Vomissements et pilule : quels sont les risques ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Posez vos questions à un médecin en vidéo

Vous avez vomis votre pilule ? Pas de panique, des gynécologues sont disponibles en ligne pour répondre à vos questions.

Téléconsultation prise en charge par l’Assurance Maladie

Démarrer la consultation

La pilule est le moyen de contraception le plus utilisé en France. Mais vomissements et pilule contraceptive ne font pas bon ménage. La pilule peut-elle provoquer des vomissements ? Que faire si vous vomissez après avoir pris votre pilule ? L’équipe médicale de Qare fait le point.

Comment faire si on vomit sa pilule ?

Vous pouvez vomir votre pilule parce que vous souffrez d’une gastro ou d’une intoxication alimentaire par exemple. Dans tous les cas, les vomissements peuvent empêcher la pilule d’agir puisqu’elle est peut être rejetée à ce moment-là. Tout dépend du moment où vous avez pris votre pilule.

J’ai eu des vomissements 5 heures après ma pilule, que faire ?

Si vous avez vomi plus de 4 heures après avoir pris votre pilule, vous n’avez pas à vous inquiéter. Les hormones contenues dans la pilule ont eu le temps de se répandre dans votre corps, vous ne risquez donc pas de tomber enceinte. Les vomissements ne compromettent pas l’efficacité de la pilule dans ce cas, qu’ils soient dus à l’alcool ou à une intoxication alimentaire.

J’ai vomi moins de 4 heures après la prise de ma pilule, comment réagir ?

Si vous avez des vomissements 1 heure, 2 heures ou même 3 heures après la prise de votre pilule, votre corps n’a pas forcément eu le temps d’absorber les hormones contenues dans le comprimé. Il y a donc un risque que la contraception ne soit pas efficace. Voici ce que vous devez faire pour rester protégée :

Après un premier vomissement

Vous venez de vomir. Vous pensez avoir rejeté votre pilule dans le vomissement ou bien vous l’avez prise dans les 4 heures précédant le vomissement :

  1. Reprenez sans attendre un comprimé de votre plaquette. Il ne doit pas y avoir plus de 12 heures de décalage avec votre horaire de prise habituelle (plus de 3 heures si votre pilule est microdosée).
  2. Les jours suivants, continuez à prendre normalement la pilule, jusqu’à la fin de votre plaquette.
  3. Vous commencerez la plaquette suivante avec un jour d’avance ; cela ne fera aucune différence.

Si vous vomissez à plusieurs reprises

Si vous avez à nouveau des vomissements moins de 4 heures après avoir pris le second comprimé de pilule, vous n’êtes plus à l’abri d’une éventuelle grossesse. Les principes à suivre sont les mêmes qu’en cas d’oubli de pilule :

  • Demandez à votre pharmacien une contraception d’urgence si vous avez eu des rapports sexuels non protégés dans les 5 jours précédents.
  • Protégez-vous en cas de rapport sexuel. Utilisez un préservatif pendant jusqu’à 7 jours après la reprise de votre contraception pour assurer son efficacité.
  • Ne faites pas d’arrêt de pilule pendant les journées où vous avez des vomissements, continuez à la prendre chaque jour normalement.

Bon à savoir : si vous avez des vomissements pendant la 2ème ou la 3ème semaine de pilule, ne pensez pas qu’il y a peu de chance que vous tombiez enceinte, cela dépend en effet de la durée du cycle de chaque femme.

Vous avez un doute ?

Posez vos questions à un gynécologue ou une sage-femme en vidéo. Recevez un avis médical rapidement sans vous déplacer.

pilule vomissement risque grossesse

Est-ce que la pilule peut faire vomir ?

Vous prenez une nouvelle pilule contraceptive depuis quelques jours et vous souffrez de vomissements pendant la journée ? Il peut s’agir effectivement d’un effet secondaire de certaines pilules. Il existe heureusement des solutions.

Quels sont les effets de la pilule ?

Il existe deux sortes de pilules contraceptives : les pilules oestroprogestatives (dites de 2ème, 3ème ou 4ème génération) et les pilules progestatives microdosées.

  • Les pilules oestro-progestatives ont plusieurs effets secondaires fréquents : petits saignements, tension dans les seins, acné, maux de tête, changements d’humeur. Ces pilules contraceptives peuvent aussi donner des nausées et des vomissements. Vous pouvez donc souffrir de vomissements avec des pilules comme Leelo, Minidril, Optilova, Trinordiol ou encore Daily gé.
  • Les pilules progestatives minidosées ont l’inconvénient de donner des règles irrégulières, des petits saignements entre les règles et parfois aussi des troubles de l’humeur. Elles ont des effets secondaires souvent plus légers que les pilules oestroprogestatives. Ce type de pilule, Optimizette par exemple, donne plus rarement des vomissements comme effet secondaire.

Bon à savoir : en cas de contraception d’urgence, la pilule du lendemain peut également provoquer des vomissements, même si c’est assez rare.

Comment savoir si la pilule ne nous convient pas ?

Quand on commence à prendre une pilule contraceptive, les effets secondaires peuvent se manifester de façon marquée. Mais en général, ils s’estompent au bout d’un à trois mois. Cependant les vomissements représentent un effet secondaire particulièrement gênant de la pilule. En effet, s’ils apparaissent moins de 4 heures après la prise de la pilule, les vomissements suppriment l’effet contraceptif.

Que faire en cas de vomissements provoqués par la pilule ?

Contactez sans attendre votre gynécologue ou votre sage-femme. Les effets secondaires de la pilule apparaissent surtout lorsque le dosage hormonal est trop élevé ou insuffisant. Le gynécologue ou la sage-femme vous prescrira une pilule plus adaptée à votre situation. Il pourra aussi vous proposer une pilule sans oestrogènes, type Optimizette, pour éviter les vomissements.

Consultez un gynécologue ou une sage-femme en vidéo

Prenez RDV en téléconsultation et recevez rapidement une nouvelle ordonnance pour une contraception si nécessaire.