Sommeil profond : comment le reconnaître et en combler le manque ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin en vidéo dès aujourd’hui

Pour vaincre vos troubles du sommeil, demandez conseil à un médecin en téléconsultation. Consultation possible 7J/7 de 6h à 1h. Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV

Si nous savons que le cycle du sommeil prend en compte différentes phases, le sommeil profond en est une essentielle au bon fonctionnement de l’organisme. Qu’est-ce que le sommeil profond ? Comment l’optimiser ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions et vous donne les meilleurs conseils médicaux.

Qu’est-ce que le sommeil profond ?

Le sommeil profond, par définition, représente la troisième et la quatrième phase du cycle du sommeil et se répète plusieurs fois durant la nuit. Il se produit au cours de la succession des 4 à 6 cycles par lesquels nous passons, en fonction de notre nombre d’heures de sommeil. Chez chacun d’entre nous, celui-ci se caractérise par :

  • Une hausse de la tension artérielle
  • Un ralentissement de la respiration
  • Une accélération du pouls
  • Un relâchement des muscles
  • Une diminution des perceptions sensorielles
  • Une détente totale

Quel rôle a-t-il dans le cycle du sommeil ?

Un cycle complet dure à peu près 90 minutes et compte trois types de sommeils que sont le sommeil profond, léger, et paradoxal :

  • Le sommeil léger : qui se produit juste après l’endormissement.
  • Le sommeil profond : qui est particulièrement récupérateur.
  • Le sommeil paradoxal : qui correspond à la phase durant laquelle nous rêvons.

Bon à savoir : les périodes de sommeil peuvent différer durant les cycles. En début de nuit et jusqu’à 3-4h du matin, le sommeil profond prend une place plus importante. Toutefois, durant la seconde partie de la nuit jusqu’au réveil, le sommeil léger et le sommeil paradoxal prennent le dessus.

Que permet le sommeil profond ?

Il apporte de nombreux bienfaits à l’organisme en termes de régénération, pour le cerveau également. Parmi eux on compte :

  • Le renforcement du système immunitaire ;
  • La production d’énergie ;
  • La production de l’hormone de croissance ;
  • La cicatrisation des blessures et des plaies ;
  • Le renforcement de la mémoire et de l’apprentissage ;
  • Le développement de prise de décisions;
  • Un manque de sommeil profond peut accroître les risques de maladies comme le diabète (de type 2) et l’obésité.

Quel est le pourcentage de sommeil profond en une nuit ?

Si en tant qu’adulte, votre durée moyenne de sommeil est de 6 à 9h par nuit, celui-ci se compose de 4 à 6 cycles cités précédemment. Le sommeil profond par nuit, lui, possède une durée dont le pourcentage est de 25% en moyenne du sommeil total. Il prend donc environ 2h de temps par nuit chez l’adulte, et jusqu’à 3h chez l’enfant.

Bon à savoir : la qualité du sommeil varie selon les individus, et ce tout au long de la vie. Il n’y a pas de sommeil profond trop court ou trop long, ce pourquoi il est possible que vous ne dormiez pas spécialement beaucoup chaque nuit, et que vous vous sentiez en pleine forme. A l’inverse, vous pouvez faire des nuits complètes de 9h et vous sentir fatigué au réveil.

Comment reconnaître le manque de sommeil profond ?

Le manque de sommeil profond peut se faire sentir par des symptômes aussi bien physiques que psychiques. Il est donc important de faire attention si vous vous sentez fatigué à répétition.

Quels sont les symptômes qu’on lui associe ?

somnolence due au manque de sommeil profond

Lorsque le sommeil profond est trop court, deux principaux symptômes se font sentir :

  • Une sensation de fatigue : vous vous sentez de plus en plus fatigué au long de la journée, et vos performances physiques et intellectuelles diminuent progressivement.
  • Une somnolence qui se fait sentir par la sensation qu’il vous est difficile, voire impossible, de rester éveillé. Celle-ci se produit par vagues au cours de la journée.

Manque de sommeil profond : quelles conséquences ?

Si vous êtes en privation de sommeil, de manière chronique, ceci peut avoir des conséquences importantes sur votre vie au quotidien comme :

  • Une irritabilité exacerbée.
  • Un allongement du temps de réaction.
  • Une mauvaise concentration.
  • Des troubles de la mémoire.
  • Une baisse de moral voire une dépression.
  • Une baisse de l’immunité.
  • Une augmentation du risque de diabète et de maladie cardiovasculaire.

Traitez vos troubles du sommeil en téléconsultation

Consultez un rapidement un médecin généraliste ou un psychiatre en vidéo.

Quelles sont les causes du manque de sommeil profond ?

Il est impossible de subir une absence de sommeil profond, à moins de passer des nuits blanches à répétition, mais un manque important ou des troubles du sommeil peuvent avoir diverses causes. Il est impératif de les identifier pour y remédier. Parmi elles on retrouve souvent :

  • Le stress et l’anxiété ( notamment en période de confinement)
  • Le bruit
  • La luminosité
  • Le froid ou la transpiration

Bon à savoir : la cause peut aussi provenir d’autres troubles comme l’apnée du sommeil par exemple.

Comment augmenter la durée du sommeil profond ?

Ce type de sommeil est le plus convoité car c’est celui qui nous permet de véritablement récupérer. Il est donc important de veiller à maintenir un bon rythme de sommeil pour en bénéficier au mieux.

Optimiser son mode de vie

Il existe de nombreuses astuces pour vous permettre de retrouver un bon sommeil, et contribuer à augmenter son temps de sommeil profond comme :

  • Ne pas rester trop longtemps devant un écran (téléphone, tablette, ordinateur…) avant d’aller vous coucher. La lumière bleue qu’ils génèrent empêche la sécrétion de mélatonine : l’hormone qui indique au cerveau le moment de dormir.
  • Éviter les mauvaises heures de coucher (après minuit), car la phase de sommeil profond vous permet de récupérer, et ce principalement jusqu’à 3-4h du matin.
    Soigner son alimentation en privilégiant des aliments déclencheurs de sommeil (comme les céréales complètes, les fruits et légumes riches en fibres, les oléagineux) et en évitant les substances excitantes comme le thé ou le café.
  • Pratiquer la méditation, qui permet également de relaxer le corps et l’esprit pour favoriser le sommeil profond.

Quel traitement naturel pour augmenter son sommeil profond ?

camomille pour aider le sommeil profond

  • Réguler son sommeil à base de compléments alimentaires qui favorisent la relaxation et l’endormissement, et qui contiennent par exemple de la mélatonine.
  • Miser sur les tisanes à base de plantes relaxantes, comme la camomille, avant le coucher.
  • Pour augmenter votre temps de sommeil profond, vous pouvez également écouter de la musique relaxante avant l’heure du coucher.
  • L’hypnose est une thérapie qui peut également être efficace en cas de troubles du sommeil, toutefois son efficacité varie d’un individu à l’autre.

Comment consulter rapidement en cas de troubles du sommeil ?

Si vous souffrez de troubles du sommeil depuis trop longtemps, et de manière chronique, vous pouvez téléconsulter un médecin en moins de 10 minutes, sur Qare, qui vous prescrira un traitement adapté à votre cas et vous donnera les bons conseils médicaux.

N'attendez plus pour consulter

Consultez rapidement un médecin généraliste ou un psychiatre en vidéo depuis chez vous. Les médecins sont disponibles tous les jours de 6h à 1h du matin.