Douleur au genou interne : causes, symptômes et traitement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez sans vous déplacer !

Trouvez un médecin disponible en vidéo dans la journée (7J/7), et recevez une ordonnance, si nécessaire.

Remboursable par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

Motif de consultation fréquent, une douleur au genou interne peut signifier plusieurs choses. Dans tous les cas, il importe de consulter un médecin rapidement pour ne pas aggraver la blessure. Comment savoir si la douleur au genou est grave ? Comment la soigne-t-on ? L’équipe médicale de Qare fait le point sur les douleurs aux genoux internes.

Une douleur au genou interne, qu’est-ce que c’est ?

Symétriquement face à face, chaque genou dispose d’une partie interne et externe. La douleur au genou ou gonalgie interne, est à opposer à la gonalgie externe, qui touche le compartiment extérieur du genou.

Bon à savoir : le genou interne ne désigne pas la même chose que le genou postérieur, ce dernier se trouvant à l’arrière de la jambe, sur la même lignée que le dos.

Pourquoi j’ai mal au genou interne ?

Dans la grande majorité des cas, une douleur au genou interne est causée par une entorse ou une atteinte du ménisque.

Une entorse correspond à une lésion d’un ou plusieurs ligaments latéraux internes (LLI, également appelé ligament collatéral médial). Elle survient souvent à la suite d’un traumatisme ou d’un mouvement brusque et anormal de la jambe.

Une atteinte au niveau des ménisques, quant à elle, signifie que l’un des deux ménisques s’est abîmé, fissuré, voire fracturé en deux morceaux. Pour rappel, chaque genou se compose de deux ménisques. Il s’agit d’un cartilage en forme de croissant, chargé d’amortir et d’articuler sans douleur la cuisse et le mollet.

Vous vous êtes blessé au genou ?

Parlez-en à un médecin en téléconsultation dans la journée et recevez une ordonnance si nécessaire. Médecins disponibles de 6h à 1h du matin.

Quels sont les symptômes d’une douleur au genou interne ?

En cas d’entorse

Si vous souffrez d’une entorse du genou interne, les manifestations seront les suivantes :

  • Une douleur plus ou moins vive du genou interne ;
  • Une instabilité du genou ;
  • Une gêne à la marche (éventuellement une boiterie et une diminution de l’effort, car fatigue plus rapide) ;
  • Un genou gonflé.

Sachez qu’il existe trois niveaux de gravité pour une entorse qui survient au genou : l’entorse bénigne, l’entorse moyenne et l’entorse grave, la dernière désignant une rupture du ligament.

Contrairement à ce que l’on peut penser, une douleur intolérable ne signifie pas toujours que la blessure est grave. En effet, vous pouvez avoir très mal et souffrir d’une entorse bénigne, ou au contraire, ne pas avoir très mal alors qu’il s’agit d’une entorse grave.

En cas d’atteinte du ménisque

Si c’est le ménisque qui est touché, vos symptômes seront les suivants :

  • Un gonflement au niveau du genou ;
  • Une douleur vive et persistante sur un des côtés du genou (interne ou externe) ;
  • Un blocage brutal du genou ;
  • Une sensation de non-fluidité, voire « d’accrochage » au niveau de l’articulation du genou.

Comment soulager un mal de genou interne ?

Poser le bon diagnostic

Que ce soit pour diagnostiquer une entorse du genou interne ou une atteinte au niveau d’un ménisque, l’IRM reste l’examen préconisé.

L’imagerie permet de mettre en évidence d’éventuelles lésions causées par un traumatisme et aide donc à confirmer le diagnostic.

Les traitements qui existent

Plusieurs approches sont envisagées pour soulager une entorse ou une atteinte du ménisque interne, en fonction de la gravité de la blessure.

  • Pour une entorse bénigne, la douleur est soulagée par la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou d’antalgiques, ainsi que par cryothérapie (glace sur le genou).
  • Pour une entorse moyenne ou grave, l’immobilisation dans une attelle est indispensable pendant 3 à 6 semaines (l’appui est autorisé). Lorsque les douleurs sont moins vives, la rééducation peut démarrer.
  • Pour une lésion méniscale, la douleur peut elle aussi être soulagée par la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou d’antalgiques (paracétamol). Le port d’une attelle est là aussi parfois nécessaire, et l’intervention chirurgicale n’est pas rare (elle consiste à retirer tout ou partie du ménisque fissuré ou cassé), contrairement aux entorses.

Téléconsultez un médecin dans la journée

En cas de blessure, consultez un médecin en vidéo depuis chez vous. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Quand s’inquiéter d’une douleur au genou ?

Dans tous les cas de figure, qu’il s’agisse d’une entorse ou d’une atteinte du ménisque, dès les premières douleurs, consultez un médecin, un ostéopathe ou un kiné dans les plus brefs délais.

Lorsque la douleur est vive, voire insupportable, un passage aux urgences est même recommandé.

Foire aux questions

Quels sont les symptômes d’une tendinite du genou ?

La tendinite est une blessure du genou qui correspond à une inflammation de l’un des tendons. Les symptômes ressentis sont les suivants :

  • Des douleurs au genou, intensifiées au moment de la flexion ou quand on étend la jambe ;
  • Une sensation de faiblesse des tendons du genou, qui réduit la mobilité ;
  • Un gonflement du genou très localisé, avec parfois une augmentation de la chaleur à ce niveau, ainsi qu’une rougeur.