Quel traitement pour les céphalées cervicales ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Soignez votre mal de tête en téléconsultation

Consultez médecin généraliste en vidéo en quelques minutes, recevez une ordonnance si nécessaire.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie

Prochain RDV

Les céphalées cervicales sont par définition souvent chroniques : les maux de tête et de cou reviennent régulièrement ou ne disparaissent pas. Comment les soulager ? Comment éviter que les maux de tête se propagent aux vertèbres cervicales ? Voici les explications de notre équipe médicale.

Est-ce que les cervicales peuvent provoquer des maux de tête ?

Un problème aux vertèbres cervicales peut effectivement provoquer des maux de tête ou céphalées. On parle parfois de céphalées cervicogéniques. Mais inversement, certains types de maux de tête donnent des douleurs au niveau des cervicales. Il est donc important de bien identifier la cause initiale de votre mal de tête pour pouvoir guérir.

Qu’est-ce qui provoque les céphalées cervicales ?

  • Il peut s’agir d’un mal de tête classique, ce qu’on appelle une céphalée de tension. Dans certains cas, la douleur irradie dans la nuque. Les médecins ont remarqué que ces douleurs à la tête et aux cervicales apparaissent souvent en période de stress ou d’anxiété.
  • Les migraines donnent fréquemment des symptômes de douleur aux cervicales.
  • Une contracture musculaire (torticolis), un effort musculaire trop intense ou une mauvaise posture provoquent des douleurs cervicales qui peuvent s’accompagner de maux de tête et même de vertiges.
  • Certaines céphalées cervicales sont causées par de l’arthrose. On ressent une douleur aux cervicales qui remonte dans la tête. Parfois la douleur s’étend à un bras : on parle de céphalée cervico-brachiale.
  • Une hernie cervicale peut provoquer des céphalées et une douleur qui se propage au bras ; elle s’accompagne parfois de fourmillements, d’une sensation d’anesthésie dans un territoire précis voire d’une difficulté à mobiliser son bras.
  • La névralgie d’Arnold est une céphalée violente, confondue parfois avec la migraine (voir ci-dessous).

Quels sont les symptômes de la névralgie d’Arnold ?

La névralgie d’Arnold donne des douleurs en forme d’élancements violents qui vont d’un seul côté du cou jusqu’en haut du crâne, parfois jusqu’à l’œil. On parle de céphalée paroxystique unilatérale d’origine cervicale. Elles résultent de la compression d’un nerf. Bouger le cou peut suffire à provoquer un accès. Le reste du temps, on ressent une douleur diffuse, plus ou moins permanente.

Pour en savoir plus : consultez notre article sur les céphalées frontales.

douleur cervicale

Quel traitement pour les céphalées cervicales ?

Pour bien soigner votre mal de tête, il faut comprendre d’où il vient. Pensez à consulter un médecin, à son cabinet ou par téléconsultation. Il vous fera un interrogatoire clinique détaillé pour orienter son diagnostic. Une fois la cause de votre céphalée cervicale identifiée, il pourra vous proposer un traitement efficace.

Consultez un médecin rapidement en téléconsultation

Décrivez vos symptômes et recevez une ordonnance si nécessaire. Prendre RDV

Comment soulager une migraine due aux cervicales ?

Les migraines ne sont pas provoquées par les vertèbres cervicales, mais la douleur peut s’étendre aux cervicales. Dans ce cas, votre céphalée cervicale s’accompagne des symptômes classiques de la migraine : une douleur pulsatile (qui bat dans la tête), qui s’aggrave si vous bougez, ou avec la lumière ou le bruit. N’hésitez pas à appeler un médecin. Il pourra vous prescrire un traitement sur ordonnance souvent plus efficace que les anti-douleurs classiques.

Traiter les problèmes articulaires responsables de maux de tête

  • Si vos céphalées sont d’origine cervicale, elles vont quelquefois disparaître en quelques jours. Prenez du paracétamol ou de l’ibuprofène pour vous soulager (en respectant les doses prescrites et en l’absence de contre-indication).
  • Si la douleur ne passe pas, le médecin vous fera réaliser une radio, un scanner ou une IRM.
  • En cas de hernie cervicale, vous serez sans doute amené à porter une minerve (collier cervical en mousse) pour calmer vos céphalées. La guérison survient après 4 à 6 semaines.
  • En cas de poussée d’arthrose, le médecin vous prescrira des médicaments spécifiques contre la douleur. Il pourra vous proposer de vous adresser à un rhumatologue ou un neurochirurgien seul habilité à pratiquer des infiltrations de corticoïdes à ce niveau-là.
  • Dans certains cas, rares toutefois, une intervention chirurgicale s’impose.

Le médecin pourra vous conseiller de consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe pour soulager vos céphalées cervicales, surtout si elles s’accompagnent de vertiges.

Sources :