Bartholinite : les symptômes d’une inflammation des glandes de Bartholin

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Vous pensez souffrir d’une bartholinite ?

Téléconsultez dès aujourd’hui un gynécologue, décrivez lui vos symptômes et recevez une prescription médicale. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Voir les disponibilités

Si vous constatez une boule au niveau de vos parties intimes, il s’agit certainement d’un kyste de Bartholin. En cas d’infection, on parle de Bartholinite. Les symptômes associés peuvent être particulièrement gênants. Comment reconnaître un kyste de Bartholin ? Comment se manifeste la bartholinite ? Comment la diagnostiquer et quand consulter ? Chez Qare, on vous explique tout pour préserver votre confort intime.

Bartholinite : l’infection des glandes de Bartholin

Les glandes de Bartholin, qu’est-ce que c’est ?

Les glandes de Bartholin sont deux poches de 0,5 cm situées au niveau de la partie inférieure de la vulve, en arrière des grandes lèvres.

Aussi connues sous le nom de glandes vestibulaires majeures, elles ont pour rôle de lubrifier le vagin dès lors qu’une stimulation sexuelle est ressentie. Pour cela, elles possèdent deux canaux permettant d’évacuer le mucus qu’elles produisent.

Les glandes de Bartholin dépendent des hormones sexuelles. Elles ne fonctionnent donc que lorsque la femme est en capacité d’enfanter. C’est-à-dire entre la puberté et la ménopause.

Comment commence une bartholinite ?

Pour diverses raisons, comme une mauvaise hygiène intime ou un jean trop serré, les glandes de Bartholin peuvent se boucher. Le mucus s’accumule et les glandes enflent. C’est ce qu’on appelle un kyste de Bartholin.

Dès lors, ce kyste peut s’infecter. Du pus se forme et stagne dans le kyste et un abcès apparaît. Cela est généralement dû à une bactérie présente dans l’appareil digestif, aussi appelée entérobactérie, comme Escherichia coli. Un rapport sexuel non protégé peut aussi être à l’origine de l’infection du kyste via la contamination par des bactéries sexuellement transmissibles du type chlamydia ou gonocoque. La bartholinite peut aussi s’attraper lorsque l’on est enceinte.

Comment reconnaître un kyste de Bartholin ?

En cas de kyste sans infection, vous ne ressentez pas de douleur ou très peu. Néanmoins certains signes indiquent l’inflammation des glandes de Bartholin.

Lorsque vous marchez, ou que vous effectuez certains mouvements, vous ressentez une sensation de gêne au niveau de votre entrejambe. Cela s’apparente à la sensation d’avoir une boule au niveau de vos parties intimes.

Si vous touchez votre vagin, vous pouvez sentir au niveau de l’entrée un gonflement palpable. L’inflammation peut toucher une seule des glandes ou les deux.

En cas de rapport sexuel, vous ressentez un certain inconfort. Cela est dû au fait que vos canaux permettant l’évacuation du mucus ne jouent plus leur rôle de lubrificateur. Les mouvements peuvent donc aggraver l’inflammation. Nous vous recommandons d’éviter les rapports sexuels le temps que votre inflammation s’apaise.

A lire aussi : Vaginose, comment s’en débarrasser ?

Traitez votre bartholinite dès aujourd'hui en téléconsultation

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles en vidéo de 6h à minuit 7j / 7. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Bartholinite : les symptômes liés à l’infection des kystes

Les symptômes visibles

Lorsque le kyste s’infecte, certains signes visibles peuvent vous alerter :

  • Vous constatez un gonflement important au niveau de l’entrée de votre vagin (tuméfaction)
  • Vos lèvres sont plus rouges que d’habitude
  • Un liquide de pus s’écoule de votre vagin, dans le cas où l’abcès se perce de lui-même

Les symptômes ressentis

A cela s’ajoute des symptômes plus ou moins gênants tels que :

  • Une sensation douloureuse parfois intense au niveau du vagin, le signe flagrant d’une infection
  • Une sensibilité exacerbée de votre vagin
  • Des douleurs durant un rapport sexuel
  • Une sensation de chaleur
  • Dans certains cas, vous pouvez ressentir une démangeaison aussi appelée prurit
  • De la fièvre peut apparaître lorsque l’infection s’aggrave

Dès lors que vous ressentez une douleur accompagnée d’un gonflement au niveau des lèvres de votre vagin, il est important de consulter un médecin. L’infection doit être traitée médicalement afin que vous retrouviez votre confort intime et pour éviter toute complication.

En cas de symptômes d'infection des glandes de Bartholin, téléconsultez dès aujourd'hui

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles en vidéo de 6h à minuit 7j / 7. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Comment se diagnostique une bartholinite ?

Le diagnostic d’une bartholinite peut être effectuée par un médecin généraliste, un gynécologue ou encore une sage-femme. Dans un premier temps, le professionnel de santé va vous poser une série de questions afin de favoriser l’établissement du diagnostic.

Puis il va procéder à l’examen clinique à travers une observation de la zone potentiellement touchée, suivie d’une palpation afin de mesurer la gravité du kyste.

La prescription du traitement dépend de la sévérité de l’infection. En première intention, le médecin prescrit un traitement antibiotique. Dans la cas d’une tuméfaction importante, ou en cas de récidives, une prise en charge chirurgicale peut être envisagée.

A lire aussi : Herpès génital chez la femme, le reconnaitre et le soigner

Quand consulter en cas de Bartholinite ?

Les traitements actuels permettent de soigner efficacement la bartholinite. En revanche lorsqu’elle n’est pas prise en charge, elle peut engendrer dans de rares cas une septicémie.

Afin d’éviter tout risque de complication, dès lors que vous ressentez une douleur, un gonflement et / ou que vous avez de la fièvre, nous vous recommandons de consulter un médecin.

Si vous constatez un gonflement qui ne disparaît pas au bout de quelques jours, ou qui revient régulièrement, il est préférable de consulter un médecin afin d’avoir un avis médical sur la tuméfaction.

Foire aux questions

Comment faire dégonfler une bartholinite ?

En cas d’infection du kyste, percer une bartholinite soi-même est déconseillé. Cela peut augmenter la taille du kyste ou favoriser son infection. Un traitement antibiotique est nécessaire pour supprimer la contamination bactérienne et faire dégonfler le kyste.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour percer le kyste, afin d’évacuer le pus, et de laisser les canaux excréteurs ouverts. Cela permet d’éviter les récidives qui touchent en moyenne 5% à 15% des femmes ayant contracté une bartholinite.

Comment savoir si une boule est cancéreuse ?

Dans le cas d’une tuméfaction persistante dont la cause est inconnue, le professionnel de santé réalise une biopsie. Il s’agit de l’analyse d’un prélèvement cutané. Cela permet de vérifier la présence d’une éventuelle tumeur.