Intoxication alimentaire : quels traitements prendre ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Recevez une ordonnance en téléconsultation*

*Si le médecin le juge nécessaire, il pourra vous prescrire une ordonnance en téléconsultation. Soulagez vos symptômes sans vous déplacer !

Remboursable par l’Assurance Maladie

Consulter un médecin

Bien que les symptômes ressemblent fortement à ceux de la gastro, l’intoxication alimentaire n’est pas causée par un virus, mais par une bactérie. Comment vous soigner si cela vous arrive ? Quels sont les traitements et les médicaments les plus efficaces ? Quand consulter ? L’équipe médicale de Qare vous indique les traitements les plus adaptés en cas d’intoxication alimentaire pour vous aider à aller mieux.

Les traitements contre l’intoxication alimentaire

Si vous avez mangé un aliment pas frais, périmé ou mal préparé, tels qu’une huître douteuse, vous pouvez faire un syndrome d’intoxication alimentaire. Parmi les bactéries responsables les plus populaires, on retrouve la staphylocoque doré et les salmonelles. Les symptômes étant d’intensité variable, le traitement de l’intoxication alimentaire n’est pas toujours le même, mais dans la plupart des cas une consultation s’impose.

Quel médicament prendre pour une intoxication alimentaire ?

Vous vous demandez quoi faire en cas d’intoxication alimentaire ? Dans le traitement de l’intoxication alimentaire, le premier médicament à prendre est celui qui va soulager vos symptômes.

Voici les traitements que vous pouvez prendre en fonction de vos symptômes :

  1. des anti-vomitifs pour calmer les vomissements de l’intoxication ;
  2. le Smecta (pansement digestif) est conseillé dans le traitement des diarrhées de l’intoxication alimentaire ;
  3. un antispasmodique (type Spasfon) contre les crampes d’estomac ;
  4. kit de réhydratation orale contenant des sels minéraux pour se réhydrater.

Tous ces médicaments sont vendus en pharmacie sans ordonnance, mais nous vous conseillons de consulter préalablement un médecin. Il pourra vous indiquer quel traitement vous convient. Pour les symptômes graves et très virulents et avec un fort risque de déshydratation, appelez le 15.

Consultez un médecin depuis chez vous

Ne vous déplacez pas, des médecins généralistes sont disponibles en téléconsultation de 6h à 23h chaque jour. Prendre RDV

Le traitement antibiotique de l’intoxication alimentaire

En revanche, le traitement n’est pas toujours uniquement symptomatique. C’est pour cela qu’il est souvent conseillé de consulter car un médecin peut vous prescrire un traitement antibiotique pour soigner votre intoxication alimentaire. Il faudra probablement réaliser une analyse (coproculture) pour trouver la bactérie responsable et adapter le traitement. Vous pouvez recevoir votre prescription en téléconsultation.

Recevez une prescription en ligne

Prenez RDV avec un médecin généraliste en quelques minutes et consultez dans la journée ! Recevez une ordonnance si nécessaire. (Consultation remboursable par l’Assurance Maladie)

hydratation intoxication alimentaire

Que faire en cas d’intoxication alimentaire ?

Comment soigner une intoxication alimentaire naturellement ?

Faire une intoxication alimentaire ou une gastro ce n’est pas la même chose. Dans le deuxième cas, un traitement naturel peut suffire, ce qui n’est pas toujours vrai pour une intoxication alimentaire. Néanmoins, si vous avez des symptômes d’intensité faible ou modérée et les supportez bien, vous pouvez avoir les bons réflexes qui permettront de calmer vos vomissements et vos diarrhées.

Dans tous les autres cas, surtout si fatigue intense et fièvre élevée associée avec des selles glairo-sanglantes, une consultation médicale est requise très rapidement.

Néanmoins, voici ce que vous devez manger ou éviter en cas d’intoxication alimentaire :

  1. Au début, quand les symptômes sont virulents, suivez un régime liquide (eau, bouillon, soupe, tisane) ;
  2. évitez les fibres (fruits et légumes) et tous les plats lourds, gras, épicés.
  3. évitez les viandes et le lait ;
  4. adoptez un régime constipant à base de féculents (riz, pâtes, pomme de terre) et de fruits tels que carottes et bananes.

Le seul autre « remède de grand-mère » que nous pouvons vous conseiller dans le traitement de l’intoxication alimentaire, c’est de boire beaucoup. Il faut vous hydrater régulièrement en buvant par petites gorgées. Préférez des eaux gazeuses que vous aurez préalablement agité plutôt que du Coca Cola trop acide et trop sucré pour vous réhydrater.

Bon à savoir : tous les autres traitements miracles de l’intoxication alimentaire, comme les huiles essentielles, n’ont aucune efficacité prouvée. Ils sont même parfois déconseillés. Enfin, le traitement homéopathique d’une intoxication alimentaire est loin d’être suffisant. Il faut bien souvent un traitement antibiotique, et vous devez vous le faire prescrire par un médecin. Si vous êtes très malade, vous devrez aller à l’hôpital pour recevoir un traitement adapté contre l’intoxication alimentaire.

Quand consulter en cas d’intoxication alimentaire ?

Si vous avez des symptômes de l’intoxication alimentaire, il est préférable de consulter un médecin pour recevoir un diagnostic et un traitement adapté. Une enquête épidémiologique devra être réalisée pour trouver la bactérie qui vous a infectée et adapter le traitement antibiotique d’autant plus si plusieurs personnes ont été malades au même moment au même endroit.

Si l’intoxication alimentaire est avérée, le médecin devra prévenir l’Agence Régionale de Santé pour signaler le restaurant en cause, le cas échéant.

Si vous êtes une femme enceinte ou une personne fragile en raison de votre état de santé, il est d’autant plus important de consulter en cas d’intoxication alimentaire. En effet, le risque de déshydratation ou de complication est plus important.

Consultez rapidement sans vous déplacer

Prenez RDV en quelques clics et consultez un médecin dans la journée.

consulter médecin intoxication alimentaire

Foire aux questions

Comment savoir si on fait une intoxication alimentaire ?

Il n’est pas toujours facile de faire la différence entre une gastro et une toxi-infection, mais c’est important de le savoir car le traitement de la gastro ou d’une intoxication alimentaire n’est pas du tout le même. Les selles glaireuses et sanglantes sont souvent un signe que vous êtes infecté par une bactérie et qu’il s’agit d’une intoxication. Par ailleurs, si vous êtes allé au restaurant dernièrement et avez mangé des moules un peu douteuses, par exemple, il faut qu’il y ait moins deux personnes malades pour parler d’intoxication alimentaire.

Je fais une intoxication alimentaire : est-ce contagieux ?

L’intoxication alimentaire est causée par une bactérie et non par un virus. Néanmoins, même si elle n’est à proprement parler contagieuse, vous devez veiller à rester chez vous pour vous reposer et recevoir le traitement adéquat. Lavez-vous également régulièrement les mains pour éviter tout risque de contamination pour les autres, même s’il reste extrêmement faible.

Sources :