Asthme allergique : comment le soigner ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Recevez une ordonnance en ligne pour soulager vos symptômes

Téléconsultez 7J/7 et recevez une ordonnance pour un traitement contre l’asthme et les allergies depuis chez vous.

– Pris en charge par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

À l’arrivée du printemps, vous commencez à souffrir de toux ou de difficultés respiratoires ? Ce sont les principaux signes de l’asthme allergique, mais ce ne sont pas les seuls. Apprenez à reconnaître les symptômes et à les soulager rapidement avec l’équipe médicale de Qare.

Qu’est-ce que l’asthme allergique ?

Définition de l’asthme allergique

L’asthme allergique est une forme d’allergie qui provoque une inflammation des bronches. Il se manifeste principalement par une gêne respiratoire. L’asthme bronchique peut d’ailleurs être non allergique ou allergique. Dans le cas de l’asthme allergique, c’est un allergène le plus souvent aérien qui provoque les crises d’asthme. Cette maladie peut se développer dès un jeune âge ou plus tard dans la vie.

Consultez rapidement un médecin pour soulager vos symptômes

Pour recevoir un avis médical et une ordonnance sans attendre, téléconsultez un médecin. (100% remboursé par l’Assurance Maladie)

L’asthme allergique de l’adulte

Les asthmes allergiques représentent 50 % des asthmes chez l’adulte. En général, l’asthme allergique apparaît dès l’enfance. Il représente d’ailleurs 80 % des cas d’asthmes chez l’enfant. Les allergies respiratoires, dont l’asthme allergique fait partie, entraîne un risque de chronicisation qui peut endommager les organes sollicités.

Par ailleurs, selon les professionnels de santé, les allergies respiratoires deviennent de plus en plus complexes et multifactorielles. De plus en plus de personnes développent plusieurs allergies en même temps, et leurs formes sont de plus en plus sévères.

Les acariens : principale cause de l’asthme allergique

Les acariens sont les premiers responsables de l’asthme allergique. Les poils de chat sont la deuxième cause de l’asthme allergique, viennent ensuite le pollen, mais aussi les moisissures. Il est donc tout à fait possible que vous souffriez d’asthme allergique en hiver, puisqu’il n’y a pas que le pollen qui peut causer ce type de réaction allergique.

Quels sont les symptômes de l’asthme ?

Les troubles et symptômes provoqués par l’asthme allergique (physiopathologie) peuvent être :

  • une dyspnée à l’expiration (gêne respiratoire) ;
  • une respiration sifflante ;
  • une toux sèche ;
  • une douleur ou sensation de pesanteur dans la poitrine ;
  • une respiration plus lente chez l’adulte et plus rapide chez l’enfant.

Comment reconnaître une allergie respiratoire ?

Les allergies respiratoires peuvent se présenter sous deux formes : l’asthme allergique et la rhinite allergique. Les deux peuvent coexister. Si vous avez des symptômes asthmatiques associés à des signes de rhinite, comme les yeux qui pleurent ou le nez qui coule, il s’agit probablement d’une allergie respiratoire. Par ailleurs, il faut que vos symptômes apparaissent lorsque vous êtes en contact avec l’allergène et s’atténuent lorsque vous vous en éloignez.

Obtenez un avis médical et un diagnostic depuis chez vous

Des médecins sont disponibles 7J/7 en téléconsultation et de 6h à 23H. Prenez RDV en vidéo. (Pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie)

Différencier les symptômes de l’asthme et de la rhinite allergique

L’asthme ne se traduit pas par les symptômes de la rhinite allergique, mais il peut l’accompagner. Ces deux pathologies touchent les voies respiratoires. Dans le cas de la rhinite, c’est le nez qui est touché alors que l’asthme touche les bronches.

Les symptômes de la rhinite allergique sont également différents de ceux de l’asthme :

  • nez qui coule et bouché ;
  • éternuements ;
  • démangeaisons dans la gorge et le palais ;
  • yeux irrités, rouges, qui grattent ;
  • larmoiement.

La rhinite allergique peut également s’accompagner d’une conjonctivite, le plus souvent bilatérale (elle touche les deux yeux).

symptômes asthme

Comment reconnaître la toux d’un asthmatique ?

Si vous êtes asthmatique, votre toux devrait être sèche et se manifester par des quintes subites et assez violentes. Les quintes de toux se déclenchent souvent la nuit s’il s’agit d’asthme allergique. Elles peuvent aussi apparaître suite à un effort ou lorsque vous riez, par exemple.

Traitement de l’asthme allergique

Comment soulager l’asthme allergique ?

Le traitement de l’asthme allergique peut reposer s’il est sévère sur un traitement de fond qu’il faut suivre même en dehors des crises. Il permet de réduire et de prévenir les crises d’asthme. Il est composé de trois types de médicaments :

  1. des corticoïdes inhalés sous forme de spray qui visent à réduire l’inflammation des bronches. Les effets secondaires sont très rares. Si vous ne réagissez pas aux corticoïdes inhalés, votre médecin peut vous prescrire des corticoïdes oraux.
  2. des bronchodilatateurs qui dilatent les bronches et facilitent le passage de l’air. Ils sont parfois associés à des corticoïdes et sont administrés sous forme inhalée ou en comprimés.
  3. des antihistaminiques par voie orale qui luttent contre l’allergie elle-même et réduisent les phénomènes inflammatoires de l’asthme allergique.

Ces traitements de long terme vous aideront à réduire vos symptômes, mais ne vous permettront pas d’en guérir. Certains médecins préconisent également l’utilisation de l’homéopathie contre l’asthme allergique, mais son efficacité n’est pas prouvée.

Pour guérir de votre asthme allergique, il faut traiter la cause, qui est donc l’allergie. Le seul moyen de se débarrasser définitivement d’une allergie est d’avoir recours à un traitement de désensibilisation. Il consiste à améliorer la tolérance de l’organisme à l’allergène en prenant des comprimés contenant des extraits de l’allergène en cause.

Recevez une ordonnance sans vous déplacer

Si nécessaire, recevez ou renouvelez votre ordonnance pour un traitement contre l’asthme en téléconsultation. Prendre RDV (Médecins disponibles 7J/7 de 6h à 23h)

soulager asthme

Que faire en cas de crise d’asthme allergique ?

Le meilleur traitement contre l’asthme reste le traitement de fond, bien qu’il arrive très souvent que les personnes qui en souffrent ne le prennent pas. Néanmoins, en cas de crise d’asthme allergique, vous pouvez utiliser des sprays bronchodilatateurs type Ventoline° ou Bricanyl°, utilisés en traitement de secours. Il s’agit d’un bronchodilatateur à action rapide qui permet de rapidement stopper la gêne respiratoire.

Traitement naturel de l’asthme allergique

Pour soigner l’asthme, il est important de vivre dans un environnement sain et d’aérer son logement. Cela permet d’évacuer les polluants intérieurs comme les acariens, les moisissures. En revanche, si votre asthme est dû au pollen, vous devez éviter d’aérer toute la journée, et plutôt ouvrir les fenêtres le soir ou en début de matinée. Vous devez également éviter les produits ménagers du commerce qui contiennent de nombreuses substances irritantes et allergènes.

La gestion du stress peut aussi vous permettre de réduire vos crises d’asthme car le stress est un déclencheur d’épisodes asthmatiques. Vous pouvez vous mettre au yoga ou utiliser des techniques de relaxation. En revanche, les huiles essentielles n’ont pas de vertus particulières et reconnues pour soigner l’asthme allergique.

Foire aux questions

Comment consulter un médecin rapidement ?

Pour soulager rapidement vos symptômes, vous pouvez consulter un médecin en vidéo sur Qare. Vous pouvez obtenir un rendez-vous en moins de 10 minutes avec un médecin généraliste, cela 7J/7 et de 6h à 23h. Consulter maintenant.

J’ai besoin d’un traitement contre l’asthme, puis-je l’obtenir sans aller chez le médecin ?

Pour obtenir un traitement contre l’asthme ou les allergies, vous pouvez téléconsulter un médecin. En fonction de vos symptômes et de vos antécédents, il pourra vous prescrire un traitement adapté. Vous recevrez votre ordonnance en ligne, sans vous déplacer. Prendre RDV avec un médecin.

L’asthme allergique peut-il aggraver les symptômes de la covid-19 ?

L’asthme allergique n’est pas un facteur de risque face à la covid-19. Si vous en souffrez, vous ne risquez donc pas d’avoir des formes plus sévères de l’infection. Par ailleurs, selon certaines études, le fait d’attraper la covid-19 n’entraîne pas non plus de crises d’asthme plus sévères chez les asthmatiques.

Sources :