Allergie au chien : comment la reconnaître et la soigner ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Recevez votre ordonnance en téléconsultation

En cas de réactions allergiques, téléconsultez rapidement un médecin et recevez une ordonnance en ligne, si nécessaire. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV

Lorsqu’on est allergique aux chiens, il devient difficile de rester en leur présence trop longtemps, mais ce n’est pas impossible. Comment se manifeste l’allergie au chien ? Comment savoir si on est allergique ? A quel traitement peut-on avoir recours ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions. 

Qu’est-ce qu’une allergie au chien ?

Si vous êtes allergique au chien, c’est dû aux aérollergènes que celui-ci porte sur lui et qui pénètrent généralement par vos voies respiratoires. Votre système immunitaire en réponse, aux allergènes, va donc être à l’origine de la production d’histamine : une molécule responsable des réactions allergiques, comme dans le cas de l’allergie aux acariens par exemple, qui s’accompagnent de différents symptômes.

Quelles sont les causes de l’allergie au chien ?

Lorsqu’on souffre d’une allergie au chien ou au chat, on pense souvent que ce sont les poils des animaux directement qui en sont responsables. Toutefois les allergènes sont les molécules qui peuvent se trouver dessus, et ces dernières proviennent plutôt de :

  • L’urine;
  • la salive;
  • Les sécrétions des glandes sébacées (qui produisent le sébum à la base du poil);
  • Les sécrétions des glandes anales;
  • Les squames (peaux mortes qui se détachent dans les poils).

Par exemple, lorsque le chien se lèche, il dépose des allergènes sur ses poils qui peuvent s’envoler facilement et se loger dans les pièces de chez vous. Ceci explique pourquoi vous pouvez sentir les symptômes de votre allergie se déclencher face à un chien, sans même avoir été en contact direct avec lui.

allergie au chien cause

Quels sont les symptômes classiques ?

Dans le cas d’une allergie au chien, les symptômes se manifestent principalement au niveau respiratoire pour s’apparenter à une rhinite allergique ou une allergie aux acariens. L’allergie au chien provoque alors :

  • Des éternuements;
  • Une inflammation de la paroi nasale avec écoulement nasal clair;
  • Une sensation de nez bouché;
  • Un écoulement des yeux qui s’accompagne parfois de rougeurs;
  • Le palais ou la gorge qui gratte.

Si les allergènes en cause dans l’allergie au chien sont en contact avec la peau, ils peuvent également provoquer de l’urticaire, de l’eczéma, des démangeaisons ou d’autres troubles cutanés.

Quels sont les symptômes graves ?

Dans certains cas plus rares, l’allergie au chien peut devenir plus grave, notamment chez les enfants et les bébés, en déclenchant une toux et une respiration sifflante avec la sensation d’étouffer. Ces symptômes peuvent alors précéder une crise d’asthme.

L’allergie au chien prend une allure particulièrement dangereuse lorsqu’elle provoque un œdème de Quincke : un gonflement qui bloque les voies respiratoires, ou un choc anaphylactique. Ces cas précis, heureusement très rares, sont à prendre très au sérieux, et ce rapidement, car ils nécessitent une hospitalisation en urgence. Chez les enfants en bas âge, ce type d’allergie peut également provoquer des troubles du sommeil.

Parlez de vos symptômes à un médecin

Consultez un médecin en vidéo depuis chez vous, dans la journée, et recevez une ordonnance si nécessaire.

Comment l’allergie au chien se manifeste-t-elle ?

Vous n’êtes pas censé manifester de symptômes lors du premier contact avec le chien car l’organisme se charge seulement de détecter l’allergie et de produire des anticorps. Le corps passe ensuite à la phase de sensibilisation. Il stocke ces molécules dans le but de préparer les défenses immunitaires à répondre lors des contacts suivants avec le chien, moments où vous ressentirez les symptômes de l’allergie.

Lorsque vous répétez les expositions au chien, votre système immunitaire reproduit des anticorps anti-allergènes. Ces derniers s’accrochent alors à des mastocytes qui libèrent de l’histamine en quantité dans le corps : la principale molécule responsable de toutes les réactions allergiques. En s’infiltrant dans les tissus, l’histamine déclenche une inflammation à l’origine des symptômes allergiques. Ainsi, les symptômes allergiques se manifestent généralement dans l’heure qui suit l’exposition aux allergènes.

Comment savoir si on est allergique au chien ?

Il est possible d’effectuer un test allergique auprès d’un médecin allergologue afin de vérifier si vous souffrez d’une allergie au chien. Il s’appuiera sur vos réponses à des questions détaillées relatives à vos symptômes, aux potentiels facteurs déclencheurs, à votre environnement ou encore aux antécédents d’allergies dans votre famille. Ensuite, vous pourrez effectuer des tests cutanés et sanguins pour confirmer le diagnostic.

test allergique chien

Que faire en cas d’allergie au chien ?

Si vous savez pertinemment que vous êtes en proie à une allergie au chien ou qu’on vous l’a diagnostiquée récemment, votre médecin généraliste ou un médecin allergologue pourra vous prescrire le traitement adapté. Si votre allergie est trop sévère, il faut peut être renoncer à adopter cet animal de compagnie.

Comment réagir en cas d’allergie au chien ?

Si vous ressentez les symptômes d’une allergie se déclencher après avoir été en contact avec un chien ou tout simplement près de lui, vous pouvez :

  • Contacter un médecin pour l’en informer et lui décrire vos symptômes. Si la réaction allergique est légère, il pourra vous prescrire le traitement adapté sans inquiétude à avoir.
  • Consulter un allergologue (comme dit précédemment) dans un second temps, pour confirmer le diagnostic.
  • Uniquement dans le cas où vous avez des difficultés à respirer, ou si vous perdez connaissance : appelez le 15 le plus rapidement possible.

Comment soigner une allergie au chien ?

Le médecin pourra vous proposer 2 traitements : un traitement d’appoint et/ou une désensibilisation.

Le traitement d’appoint

Si vous optez pour le traitement d’appoint pour soigner votre allergie au chien, le médecin pourra vous prescrire :

  • Des gouttes nasales et des collyres pour atténuer les symptômes au niveau des yeux et du nez ;
  • Des corticoïdes, des vasoconstricteurs, ou des antihistaminiques de type Aerius°par voie générale (disponible uniquement sur ordonnance);

Ces médicaments permettent de calmer les épisodes allergiques aux niveaux respiratoire et cutané, et sont aussi bien prescrits en cas d’allergie au chien, que d’allergie alimentaire ou d’allergie à une piqûre d’insecte par exemple.

Obtenez une ordonnance pour votre traitement !

Téléconsultez un médecin rapidement et échangez avec lui à propos de vos symptômes. Médecins disponibles 7J/J de 6h à 1h. Remboursable par l’Assurance Maladie.

La désensibilisation

La désensibilisation est considérée comme un traitement de fond, et reste la seule alternative pour se débarrasser d’une allergie au chien. Toutefois, elle se fait sur le long terme, souvent 2 ou 3 ans.. En partant du principe qu’une exposition permanente est moins sensibilisante qu’un contact occasionnel qui déclenchera un épisode allergique, elle consiste à habituer progressivement l’organisme aux allergènes du chien.

Ce traitement consiste alors à vous administrer l’allergène sur une fréquence constante, avec des doses croissantes afin d’annuler progressivement la réponse immunitaire que votre organisme déclenche, et de diminuer les réactions allergiques. La désensibilisation se fait soit par injections soit par prise de comprimés ou de gouttes.

Quelles sont les solutions quand on a un chien ?

Il existe des gestes simples pour limiter le risque d’épisode allergique lorsque quelqu’un vous rend visite avec son chien ou si vous en avez un. Par exemple :

  • Ne laissez pas le chien entrer dans votre chambre ou monter sur le canapé;
  • Aérez régulièrement votre intérieur pour ne pas accumuler les molécules allergisantes chez vous en suspension dans l’air;
  • Passez l’aspirateur pour éviter la dispersion des poils;
  • Optez pour un panier déhoussable pour pouvoir laver la housse fréquemment et ainsi éviter l’accumulation des poils;
  • Brossez souvent votre chien, et si possible à l’extérieur pour éviter que ses poils se dispersent chez vous.

Pour en savoir plus sur les allergies :