Bronchite : les traitements efficaces

Par L'équipe médicale · Qare · Mis à jour le 14 mai 2020, publié le 14 mai 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Vous avez de la toux, de la fatigue, de la fièvre souvent : ce sont les symptômes bien connus de la bronchite aiguë, l’une des maladies les plus fréquentes de l’hiver. Comment les traiter ? Comment éviter les complications et guérir vite ? L’équipe médicale de Qare répond à toutes vos interrogations.

bronchite traitement

Comment se soigner d’une bronchite ?

La bronchite aiguë est presque toujours une maladie virale, c’est-à-dire provoquée par un virus. Or il n’y a pas de traitement contre les virus ; on attend qu’ils disparaissent d’eux-mêmes. Par contre, il existe des traitements médicaux pour atténuer les symptômes de la bronchite.

Quel médicament en cas de bronchite ?

Il existe plusieurs traitements pour soigner les symptômes de la bronchite. La plupart des médicaments de la bronchite sont accessibles sans ordonnance mais nous vous déconseillons l’automédication. Votre médecin peut vous prescrire le bon traitement à l’occasion d’une consultation.

  • Un traitement anti-pyrétique fera baisser la fièvre de la bronchite ; préférez le paracétamol à l’ibuprofène qui est un anti-inflammatoire et qui peut avoir des effets secondaires indésirables.
  • Le traitement de la toux sèche de la bronchite peut se faire avec un sirop anti-tussif. Ce n’est jamais indispensable mais ça peut apporter un soulagement, la nuit notamment.
  • Un traitement homéopathique de la bronchite peut vous être prescrit par un médecin qui a cette spécialité.

Consultez un médecin généraliste en vidéo sur Qare pour recevoir le bon traitement !

Bon à savoir : il ne faut jamais utiliser de traitement antitussif contre la toux grasse de la bronchite : c’est une toux utile car elle protège les bronches en évacuant le virus. Elle survient après deux ou trois jours de maladie et s’accompagne d’expectorations jaunâtres ou verdâtres.

Les antibiotiques, une solution efficace ?

Même si vous en avez dans votre armoire à pharmacie, inutile d’utiliser des antibiotiques en cas de bronchite sauf sur avis médical. Ils ne servent à rien ! En effet, les antibiotiques agissent sur les bactéries mais pas sur les virus. Ils ne calmeront donc pas vos symptômes, ils ne vous aideront pas à guérir plus rapidement.

Au contraire, ils peuvent provoquer des phénomènes de résistance qui les rendront inefficaces dans le futur en cas de réelle infection bactérienne. L’amoxicilline notamment, que tout le monde connaît, n’est donc pas un traitement antibiotique utile contre les bronchites.

Si la bronchite s’accompagne d’autres symptômes

  • Souvent, la bronchite s’accompagne d’infections ORL plus ou moins marquées : rhume surtout, laryngite, sinusite.
  • Mais qu’il s’agisse de trachéo-bronchite ou de sinusite, le traitement est le même que pour une bronchite simple : du paracétamol contre la fièvre, et du repos le temps que passe l’infection.
  • Parfois aussi on attrape une bronchite en même temps que la grippe. Le traitement sera toujours le même même si dans ce cas la bronchite peut s’accompagner d’une fatigue intense et de fièvre plus élevée.

Soignez vous à distance grâce à la téléconsultation !
Consultez un médecin généraliste sur Qare !

Quand faut-il consulter ?

  • Chez un adulte : Si la fièvre dure plus de 3 jours, ou si elle est très élevée et s’accompagne de mal de tête, grande fatigue ou difficulté à respirer. Cela peut être des symptômes d’une surinfection bactérienne de votre bronchite virale, d’une pneumopathie ou d’une complication du coronavirus.
  • Chez un bébé : Consultez également dans la journée pour un traitement de la bronchite si votre bébé a moins de 3 mois. Et si vous êtes enceinte, demandez toujours l’avis d’un médecin avant de prendre un traitement contre la bronchite.
  • En cas d’asthme ou de bronchite chronique (BPCO) : une consultation s’impose car vous risquez une surinfection. Après vous avoir examiné, le médecin pourra vous prescrire un traitement à base de cortisone sous couverture antibiotique en cas d’épisode de bronchite aiguë.

Comment guérir d’une bronchite rapidement ?

On ne peut pas réellement accélérer la disparition d’une bronchite. En revanche, il existe des traitements naturels et sans ordonnance de la bronchite qui permettent de récupérer rapidement et de prévenir de nouvelles infections.

Les traitements naturels sont-ils efficaces contre la bronchite ?

L’important, si vous avez une bronchite, c’est de soulager vos symptômes. Certains traitements de grand-mère de la bronchite n’ont aucune efficacité reconnue : l’ail, par exemple, ou l’oignon n’ont jamais prouvé leur utilité.

En revanche les inhalations de vapeur d’eau sont un bon moyen de dégager les bronches : c’est un traitement naturel de la bronchite et de la sinusite. Vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles efficaces pour le traitement de la bronchite.

Demandez conseil à votre pharmacien et n’utilisez jamais d’huile essentielle comme traitement de la bronchite chez un bébé de moins de 36 mois.

traitement naturel bronchite

Certaines plantes ont un effet reconnu en traitement naturel de la bronchite et des infections des voies respiratoires : le ginseng et l’éleuthérocoque notamment. Mais ne les utilisez pas sans avis médical, si vous souffrez d’une maladie auto-immune ou si vous prenez des médicaments régulièrement.

Demandez l’avis d’un médecin généraliste sur Qare !

Les traitements maison indispensables en cas de bronchite

Voilà ce que vous pouvez faire pour soulager les symptômes de la bronchite :

  • Restez bien au chaud, à l’intérieur, c’est la meilleure manière d’éviter les surinfections bactériennes de votre bronchite.
  • La nuit, surélevez votre tête pour soulager votre nez s’il est bouché et apaiser la toux. Dormez sur le côté plutôt que sur le dos pour calmer la toux.
  • Buvez beaucoup pour fluidifier les sécrétions des bronches ; privilégiez les boissons chaudes, les tisanes par exemple.
  • Évitez les lieux enfumés ; si possible, ne fumez pas !
  • Utilisez un humidificateur si l’atmosphère chez vous est très sèche.

Foire aux questions

Quelle est la durée d’une bronchite ?

En moyenne, une bronchite virale aiguë dure de 5 à 7 jours. La toux elle-même dure plus longtemps, 10 jours en moyenne et parfois jusqu’à 3 semaines. Les bronchites bactériennes sont beaucoup plus rares et apparaissent en général chez les personnes déjà atteintes de BCPO (broncho pneumopathie chronique obstructive). Ces bronchites disparaissent quand on commence un traitement antibiotique.

Comment éviter la contagion ?

La bronchite est une pathologie contagieuse. Bien sûr, il s’agit d’une maladie bénigne, mais chez les personnes âgées, affaiblies, ou chez les petits bébés elle peut avoir des complications. Il est donc important de respecter des gestes d’hygiène simples pour éviter la contagion de la bronchite. Ce sont les mêmes que les gestes de prévention du coronavirus :

  • Lavez-vous souvent les mains.
  • Utilisez des mouchoirs en papier et jetez-les après utilisation.
  • Toussez dans un mouchoir ou, à défaut, dans votre coude.
  • Évitez les zones confinées, aérez votre logement au moins une fois par jour.
  • Limitez les contacts avec les autres tant que vous êtes malade.

Enfin n’hésitez pas à consulter un médecin si vos symptômes vous inquiètent ou s’ils ne disparaissent pas en quelques jours. Il a les compétences pour évaluer votre situation, et vous donner si besoin un traitement complémentaire.

éviter contagion bronchite

Sources :