Burn-out parental : comment s’en sortir ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Des psys à votre écoute 7J/7

En cas de surmenage et de difficultés personnelles, parlez-en à un psychiatre en téléconsultation, tous les jours de 6h à 23h.

Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

Lorsqu’il est prolongé, le stress parental peut se transformer en trouble et provoquer ce qu’on nomme un burn-out parental. Ce phénomène n’est pas si rare mais beaucoup de parents n’osent pas en parler. Comment savoir si vous en souffrez ou s’il s’agit d’un stress ou d’une fatigue passagère ? L’équipe médicale de Qare vous aide à y voir plus clair et à trouver des solutions pour sortir du burn-out.

Qu’est-ce que le burn-out parental ?

Il n’y a pas de définition officielle du burn-out parental, mais il peut se résumer de la façon suivante. Le stress prolongé lié au rôle de parent provoque un burn-out en entraînant une détresse psychologique et un épuisement général physique et émotionnel. Le burn-out familial entraîne un sentiment d’échec et une perte d’engagement dans la parentalité. Il peut se manifester par différents symptômes aussi bien physiques, que cognitifs et émotionnels.

Quels sont les symptômes du burn-out ?

Distinguer ce qui relève d’une simple fatigue liée au métier de parent et du burn-out parental n’est pas toujours évident. L’épuisement liée au fait d’être parent est une des facettes de ce trouble mais ce n’est pas le seul. Voici les symptômes du syndrome burn-out parental :

  • fatigue intense ;
  • sentiment d’être vidé, épuisé ;
  • difficulté à réfléchir correctement ;
  • sentiment que les tâches quotidiennes deviennent insurmontables ;
  • perte de plaisir dans les moments passés avec les enfants ;
  • distanciation affective ;
  • perte d’écoute et d’attention vis-à-vis de ses enfants ;
  • perte d’implication dans l’éducation et le soin des enfants ;
  • diminution des démonstrations d’affection ;
  • perte d’estime de soi, culpabilité ;
  • sentiment d’avoir échoué en tant que parent.

Si vous avez des doutes, il existe des tests en ligne pour savoir si vous souffrez de burn-out parental. Il est recommandé dans tous les cas d’en parler à vos proches et à un médecin pour qu’il vous aide à trouver une voie de sortie.

Consultez un psy sans attendre

Avant d’en arriver au burn-out, cherchez de l’aide et parlez-en à un professionnel. Téléconsultez un psychiatre ou un psychologue 7J/7 et de 6h à 23h.

burn out parental

Les conséquences du burn-out familial

Le burn-out peut avoir des conséquences sur les différentes personnes du foyer. Si vous êtes touché, vous pouvez développer des troubles psychiques, des troubles du sommeil ou des addictions. Le burn-out parental peut également avoir un retentissement sur le couple. Les conjoints pâtissent également de cette situation. Lorsque les parents sont submergés par leurs responsabilités, les disputes de couples peuvent devenir plus récurrentes.

Enfin, votre enfant peut également sentir qu’il y a un problème, ce qui peut avoir un impact sur son développement. Le burn-out augmente le risque de négligence, voire de comportements violents envers les enfants. Il faut donc tout faire pour éviter cela.

Quelle différence entre le burn-out parental et professionnel ?

Le burn-out professionnel peut entraîner le même type de troubles que le burn-out parental, sauf que le sentiment d’échec, la perte de motivation et l’épuisement sont reliés au travail. Le burn-out parental se manifeste dans la sphère familiale et concerne les relations avec les enfants.

En cas de burn-out professionnel, vous pouvez vous sentir submergé à cause de la montagne de travail que vous avez à accomplir, avoir du mal à vous concentrer et à être efficace, mais vous n’aurez pas forcément ces sentiments à la maison. Toutefois, une situation professionnelle difficile peut avoir des conséquences sur votre vie personnelle, voire entraîner une dépression.

Burn-out parental et dépression post-partum : est-ce la même chose ?

La dépression post-partum est un trouble qui survient chez les mères, et parfois aussi les pères, dans les semaines ou mois qui suivent l’accouchement. Contrairement au baby-blues, la dépression post-partum a un caractère de longévité et d’intensité car il s’installe dans la durée. Cela peut nuire à la formation de l’attachement entre la mère et son enfant.

Un burn-out du côté maternel peut survenir plus tard durant la vie de l’enfant. Les premières années peuvent très bien se passer et les difficultés ne peuvent venir que lorsque l’enfant grandit. Des problèmes relationnels avec les enfants ou l’apparition de certaines contraintes peuvent mener à ce syndrome d’épuisement parental.

Demandez de l'aide à un psy en vidéo

Réagissez avant qu’il ne soit trop tard. Prenez rapidement RDV en téléconsultation pour commencer un traitement. Consulter un psychiatre ou un psychologue.

Que faire en cas de burn-out parental ?

Quelles solutions pour sortir du burn-out parental ?

La première chose à faire si vous vous sentez en détresse, c’est d’en parler à votre conjoint. Le burn-out parental doit faire l’objet d’une prise en charge assez rapidement pour éviter des conséquences néfastes sur la santé et le bien-être du parent et de sa famille. Généralement, le traitement du burn-out parental consiste en une psychothérapie. Celle-ci peut être complétée par un traitement médicamenteux, mais cela dépend des cas.

Certaines associations existent, notamment à Paris mais aussi ailleurs en France, pour venir en aide aux parents en burn-out parental. Vous pouvez également solliciter certaines structures locales comme les PMI (Protection Maternelle et Infantile) où vous pourrez consulter des puériculteurs et des pédiatres.

Bon à savoir : l’application de soutien psychologique Mon Sherpa propose des modules d’aide et des conseils spécialement conçus pour les parents. Éducation, communication, notamment pendant la crise sanitaire, découvrez en plus en cliquant ici.

Des psys à votre écoute 7J/7

Des psys peuvent vous aider et vous conseiller lors de consultations en vidéo. Prenez RDV dès maintenant avec un psychiatre ou un psychologue (de 6h à 23h, tous les jours, mêmes jours fériés).

Consulter un psy pour surmonter le burn-out

Le burn-out parental nécessite une prise en charge spécifique. Vous pouvez consulter votre médecin généraliste, un psychologue ou un psychiatre pour qu’il vous aide à vous sentir mieux dans votre rôle de parent. Il existe des thérapeutes ayant reçu une formation spécifique au burn-out parental, et plus à même de traiter ce type de problème. Vous pouvez également demander de l’aide à des conseillers parentaux ou conjugaux.

Prenez RDV avec un conseiller familial en téléconsultation

Parlez-en rapidement à un spécialiste pour trouver une solution. Téléconsultez un conseiller conjugal et familial.

consultation burn out

Comment éviter le burn-out parental ?

Pour éviter le burn-out parental, il faut réagir avant d’arriver à saturation. Voici quelques conseils pour vous y aider :

  • renoncez à être un parent parfait ;
  • prenez du temps pour vous ;
  • prenez en compte votre fatigue ;
  • ne négligez pas votre couple ;
  • ne culpabilisez pas ;
  • parlez-en autour de vous ;
  • consultez un médecin ou un psychologue si besoin.

Certaines situations peuvent vite mener au burn-out parental, comme ça a été le cas avec le premier confinement. Beaucoup de familles ont été mises en difficulté à cause du fait d’avoir les enfants tout le temps à la maison et de devoir faire l’école tout en travaillant. Il est important de retenir que si vous vous sentez en détresse, vous devez en parler rapidement. C’est la meilleure solution pour commencer à s’en sortir.

Foire aux questions

J’ai besoin d’aide mais je ne sais pas à qui parler, que faire ?

En cas de surmenage ou de dépression, vous pouvez consulter un psychologue ou un psychiatre. Il peut être plus facile de le faire en téléconsultation. Vous pourrez obtenir rapidement un rendez-vous et planifier la consultation à un horaire plus pratique pour vous. Des thérapeutes sont disponibles 7J/7 de 6h à 23h sur Qare. Consulter les prochaines disponibilités des psychiatres et des psychologues.

Est-il possible de consulter des médecins et psychologues à distance ?

Sur Qare, vous pouvez consulter des médecins et des thérapeutes en vidéo, d’où vous voulez 7J/7. Plus de 50 spécialités sont présentes sur Qare : des médecins généralistes, des psychiatres, mais aussi des conseillers conjugaux et familiaux, et bien plus encore. Il vous suffit de vous rendre sur le site de Qare et de taper la spécialité souhaitée dans la barre de recherche. Vous pourrez planifier un rendez-vous en quelques clics. Essayer la téléconsultation.

Comment faire pour consulter un psy quand je n’ai pas le temps ?

Le manque de temps peut être un frein à une consultation chez le psy, pourtant la santé mentale est aussi primordiale que la santé physique. Pour parvenir à concilier votre emploi du temps avec la consultation psy, vous pouvez téléconsulter. Des spécialistes sont disponibles tous les jours, même les week-ends et jours fériés, et jusqu’à 23h. Prenez RDV avec un psychiatre ou un psychologue en vidéo.