ayant besoin d’un soutien psychologique.

Commencez dès maintenant un suivi

Des médecins généralistes sont disponibles 7J/7 en vidéo et en moins de 10 minutes. Prendre RDV. Remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie.

Étudiant : comment bénéficier d’aide pour lutter contre la dépression ?

Si vous êtes étudiant, le gouvernement a mis en place le dispositif Santé Psy Étudiant vous permettant de bénéficier de trois consultations gratuites chez un psychologue partenaire du dispositif. Pour en bénéficier, vous devez d’abord consulter un médecin généraliste, afin de recevoir une ordonnance. Vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin en téléconsultation, si nécessaire. Elles sont toutes prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

Étudiant ? Profitez d'un soutien psychologique gratuit

Commencez votre parcours de soins gratuit via le dispositif Santé Psy Étudiant, en consultant un médecin en vidéo. Prenez RDV et recevez une ordonnance avant de consulter un psychologue agréé.

Obtenir un arrêt maladie pour dépression liée à la covid-19

Si vous consultez un médecin et qu’il juge que vos symptômes dépressifs sont sévères, il peut vous délivrer un arrêt maladie. Cela peut s’avérer nécessaire s’il est trop difficile pour vous de maintenir votre activité professionnelle ou qu’elle peut nuire à votre rétablissement. Chaque cas est unique. C’est à votre médecin, avec votre participation, de trouver les solutions qui pourront vous aider à sortir de la dépression.

Vous pourrez également suivre une psychothérapie (auprès d’un psychologue) et/ou un traitement médicamenteux (auprès d’un psychiatre), si nécessaire, d’après les conseils de votre médecin.

Causes et facteurs favorisants la dépression durant la crise

Le confinement, une cause majeure de dépression

La hausse des dépressions a été observée dès le premier confinement qui a débuté en mars 2020 au début de l’épidémie de covid-19 en France. Il est donc clair que cela a été un facteur décisif dans le développement ou l’accentuation de troubles dépressifs.

L’isolement, le manque de contact et d’activité induit par le confinement sont autant de facteurs qui peuvent favoriser les dépressions, surtout chez les personnes déjà fragiles. Ainsi, les troubles se sont aggravés ou sont réapparus chez les personnes ayant déjà souffert de problèmes psychiatriques.

Le télétravail : un facteur de dépression chez les salariés

Les troubles dépressifs et anxieux s’accentuent également chez les salariés. Selon un baromètre OpinionWay publié en mars 2021, 45 % des salariés se disent en détresse psychologique. Il y aurait également deux fois plus de dépressions sévères qu’un an auparavant (36 % des salariés interrogés). Les moins de 29 ans sont les plus touchés à 62 %, et les femmes à 53 % (contre 38 % chez les hommes).

Le télétravail serait donc un facteur majeur de dépression en période de covid-19. Selon ce sondage, les dépressions toucheraient davantage les télétravailleurs, d’autant plus s’ils vivent dans de petits espaces. La monotonie et l’isolement favorisent la détresse psychologique des salariés. L’organisation du travail joue également un rôle, puisque la moitié des sondés évoquent une surcharge de travail et des journées plus longues.

Demandez conseil à un médecin en vidéo

Pour éviter de tomber dans le burn-out ou la dépression, et recevoir rapidement un avis médical, téléconsultez un médecin. Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

dépression salarié

Lire aussi : les causes de la dépression post-partum

Foire aux questions

Qui consulter en cas de symptômes dépressifs chez soi ou chez un proche ?

Si vous vous sentez en détresse, la première chose à faire est d’en parler à vos proches. S’il s’agit d’une personne de votre entourage, vous devez essayer de lui en parler. Pour chercher de l’aide, vous pouvez d’abord en parler à votre médecin traitant. Si nécessaire, il pourra vous orienter vers un psychiatre ou un psychologue. Une psychothérapie peut vous être proposée pour traiter votre dépression. Elle est parfois associée à un traitement médicamenteux, mais cela n’est pas systématique.

Besoin d'en parler à quelqu'un ?

Sur Qare, vous pouvez téléconsulter des psychologues et des psychiatres.

Comment consulter un psychologue ou un psychiatre rapidement ?

Il y a souvent de l’attente pour consulter des psychologues ou des psychiatres en cabinet car il y a beaucoup de demandes. Cependant, il est possible d’obtenir rapidement un rendez-vous téléconsultation. Des thérapeutes sont à votre écoute en vidéo, et il est souvent possible de trouver un créneau dans la journée. De plus, les consultations sont possibles tous les jours, même le week-end entre 6h et 23h.

Parlez-en téléconsultation

Ne laissez pas la souffrance s’installer. Consultez un psychologue ou un psychiatre en vidéo 7J/7 de 6h à 23h.

Quelle différence entre une dépression saisonnière ou liée à la covid-19 ?

Les dépressions saisonnières ressemblent à des dépressions classiques et sont notamment causées par le manque de luminosité. Durant l’hiver, vous pouvez souffrir d’une grande dépression qui peut avoir été accentuée par la crise de la covid-19. Il peut donc être difficile de distinguer les deux.

Cependant, les dépressions hivernales tendent à s’améliorer avec l’arrivée des beaux jours. Cela ne sera pas forcément le cas si votre dépression est liée au contexte de l’épidémie et des mesures sanitaires. Dans tous les cas, un accompagnement psychologique est nécessaire pour trouver une solution.

Attention à bien différencier la dépression saisonnière de la dépression chronique qui est une dépression qui dure depuis au moins deux ans.

Pourquoi la COVID-19 est-elle dangereuse ?

La covid-19 est lié à un virus très contagieux et qui se propage rapidement dans la population. Alors que certains ne souffrent que d’une forme bénigne de l’infection, d’autres peuvent développer des symptômes très graves pouvant mener jusqu’au décès, d’autant plus que les personnes sont âgées et/ou qu’elles souffrent d’une ou plusieurs comorbidités (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire, obésité…). Pour éviter d’attraper le coronavirus, il est nécessaire de respecter les gestes barrières.

Comment la COVID-19 est-elle transmise ?

La transmission de la covid-19 peut se faire de plusieurs façons, notamment par :

  • la projection de gouttelettes lorsque l’on parle, tousse, éternue ;
  • des contacts physiques directs (accolade, bise, poignées de mains) avec une personne infectée. Vous pouvez ensuite vous transmettre le virus en portant vos mains à la bouche  ;
  • des contacts indirects via des surfaces touchées par une personne contaminée et le fait de porter vos mains à la bouche ;
  • par aérosol, en particulier dans les espaces confinés et en l’absence du port du masque.

Quelles sont les catégories de la population les plus touchées par la COVID-19 ?

Les personnes les plus fragiles face à la covid-19 sont les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes ayant déjà des problèmes de santé, appelés « comorbidités ». Elles ont plus de chances de faire une forme grave de l’infection et d’être hospitalisées. Voici différentes maladies chroniques et facteurs de risque de la covid-19 :

  • antécédents cardiovasculaires ;
  • obésité ;
  • diabète ;
  • cancers ;
  • pathologies chroniques respiratoires ;
  • insuffisance rénale ;
  • etc.