Bartholinite et grossesse : comment bien réagir face à cette infection ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Vous pensez souffrir d’une bartholinite ?

Téléconsultez dès aujourd’hui un gynécologue, décrivez lui vos symptômes et recevez une prescription médicale. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Voir les disponibilités

Durant votre grossesse, constater une infection vaginale peut vous inquiéter. Parmi les inflammations vulvaires, on retrouve la bartholinite. Elle est décrite comme une boule au niveau de vos lèvres. Quels sont les symptômes ? Qu’implique – t-elle pour votre grossesse ? Quel est son impact sur l’accouchement ? Comment la traiter ? Chez Qare, on répond à toutes vos questions.

Bartholinite, l’infection des glandes de Bartholin

Les glandes de Bartholin, aussi connues sous le nom de glandes vestibulaires majeures, sont deux petites poches situées aux extrémités inférieures de l’orifice vaginal.

Bien qu’ayant une dimension réduite de 50mm chacune, elles ont un rôle majeur. Celui de lubrifier le vagin en cas d’excitation sexuelle. Pour cela, elles évacuent du mucus par deux canaux excréteurs.

Lorsque ces derniers se bouchent, le mucus s’accumule dans les glandes, provoquant une inflammation. On parle de kyste de Bartholin. Cette tuméfaction est située dans la continuité de la grande lèvre. La bartholinite survient lorsque les kystes s’infectent, provoquant des symptômes plus marqués comme une douleur ou encore de la fièvre. Généralement, seule l’une des deux glandes est touchée.

Enceinte, comment reconnaître une bartholinite ?

Le symptôme le plus flagrant d’une inflammation des glandes de Bartholin est le fait de sentir un gonflement inhabituel plus ou moins sensible lorsque vous touchez vos parties intimes. Plus précisément dans l’épaisseur d’une grande lèvre. De façon courante, les femmes le décrivent comme « une boule à l’entrée du vagin ». Il s’agit là du kyste de Bartholin.

Lorsque le kyste s’infecte, voici les symptômes de la bartholinite :

  • Un gonflement visible et palpable accompagné d’une sensation de chaleur
  • Une rougeur au niveau des lèvres
  • Une douleur qui s’intensifie lorsqu’on touche le kyste
  • Des rapports sexuels difficiles dus au manque de lubrification vaginale et provoquant des douleurs lors de la pénétration
  • Une gêne dans certaines positions (lorsque vous marchez, croisez les jambes…)
  • De la fièvre, lorsque l’infection s’aggrave
  • Du pus qui s’écoule si l’abcès s’est percé
  • Une démangeaison peut survenir dans certains cas

Dans la même thématique : Infection urinaire enceinte, comment la détecter ?

En cas de signes d'infection des glandes de Bartholin, téléconsultez dès aujourd'hui

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles en vidéo de 6h à minuit 7j / 7. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Apparition d’une « boule dans le vagin », comment réagir durant sa grossesse ?

Le cas du kyste de Bartholin

Le fait de voir apparaître un kyste de Bartholin au cours de votre grossesse ne doit pas vous inquiéter. Ce phénomène est bénin et survient généralement entre 20 et 30 ans. Il est donc possible d’en contracter un durant sa grossesse.

Si vous ne ressentez aucune douleur, vous pouvez patienter quelques jours avant de consulter. Pensez à faire des bains d’eau chaude plusieurs fois par jour. Cela contribue à apaiser l’inflammation. Veillez à porter des sous-vêtements en coton, et des vêtements confortables.

Généralement, le kyste se résorbe de lui-même au bout de quelques jours. Si ce n’est pas le cas, ou dès l’apparition de douleur, consultez votre sage-femme ou un gynécologue afin de réaliser un examen clinique.

Le cas de la bartholinite

En cas de bartholinite durant votre grossesse, là encore pas d’inquiétude. Il s’agit d’une infection locale qui n’a pas d’incidence sur la santé du bébé ou son développement. Pour autant, il est important de consulter rapidement votre sage-femme ou un gynécologue afin de prendre en charge l’infection. Il n’existe pas de traitement naturel pour la bartholinite, seule une prescription médicale peut la soigner.

Dans la même thématique : Mycose durant la grossesse, comment réagir ?

Les différents traitements de la Bartholinite lorsqu’on est enceinte

Le traitement médicamenteux

Pour soigner votre bartholinite, le médecin va vous prescrire des soins locaux un traitement antibiotique adapté aux femmes enceintes, à prendre durant quelques jours. Dans la majorité des cas, l’infection et l’abcès disparaissent à la suite du traitement.

En cas de d’infection au stade avancé

Si votre bartholinite est sévère ou en cas de récidive, une prise en charge chirurgicale est nécessaire.

Il existe trois types d’interventions :

  • La fistulisation : elle permet de percer l’abcès et de nettoyer la plaie
  • La marsupialisation : cette intervention, en plus d’éliminer le pus, permet de garder le canal ouvert notamment en cas de récidives
  • L’exérèse : elle est réalisée en dernière intention, si le kyste est trop gros ou qu’il y a eu plusieurs récidives. Cette intervention se traduit par une ablation du kyste

En parallèle de l’intervention, le médecin prescrit le traitement antibiotique pour éviter une surinfection.

Traitez votre bartholinite dès aujourd'hui en téléconsultation

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles en vidéo de 6h à minuit 7j / 7. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Bartholinite et grossesse, en cas d’opération, quel est l’impact sur le bébé ?

Lorsque l’on est enceinte, le fait de devoir se faire opérer peut faire peur. En réalité, cette intervention ne court aucun risque pour votre grossesse. Le chirurgien opère au niveau externe des parties génitales. D’ailleurs, l’opération est généralement réalisée en anesthésie locale. Bébé n’a donc rien à craindre de cet acte médical.

Bartholinite et accouchement par voie basse, est-ce possible ?

Si la bartholinite arrive en cours de grossesse, et qu’elle est soignée à temps, un accouchement par voie basse est tout à fait possible.

En revanche, lorsque la bartholinite survient alors que la femme arrive au terme de la grossesse, le médecin préconise une césarienne. En effet, l’abcès rend le passage plus difficile et douloureux pour la mère. De surcroît, il y a un risque que le bébé soit en contact avec le pus situé dans le kyste.

Bartholinite et désir de grossesse, quels sont les risques ?

Si vous contractez une bartholinite alors que vous essayez d’être enceinte, sachez que cette infection n’a aucun impact sur votre fertilité. Le seul désagrément possible est l’abstinence sexuelle temporaire, le temps du traitement. Cela évite d’aggraver l’infection. Mais dès lors que vous êtes remise, votre projet de grossesse peut reprendre son cours là où vous l’aviez laissé.

Comment éviter la bartholinite durant sa grossesse ?

Certaines causes de la Bartholinite sont difficilement maîtrisables. En effet, l’infection peut survenir lorsque certains germes d’origine digestive ou vaginale sont présents. Dans certains cas, cela peut être dû à des sécrétions trop épaisses.

Néanmoins, certains facteurs de risque peuvent être évités. Voici nos conseils pour vous prémunir de la Bartholinite durant votre grossesse :

  • Après chaque douche ou bain, veillez à bien sécher vos parties intimes
  • Portez des sous-vêtements en matière naturelle (coton, soie…)
  • Adoptez une garde-robe adaptée à vos nouvelles formes, évitez les bas serrés
  • Évitez les rapports sexuels consécutifs

A lire aussi : Pertes jaunes pendant la grossesse, quand faut-il s’inquiéter ?