Allergie au pollen : comment stopper les réactions allergiques ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Recevez une ordonnance sans vous déplacer

Pour calmer vos symptômes allergiques, consultez un médecin en vidéo et recevez une ordonnance en ligne, si nécessaire.

Consultation prise en charge par l’Assurance Maladie

Je téléconsulte

L’allergie au pollen est une des allergies les plus fréquentes, elle concerne près d’un quart des Français. Bien que bénins, les symptômes de l’allergie au pollen peuvent être handicapants. Heureusement, il existe des traitements pour les soulager et même pour se débarrasser définitivement de son allergie. L’équipe médicale de Qare vous dévoile les différentes solutions possibles.

Quels sont les symptômes de l’allergie au pollen ?

L’allergie au pollen provoque une réaction immunitaire face aux allergènes, ici le pollen, car l’organisme ne les tolère plus, bien qu’ils soient inoffensifs. Cela entraîne divers symptômes plus ou moins gênants tels que :

  • toux, gorge irritée, éternuements ;
  • yeux rouges, qui grattent ou larmoient ;
  • démangeaisons avec apparition de plaques d’eczéma ;
  • une gêne respiratoire de type asthmatique ;
  • des douleurs sinusales.

Il existe également d’autres types d’allergies en réaction à diverses substances de l’environnement : allergies de contact, allergies alimentaires, allergies médicamenteuses, etc.

Des médecins sont là pour vous 7J/7

En cas de symptômes, téléconsultez un médecin 7J/7 de 6h à 23h, et recevez rapidement une ordonnance pour un traitement adapté, si nécessaire. Consultation remboursée par l’Assurance Maladie.

Yeux irrités, un signe d’allergie au pollen

Les yeux irrités, rouges ou qui pleurent sont un des signes les plus fréquents des allergies polliniques. Si vous avez une conjonctivite cela pourrait également être le signe d’une allergie au pollen, surtout si elle touche les deux yeux. Vous devez consulter rapidement un médecin pour recevoir un traitement et stopper les symptômes. Vous pouvez le faire en téléconsultation. Le plus souvent, un collyre anti-allergique permet de calmer les manifestations les plus gênantes.

allergie symptôme

Mal de gorge : un symptôme fréquent d’allergie au pollen

Si vous faites une allergie au pollen, vous pouvez également avoir la gorge ou le palais qui vous gratte. La toux sèche qui accompagne souvent les allergies au pollen peut aussi accentuer l’irritation de la gorge. Ces symptômes pourraient être une réaction allergique, surtout s’ils surviennent au printemps. Cependant, le mal de gorge peut également être provoqué par d’autres infections comme l’angine, la rhinopharyngite ou encore le coronavirus. En cas de doute, isolez-vous et consultez un médecin qui pourra vous donner un avis médical.

Comment traiter l’allergie au pollen ?

Contre les allergies au pollen, vous pouvez recevoir des médicaments anti-histaminiques. Ils pourront réduire, voire stopper complètement, vos symptômes allergiques classiques en bloquant l’histamine, la substance responsable des réactions allergiques. Il existe aussi des collyres antihistaminiques qui peuvent soulager la conjonctivite. Si ces traitements ne sont pas assez efficaces, le médecin qui vous suit peut vous prescrire un traitement complémentaire à base de corticoïdes.

Pour soigner une allergie au pollen, nous vous conseillons de toujours consulter un médecin afin de recevoir rapidement un traitement qui soit adapté. Par ailleurs, certains de ces traitements ne sont disponibles que sur ordonnance.

Recevez une ordonnance en téléconsultation

Pour calmer vos symptômes, consultez un médecin en vidéo et, si nécessaire, recevez une ordonnance. (Remboursé par l’Assurance Maladie)

Que faire pour soulager une allergie au pollen ?

Si vous avez une forte allergie au pollen, vous pouvez adopter certains gestes pour limiter votre exposition et réduire vos symptômes. Suivez ces conseils pour lutter contre le rhume des foins et réduire vos réactions allergiques saisonnières :

  • évitez les activités en extérieur, surtout près de zones à risque (jardin, forêt, parcs, etc.) ;
  • évitez d’étendre votre linge en plein air car il pourrait retenir les particules de pollen ;
  • n’ouvrez pas les fenêtres dans la journée, mais plutôt tôt le matin ou tard le soir, car le pollen circule toute la journée ;
  • lavez-vous les cheveux tous les soirs pour éliminer les particules de pollen ;
  • évitez les autres allergènes potentiels (poussière, fumée de tabac, parfums, etc.).

Le traitement de désensibilisation contre l’allergie au pollen

Si votre allergie devient vraiment envahissante et invalidante, vous pouvez envisager un traitement de désensibilisation à l’allergène avec votre médecin. Il consiste à réhabituer votre organisme à supporter les substances responsables de l’allergie. Pour suivre ce type de traitement, vous devez consulter un médecin allergologue. Selon votre type d’allergie, il vous prescrira des comprimés contenant des doses très faibles du ou des pollens qui vous font réagir. Ce type de traitement est aussi appelé immunothérapie allergénique (ITA).

Consultez un médecin en moins de 10 minutes

Pour demander conseil à un médecin depuis chez vous, téléconsultez dès maintenant. Des médecins généralistes sont disponibles 7J/7 en moins de 10 minutes.

traitement allergie

Le traitement naturel des allergies au pollen

Certains produits naturels peuvent vous aider à soulager vos symptômes allergiques, mais ne seront pas suffisants pour vous soigner complètement. Par exemple, les huiles essentielles à l’eucalyptus ou à la menthe poivrée peuvent vous aider à déboucher votre nez (en l’absence de contre-indication). Le miel peut atténuer le mal de gorge. Par ailleurs, saviez-vous que l’ortie était un antihistaminique naturel ? Vous pouvez en prendre sous forme de gélule pour apaiser vos symptômes liés au rhume des foins (toux, nez qui coule, larmoiement).

Quelles sont les périodes d’allergie au pollen ?

Il existe plusieurs périodes de pollinisation en fonction de la famille de pollen pouvant provoquer des allergies. Elles se déroulent successivement entre janvier et octobre. Néanmoins, les saisons où il y a le plus d’allergies sont le printemps et l’été en raison du pollen de graminées.

La saison des allergies au pollen de graminées

Le pollen de graminées est responsable de près de 50 % des allergies saisonnières, aussi appelées « rhumes des foins ».  Cette grande famille de pollen comprend des milliers d’espèces présentes dans toute la France. La pollinisation de ces espèces commence au printemps, courant avril et se termine fin juillet. Cette période peut se prolonger jusqu’à la fin août en montagne, voire jusqu’en septembre en raison des températures plus douces à cette période.

Le calendrier des allergies au pollen

On peut distinguer trois grandes périodes pour les allergies respiratoires dues au pollen, en fonction du type de pollen.

  1. De janvier à mai : saison de pollinisation des arbres (cyprès, genévrier, thuya, bouleau, chêne, hêtre, olivier, frêne…).
  2. De mai à fin juillet/début août : saison des pollens de graminées (dactyle, blé, orge, avoine, ivraie, fromental…).
  3. De juillet à octobre : saisons des pollens d’herbacées (ambroisie, plantain, urticacées…)

Le pollen de cyprès, par exemple, peut être présent de décembre à juin et déclencher des allergies durant toute cette période. Entre le milieu de l’été et l’automne, l’ambroisie est la principale responsable des allergies au pollen, et cela jusqu’au mois de novembre.

Quand commence l’allergie au pollen ?

L’allergie au pollen peut survenir à différentes périodes de l’année. Vous pouvez souffrir de ce type d’allergie depuis un jeune âge ou en développer une plus tard à l’âge adulte, car votre organisme a perdu sa capacité à tolérer certaines substances. Le phénomène se déroule en deux étapes. D’abord, il y a le moment de sensibilisation à l’allergène, qui ne provoque pas de symptôme. La révélation de l’allergie se déclenche lors de l’exposition suivante à l’allergène.

Foire aux questions

J’ai besoin d’un traitement contre les allergies, comment l’obtenir ?

Les traitements anti-allergiques peuvent être donnés sur ordonnance. Vous pouvez consulter des médecins en vidéo sur Qare, 7J/7 et obtenir une ordonnance en ligne, si nécessaire. Vous pourrez l’imprimer pour la présenter en pharmacie, ou la faire scanner à la pharmacie grâce au QR code inscrit dessus. Consulter maintenant.

J’ai besoin d’un médecin, comment consulter rapidement ?

Vous avez des réactions allergiques et vous devez vite consulter ? Des médecins sont disponibles rapidement pour des consultations en vidéo. Vous pouvez obtenir un rendez-vous en moins de 10 minutes, même le soir ou le week-end, de 6h à 23h. Pour prendre RDV cliquez ici.

Quelles sont les allergies en ce moment ?

Pour connaître les risques d’allergie au pollen dans votre région, vous pouvez consulter la carte de vigilance des pollens sur le site du réseau de surveillance aérobiologique (RNSA), ici. Vous pouvez voir les risques par ville, par département mais aussi par type de pollen. Par exemple, si vous habitez à Paris, il vous suffit de sélectionner votre département pour voir le niveau de risque et le type de pollen qui circule.

Le RNSA publie régulièrement des bulletins résumant la situation pollinique actuelle. Vous pouvez également consulter le bilan et le calendrier de l’année 2020 concernant les allergies au pollen. Si vous avez des allergies, n’hésitez pas à consulter cette carte des pollens tout au long de l’année 2021 pour suivre la situation.

Est-il possible d’être allergique au sapin ?

Il est possible de développer une allergie au sapin, mais celle-ci n’est pas due au pollen, mais aux champignons et moisissures qui se trouvent dans son tronc.

Les autres types d’allergie :

Sources :