L’intoxication alimentaire, est-ce contagieux ou non ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin depuis chez vous

Evitez tout risque de contamination. En cas de doute, il faut privilégier la téléconsultation. Décrivez vos symptômes et recevez une ordonnance si nécessaire.

Consultation remboursable.

Prendre RDV

Vivre une intoxication alimentaire, c’est finalement assez courant, surtout l’été quand la chaleur favorise la multiplication des bactéries. Rassurez-vous, vous ne risquez pas grand chose en général, à part des symptômes désagréables. Mais si vous êtes en famille ou entre amis, vous craignez peut-être de vous transmettre la maladie. Voici une explication médicale claire sur la contagion et le traitement des intoxications alimentaires.

Comment savoir si on fait une intoxication alimentaire ?

Intoxication alimentaire ou gastro ? Ces deux pathologies donnent des symptômes assez semblables : vomissements et diarrhée essentiellement, avec parfois de la fièvre. On peut aussi avoir le ventre gonflé en cas d’intoxication alimentaire ou de gastro. Mais l’origine est différente. La gastro-entérite de l’hiver est provoquée par un virus très contagieux ; l’intoxication alimentaire a pour origine des bactéries. Dans les deux cas, vous êtes contagieux et il faut respecter des mesures d’hygiène pour éviter de contaminer son entourage.

Les bactéries et aliments concernés

On déclare une intoxication alimentaire quand on consomme des aliments contaminés par certaines bactéries : staphylocoque doré, E.Coli, campylobacter, ou salmonelle le plus souvent. Les aliments les plus couramment touchés sont le lait, la crème, les œufs, la viande crue ou mal cuite, l’eau non traitée ou souillée. Les fruits de mer contaminés, comme les huîtres ou les moules peuvent aussi provoquer des intoxications alimentaires violentes.

A noter : la jaunisse (liée au virus de l’hépatite A) n’est pas une intoxication alimentaire à proprement parler, mais elle se transmet de la même manière. On l’attrape surtout dans les régions tropicales et les pays en voie de développement.

Est-ce que la salmonelle est contagieuse ?

Si plusieurs personnes mangent le même aliment contaminé, elles vont toutes être intoxiquées. Si la bactérie est une salmonelle, elles vont attraper une intoxication alimentaire sous forme de salmonellose. Mais est-on contagieux lors d’une intoxication alimentaire ? Si ensuite une personne atteinte d’intoxication alimentaire prépare un repas sans se laver les mains, elle est contagieuse et peut transmettre les bactéries. Mais ce type de contagion est beaucoup moins fréquent que dans le cas d’une gastro-entérite virale.

salmonelle contagieux

Comment se remettre d’une intoxication alimentaire ?

Une intoxication alimentaire disparaît la plupart du temps sans traitement. Le risque principal est, comme pour la gastro, la déshydratation qu’il faut prévenir par des mesures simples.

Soulager les symptômes

Si vous commencez à vomir ou à avoir de la diarrhée, et que vous pensez à une intoxication alimentaire, voici quoi faire :

  • Buvez souvent et régulièrement. Utilisez des solutions de réhydratation vendues en pharmacie si c’est un enfant ou une personne âgée qui est malade.
  • Si vous avez faim, mangez plutôt du riz, des pâtes ou de la banane ; évitez les autres fruits et les légumes crus, dont les fibres accélèrent le transit intestinal.
  • Mangez par petites portions plutôt que de prendre des vrais repas, votre intestin le supportera mieux.
  • Si vous avez mal au ventre, vous pouvez prendre un médicament antidouleur.
  • Mais évitez les médicaments qui stoppent la diarrhée (type lopéramide) car il faut que votre corps élimine la bactérie.

Combien de temps va durer votre intoxication alimentaire ? Deux ou trois jours maximum, parfois seulement quelques heures. Appliquez correctement les mesures d’hygiène pour éviter tout risque de contagion.

Vos symptômes ne passent pas ?

Demandez conseil à un médecin généraliste en téléconsultation : consultez depuis chez vous en quelques minutes !

Intoxication alimentaire quand consulter ?

Dans certains cas, il vaut mieux demander une consultation médicale :

  • si vous êtes enceinte et que vous pensez avoir une intoxication alimentaire : consultez sans attendre.
  • si la diarrhée s’accompagne de sang ou de glaires.
  • si l’intoxication alimentaire ne se calme pas, ou si elle s’aggrave : fièvre élevée, frissons, douleurs abdominales intenses, apparition de nouveaux symptômes.
  • si vous-même ou votre enfant semblez déshydraté : soif intense, peau qui reste plissée si on la pince, absence d’urines, changement de teint ou de comportement de votre bébé (somnolence inhabituelle, teint gris, perte d’appétit, etc.).

Si vous êtes dans l’une de ces situations, appelez ou téléconsultez rapidement un médecin afin qu’il évalue votre état clinique et vous prescrive un traitement adapté si nécessaire.

Sources :