Varicelle enfant : symptômes, traitement et évolution

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un pédiatre depuis chez vous en seulement 10 minutes !

Téléconsultez un pédiatre au sujet de la varicelle de votre bébé 7j/7 et de 6h à 1h du matin pour obtenir les meilleurs conseils médicaux et une ordonnance si nécessaire.

Démarrer la consultation

Maladie infectieuse virale, la varicelle se contracte généralement durant l’enfance. Elle est extrêmement contagieuse et se caractérise par une éruption de vésicules sur les muqueuses et la peau. Comment la reconnaître ? Peut-on la soulager ? L’équipe médicale de Qare vous parle de la varicelle chez l’enfant.

Les symptômes de la varicelle

Le virus de la varicelle se transmet par le biais d’un contact direct avec les muqueuses et les vésicules cutanées, mais également par l’inhalation de gouttelettes de salive émises par une personne contaminée (période de contagiosité 2 jours avant l’apparition des boutons).

Comment débute la varicelle ?

Une contamination à la varicelle est suivie d’une période d’incubation allant de 10 à 21 jours, au cours de laquelle l’enfant est asymptomatique. Une fois le virus installé, se développent divers symptômes :

  • Une fièvre relativement modérée, qui peut monter jusqu’à 38°, accompagnée de maux de tête éventuels ;
  • Des rougeurs surélevées sur la peau, où apparaissent rapidement des vésicules molles dessus. Elles sont entourées d’une auréole rouge et mesurent de 3 à 4 millimètres de diamètre. Leur contenu est un liquide clair (semblable à des gouttes de rosée) ;
  • Des démangeaisons cutanées plus ou moins importantes (prurit).

Où apparaissent les premiers boutons de la varicelle ?

Afin de reconnaître la varicelle et ne pas la confondre avec d’autres maladies de peau, sachez que l’éruption cutanée apparaît d’abord au niveau du thorax, de la nuque, du dos ou du ventre. Elle peut ensuite s’étendre à tout le corps, même sur le visage et le cuir chevelu.

Parfois, on observe la présence de lésions à l’intérieur de la bouche ou sur les muqueuses génitales (ulcérations). Il n’y a pas d’éruption sur les plantes des pieds et les paumes des mains.

Si la moyenne de vésicules varie entre 10 à 2000 (en deux à trois poussées successives), il arrive qu’un enfant contracte une varicelle avec peu de boutons. On parle alors de varicelle légère. Cette dernière forme n’est pas suffisamment immunisante.

En combien de temps la varicelle guérit-elle ?

Même lorsqu’il y a beaucoup de boutons, la varicelle guérit généralement en 10 à 12 jours. Les vésicules présentes sur la peau commencent à sécher au bout de 2 jours et finissent par former une croûte brunâtre qui, elle, tombe en 8 à 10 jours. À ce stade, l’éruption n’est plus contagieuse.

La varicelle laisse seulement une tâche rosée sur la peau de l’enfant. Il n’y a généralement pas de séquelles, sauf si celui-ci s’est beaucoup gratté. Lorsque toutes les vésicules contagieuses sont toutes tombées, l’enfant peut retourner en collectivité.

Comment distinguer la varicelle d’autres maladies ?

Les différences entre la varicelle et la rougeole

Tout comme la varicelle, la rougeole est une maladie éruptive très contagieuse. Elle se caractérise par l’apparition de plaques rouges sur la peau de l’enfant, sur les joues dans un premier temps, puis sur le visage, les épaules, le torse et le reste du corps.

Contrairement à la varicelle, la rougeole ne provoque pas de démangeaisons ni de vésicules. L’apparition des symptômes est généralement précédée d’un rhume, avec une forte fièvre (au-delà de 39°), ainsi qu’une dégradation de l’état de santé général.

Le vaccin contre la rougeole faisant partie des vaccins obligatoires depuis le 1er janvier 2018, cela rend donc les cas assez rares.

Demandez conseil à un médecin rapidement

Des pédiatres sont disponibles 7J/7, de 6h à 1h. Prenez RDV en téléconsultation et évitez de vous déplacer en cabinet.

Les différences entre la varicelle et la roséole

La roséole fait partie du groupe herpès, comme la varicelle, et entraîne l’apparition de tâches rosées. Elles surviennent au niveau de l’abdomen, du thorax, mais également en haut des bras ou des jambes.

Comme la rougeole, la roséole ne provoque pas de démangeaisons. Les plaques disparaissent en 1 à 2 jours, tandis que les boutons de la varicelle mettent plus de temps à partir.

Varicelle enfant

Quel traitement utiliser pour soigner la varicelle ?

Pour la forme habituelle de la varicelle

Maladie virale, la varicelle ne nécessite pas de traitement antibiotique. Il est surtout question de soulager les symptômes que ressent l’enfant et de prendre soin de ses boutons. Pour cela, le médecin peut prescrire :

  • Des antihistaminiques (pour soulager les démangeaisons cutanées) ;
  • Une solution antiseptique à appliquer sur la peau ;
  • Du paracétamol pour faire baisser la fièvre ;
  • Un traitement antibiotique, seulement s’il existe une surinfection bactérienne, comme un impétigo, par exemple.

Bon à savoir : il est strictement déconseillé de délivrer de l’aspirine à un enfant atteint de la varicelle, ainsi que des anti-inflammatoires (type Ibuprofène). Il existe en effet un risque accru d’effets secondaires sévères, tels que le syndrome de Reye.

Pour les formes graves de la varicelle

Si la varicelle entraîne des complications, le médecin prescrit alors un traitement antiviral. Parmi les formes graves, on répertorie :

  • La varicelle chez un nouveau-né ;
  • La varicelle chez une femme enceinte qui survient dans les 8 à 10 jours avant son accouchement ;
  • Une forme grave de la varicelle chez un enfant âgé de moins de 1 an ;
  • La contamination d’une personne présentant un déficit immunitaire ;
  • Un nouveau-né (avant l’éruption) si sa mère a débuté une varicelle 5 jours avant l’accouchement ou 2 jours après ;
  • Une varicelle qui a conduit à des complications, telles qu’une pneumopathie varicelleuse ou des complications neurologiques.

Existe-t-il un vaccin contre la varicelle ?

À l’heure actuelle, deux vaccins sont commercialisés en France, Varilix® et Varivax®. Maladie infantile généralement bénigne, leur administration est surtout destinée aux personnes qui n’ont pas contracté la maladie durant l’enfance. Il peut être aussi proposé aux personnes n’ayant pas eu la varicelle et exposées moins de 3 jours au virus.

En effet, plus on grandit, plus la varicelle augmente en gravité. Le vaccin contre la maladie est donc recommandé dès 12 ans.

Foire aux questions :

Votre enfant a contracté la varicelle, quand s’inquiéter ?

La varicelle est, dans la grande majorité des cas, bénigne. Toutefois, il est nécessaire de consulter votre médecin traitant ou un pédiatre, sans urgence dans les cas les plus classiques.

Lorsque l’enfant présente certaines pathologies ou si la varicelle se complique, il importe de consulter dans la journée.

Obtenez un avis médical et une ordonnance si nécessaire

Optez pour la téléconsultation afin d’échanger avec un pédiatre ou un médecin généraliste depuis chez vous et recevez une ordonnance si nécessaire.

Quel est le meilleur âge pour avoir la varicelle ?

Il vaut mieux contracter la varicelle durant l’enfance, plutôt qu’à l’âge adulte. Ses symptômes risquent en effet d’être plus intenses une fois plus âgé.

La varicelle touche principalement les enfants de 1 à 12 ans et plus rarement les bébés de moins de 6 mois, puisqu’ils sont encore protégés par les anticorps maternels.

Est-il possible d’avoir la varicelle deux fois ?

Il n’est pas possible d’attraper la varicelle deux fois. Les personnes qui la contractent durant l’enfance sont immunisées. En revanche, le virus ne disparaît pas complètement et peut rester latent dans l’organisme pendant des années. On observe sa présence en petite quantité, au niveau des ganglions nerveux.

Plus tard, chez 15 à 20% de la population, à la faveur d’une baisse de l’immunité, peut se réactiver dans les nerfs de la peau et se développer cette fois-ci sous la forme d’un zona.