Bronchite ou Covid-19 : différencier les deux maladies

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Faites-vous prescrire le test de dépistage COVID-19 en ligne

Bronchite ou Covid-19 ? Pour le savoir, consultez un médecin en vidéo et recevez une ordonnance en ligne pour passer le test PCR au plus vite !

Remboursable par l’Assurance Maladie

Prochain RDV

C’est un des maux classiques de l’hiver, la bronchite affecte chaque année des millions de personnes. Mais en cette année particulière en lien avec l’épidémie de Covid-19, il faut redoubler de vigilance si vous présentez des symptômes, car il n’est pas évident de différencier ces deux maladies. Suivez les conseils de l’équipe médicale de Qare et découvrez comment savoir si vous êtes infecté par la Covid-19 ou la bronchite.

Je suis malade : est-ce la bronchite ou la COVID-19 ?

Vous toussez, vous avez de la fièvre et vous vous sentez fatigué ? Vous avez sûrement attrapé un virus, mais il est difficile de savoir s’il s’agit d’une bronchite bénigne, ou de la Covid-19. Alors que le nouveau coronavirus continue sa progression, d’autres maladies saisonnières commencent également à circuler cet hiver. Comparer les symptômes des deux maladies n’est pas suffisant pour avoir une réponse. Le meilleur moyen pour être sûr, c’est de faire un test de dépistage du coronavirus, appelé test PCR.

En cas de toux, téléconsultez rapidement un médecin

Pour éviter la propagation du virus, privilégiez la téléconsultation. Prenez RDV 7J/7 de 6h à 23h.

COVID-19 : des similarités avec les maladies saisonnières

Les symptômes les plus fréquents de la Covid-19 ressemblent de près à ceux d’infections virales courantes comme la bronchite, mais également la grippe ou le simple rhume. La toux sèche, principalement, en est un exemple. C’est aussi le cas de la fièvre ou de la fatigue générée par ces maladies. Il est aussi possible d’avoir le nez qui coule ou des maux de gorge lors d’une infection à coronavirus.

Lors d’une bronchite, la toux commence souvent par une toux sèche pour devenir une toux productive par la suite. Bien que la toux sèche soit plus fréquente en cas de Covid-19, certains patients peuvent également développer une toux grasse. Les symptômes du nouveau coronavirus sont très variés et très fluctuants d’un individu à l’autre. Le test PCR reste donc la seule possibilité pour avoir une réponse claire.

Obtenir un diagnostic précis grâce au test PCR du coronavirus

Si vous présentez des symptômes associés à la Covid-19, vous devez réaliser le test de dépistage même si vous pensez qu’il s’agit d’une bronchite. Vous pouvez obtenir une ordonnance auprès d’un médecin en téléconsultation pour être prioritaire. Cela vous permettra de raccourcir les délais d’attente pour passer le test et d’obtenir les résultats plus rapidement.

Vous pourrez vous rendre dans un centre de dépistage consacré aux personnes prioritaires (personnes symptomatiques, cas contact et personnes munies d’une ordonnance) ou dans un laboratoire de biologie médicale aux horaires dédiés.

Vous pouvez également passer le test sans ordonnance, mais si vous présentez des symptômes, il est conseillé de le faire très rapidement après leur apparition. La prescription du test vous permet d’accélérer le processus. En attendant les résultats, vous devez rester chez vous et vous isoler, en respectant les gestes barrières au mieux avec vos proches.

Le test PCR du coronavirus peut être prescrit en téléconsultation

En cas de doute sur vos symptômes, un médecin peut vous prescrire le test de dépistage : prendre RDV (Remboursable par l’Assurance Maladie).

Bronchite et COVID-19 : des symptômes communs et des différences

Bronchite : des symptômes proches de la COVID-19

Les symptômes de la bronchite aiguë sont les suivants :

  • toux sèche en début d’infection qui devient grasse par la suite ;
  • fièvre modérée avec parfois des frissons et des courbatures ;
  • légère difficulté à respirer correctement (souffle court mais modérément) ;
  • fatigue plus ou moins modérée ;
  • expectorations de mucus.

En dehors de la toux, la fièvre, les frissons, les courbatures et la fatigue sont d’autres signes très courants qui peuvent aussi bien être présents en cas de bronchite ou de Covid-19. La difficulté à respirer profondément est également un signe qui se retrouve dans le coronavirus.

La Covid-19 peut également déclencher les symptômes d’une bronchite asthmatiforme ou asthmatique (avec respiration sifflante), tout comme il peut déclencher des crises d’asthme chez les sujets qui en souffrent.

symptômes bronchite

Différencier la toux de la bronchite et du coronavirus

Généralement, la Covid-19 ne provoque pas de toux productive mais cela reste possible. Au commencement d’une bronchite, le symptôme le plus fréquent est la toux sèche. Il est donc encore plus difficile de faire la différence en début d’infection.

Le type de toux dépend également de l’état de santé du patient, notamment le fait qu’il fume ou pas ou qu’il soit atteint d’une autre infection chronique. Les fumeurs sont souvent atteints de ce qu’on appelle la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). En cas de Covid-19, ils auront plutôt une toux grasse.

En cas de doute, consultez rapidement un médecin

Décrivez vos symptômes à un médecin en téléconsultation et recevez rapidement un avis médical. (7J/7 de 6h à 23h)

Quels sont les symptômes (spécifiques) de la COVID-19 ?

Toux, fièvre, fatigue, frissons, courbatures, sont les signes les plus fréquents de la Covid-19 mais ils sont loin d’être les seuls. Certains symptômes plus rares ne se retrouvent pas dans les infections virales et saisonnières telles que la bronchite :

  • perte du goût et/ou de l’odorat ;
  • conjonctivite ;
  • diarrhées et vomissements ;
  • éruptions cutanées ;
  • décolorations des doigts et des orteils ou engelures ;
  • signes neurologiques à type de fourmillements ou de faiblesse d’un ou plusieurs membres.

Si vous avez l’un ou plusieurs de ces symptômes associés à des symptômes plus fréquents (toux, fièvre, etc.), il est plus probable que vous ayez attrapé la Covid-19 qu’une bronchite. Par ailleurs, ces symptômes peuvent également se présenter de façon isolée. Au moindre doute, téléconsultez un médecin et faites-vous dépister au plus vite.

Des complications plus fréquentes dans la COVID-19

Chez les patients atteints de Covid-19, on observe également que les bronches sont encombrées. Alors que ces symptômes sont le plus souvent bénins lors d’une bronchite, ils doivent être pris très au sérieux lors d’une infection à coronavirus.

L’encombrement des voies respiratoires peut entraîner une véritable détresse respiratoire et une hospitalisation. Dans certains cas, les bronchites peuvent également entraîner des complications telle que la pneumopathie, mais cela reste plus rare.

Bon à savoir : la Covid-19 peut entraîner des séquelles à moyen ou long terme même après guérison. On parle du syndrome post-covid qui peut faire ressurgir des symptômes rappelant notamment ceux de la bronchite, du rhume ou de la grippe.

Que faire en cas de symptômes (toux, fièvre) rappelant la COVID-19 ?

Vous ne savez pas si vous avez la Covid-19 mais vous présentez plusieurs symptômes évocateurs ? Que faut-il faire ?

  1. Isolez-vous et consultez un médecin en téléconsultation pour recevoir un avis médical et, vous faire prescrire un test de dépistage.
  2. Réalisez le test de dépistage PCR du coronavirus rapidement après l’apparition des symptômes dans un laboratoire de biologie médicale ou un centre de dépistage (liste complète des centres ici).
  3. Restez chez vous en attendant les résultats du test.
  4. Si besoin, consultez un médecin en vidéo pour soulager vos symptômes.

symptômes Covid-19

Que faire si j’ai les symptômes de la COVID-19 ?

S’isoler pour prévenir la propagation du virus

En cas de résultat positif au test Covid-19, ou si vous avez des doutes, vous devez respecter une période d’isolement de minimum 7 jours, et jusqu’à guérison. Il est évidemment important de continuer à respecter les gestes barrières.

Téléconsulter et traiter vos symptômes

Vous pouvez téléconsulter un médecin pour qu’il vous conseille et vous aide à calmer votre toux, votre fièvre et vos autres symptômes. Vous avez la possibilité de prendre du paracétamol pour réduire les douleurs et faire baisser la fièvre. Évitez de prendre des anti-inflammatoires non-stéroïdiens comme l’ibuprofène, sans avis favorable d’un médecin. Ils pourraient accentuer la gravité de votre infection respiratoire.

Par ailleurs, voici comment réagir en cas de symptômes persistants ou graves :

  • si vous avez des symptômes virulents mais sans signe de gravité, le médecin peut éventuellement vous prescrire un arrêt de travail.
  • Si votre fièvre ne baisse pas au bout de plusieurs jours ou que vos symptômes s’aggravent, vous devez consulter à nouveau.
  • en cas de symptômes graves (difficultés respiratoires, troubles moteurs et de l’élocution, sensation d’oppression ou douleur dans la poitrine), appelez immédiatement le Centre 15.

Consultez un médecin depuis chez vous

Vous devez vous isoler ? Consultez un médecin en vidéo. (Remboursable à 100 % par l’Assurance Maladie).

Soulager vos symptômes en cas de bronchite

Si votre test PCR de la Covid-19 est négatif, cela veut dire que vos symptômes sont dus à une autre infection virale. S’il s’agit d’une bronchite aiguë sans complication, vous pouvez soulager certains de vos symptômes en prenant du paracétamol, notamment la fièvre et les douleurs.

Un médecin peut éventuellement vous prescrire un sirop antitussif en traitement de la toux sèche. Lorsque la toux devient grasse, il faut alors prendre un sirop expectorant. Pensez à vous bien vous hydrater si vous avez de la fièvre, cela permet également de fluidifier les mucus et faciliter l’expectoration. Reposez-vous le temps nécessaire pour vous remettre sur pied.

Foire aux questions

Quel est le danger de la COVID-19 ?

L’infection à coronavirus est dangereuse car ses symptômes sont très variables d’une personne à l’autre, et elle peut dans certains cas entraîner de sévères complications. Cette maladie est d’autant plus grave qu’il n’existe pas de traitement pour en guérir et qu’elle est extrêmement contagieuse.

Les personnes les plus sévèrement touchées peuvent avoir de graves difficultés respiratoires pouvant mener jusqu’à l’hospitalisation, et jusqu’au décès dans le pire des cas. C’est d’autant plus vrai pour les personnes âgées de plus de 65 ans et/ou celles qui présentent des comorbidités (diabète, insuffisance cardiorespiratoire, asthme…).

Sources :