Thrombose et vaccin Covid-19 : y a-t-il un risque à se faire vacciner ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Posez vos questions à un médecin en vidéo

Parlez-en à un médecin en téléconsultation et recevez rapidement un avis médical en ligne.

Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie

Consulter un médecin

Plusieurs cas de thromboses ont été signalés après des injections de certains vaccins contre la covid-19, et ont éveillé des inquiétudes sur ces derniers. Les autorités sanitaires ont parfois mis à l’arrêt la circulation d’un vaccin et donné de nouvelles recommandations d’utilisation. Ces craintes sont-elles légitimes ? Quels sont les risques de développer une thrombose après une vaccination anti-covid ? Pouvez-vous recevoir le vaccin en toute sécurité ? L’équipe médicale de Qare fait le point en détail sur le sujet.

Quels sont les risques de thrombose veineuse suite aux vaccins Covid-19 ?

De rares cas de thrombose liés au vaccin Covid-19 en France

Entre le début de la vaccination en décembre 2020 et le mois d’avril 2021, 23 cas de thromboses rares et d’anomalies de la coagulation ont été rapportés sur près de 3 millions d’injections, selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Plusieurs cas graves de thrombose, ainsi que 8 décès, ont été signalés suite à des injections du vaccin d’AstraZeneca. Cependant, ils n’ont pas tous été attribués au vaccin. En ce qui concerne les vaccins de Pfizer et Moderna, ils n’ont pas donné lieu à ce type de signalement.

Le nombre d’accidents de caillots sanguins reste très faible et inférieur à l’incidence que l’on retrouve dans la population générale. En d’autres termes, les personnes vaccinées n’ont pas plus de risque de faire une thrombose que les personnes non vaccinées. Cependant, les thromboses signalées suite à l’injection du vaccin ont parfois été inhabituelles, sévères et ont conduit certains patients au décès.

Des médecins à votre écoute 7J/7

Avant ou après la vaccination, vous pouvez recevoir un avis médical en vidéo 7J/7 entre 6h et 23h. Parler à un médecin – Téléconsultation remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie

A-t-on plus de risque de faire une thrombose avec la pilule que le vaccin ?

Des thromboses plus fréquentes avec la pilule

La pilule contraceptive entraîne aussi un risque de thrombose pouvant mener au décès. Avec les pilules de 3e ou 4e génération, les risques de thromboses veineuses, des plus bénignes aux plus graves, sont de l’ordre de 3 à 4 cas pour 10 000. Le risque est donc 10 fois plus important qu’avec le vaccin contre le coronavirus. Cependant, pour l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament), il n’est  pas pertinent de comparer ces deux traitements qui ont des visées différentes.

Le risque de thrombose est déjà reconnu comme un effet secondaire rare de la pilule. Les médecins prennent en compte les facteurs de risque avant de prescrire ce contraceptif. Si vous prenez la pilule, vous serez en théorie informée des risques pour votre santé par le professionnel de santé qui vous la prescrit.

Un risque de thrombose grave avec les vaccins covid-19

Pourquoi les autorités sanitaires ont-elles donc décidé de jouer sur le principe de précaution avec le vaccin alors que la pilule continue d’être prescrite ? Cette réaction est notamment due à la spécificité et à la gravité des cas signalés. Les incidents rapportés ont parfois entraîné des complications graves, parfois mortelles, comme des accidents vasculaires cérébraux (thromboses cérébrales) et des thromboses de gros vaisseaux du système digestif. Cela a notamment été le cas pour un jeune interne mort à Nantes après avoir reçu une dose du vaccin AstraZeneca. Une enquête doit déterminer si son décès est dû au vaccin.

L’Agence Européenne du Médicament (EMA) recommande désormais d’inscrire le risque de thrombose dans la liste des effets secondaires possibles, mais rares, du vaccin. Il peut ainsi continuer à être utilisé en toute connaissance de cause et en veillant à réduire au maximum les risques. Dorénavant, seuls les plus de 55 ans peuvent se faire vacciner avec le vaccin d’AstraZeneca, mais aussi avec le vaccin Janssen, car le risque de thromboses semble beaucoup plus faible dans leur cas.

Signes et délai d’apparition des thromboses liées à la vaccination

Les symptômes possibles de thrombose après la vaccination

Ces incidents sont en fait très courants dans la population générale et peuvent être sans gravité. Il n’y a pas qu’un seul type de thrombose. Qu’elles soient liées, ou non, à un vaccin, les thromboses veineuses peuvent être difficiles à reconnaître car leurs symptômes dépendent de la localisation du caillot (bras, jambes, cerveau…), et peuvent donc avoir des conséquences complètement différentes.

Cela peut se manifester par une douleur ou une gêne inhabituelle dans la partie du corps qui est touchée. Ces anomalies de coagulation empêchent la circulation normale du sang et peuvent entraîner des embolies pulmonaires (caillot de sang qui a migré dans l’artère pulmonaire) ou des phlébites.

Un médecin peut répondre à vos questions en vidéo

Trouvez rapidement un médecin disponible en téléconsultation. Posez toutes vos questions et recevez un avis médical sans vous déplacer 7J/7 de 6h à 23h. Prendre RDV.

symptôme thrombose

Les symptômes de la phlébite

  • un gonflement du membre touché ;
  • une douleur dans la zone affectée à cause de la dilatation de la veine ;
  • un membre qui devient rouge.

Les symptômes de l’embolie pulmonaire

  • une difficulté à respirer avec essoufflement ;
  • une douleur à la poitrine ;
  • l’impression d’avoir un point de côté ;
  • un malaise avec perte de connaissance est également possible ;
  • parfois des maux de tête inhabituels.

Bon à savoir : même si ces médicaments ne sont pas responsables de thromboses, vous devez éviter de prendre de l’aspirine ou des anti-inflammatoires avant ou après un vaccin. En effet, ils fluidifient le sang et peuvent entraîner des saignements. À la place, vous pouvez prendre du paracétamol.

Combien de temps après l’injection du vaccin les thromboses ont-elles débuté ?

Le délai entre l’administration du vaccin anti-covid d’AstraZeneca ou Janssen et la déclaration de la thrombose est variable. Les signes de thrombose se déclarent rarement immédiatement après la vaccination contre la covid-19. Dans le cas d’AstraZeneca, les accidents thromboemboliques sont survenus entre quelques jours et deux semaines après la vaccination.

Est-ce qu’il y a un risque avec le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca ?

Le risque de thrombose suite à l’injection du vaccin d’AstraZeneca a été reconnu par l’Agence Européenne du Médicament (EMA). Le risque semble supérieur avec les vaccins à adénovirus, dont fait partie AstraZeneca, qu’avec les vaccins à ARNmessager, comme Pfizer et Moderna.

Si vous hésitez à vous faire vacciner, sachez cependant qu’il y aurait 8 fois plus de risques de faire une thrombose suite à une infection par la covid-19 qu’à cause du vaccin, d’après une étude de l’université d’Oxford. Il y aurait environ 39 thromboses par million chez les personnes infectées par la covid-19, contre 5 par million avec le vaccin d’AstraZeneca, et cela ne touche que certains profils de personnes vaccinées.

Des thromboses rares mais inhabituelles avec AstraZeneca

Pour l’Agence Européenne du Médicament, le risque serait d’environ 10 cas pour un million avec le vaccin, ce qui reste nettement inférieur au risque existant après une infection à la covid-19. L’EMA reconnaît cependant qu’il y a un lien possible entre le vaccin et certains cas très rares de thromboses dans des sites inhabituels. Elle préconise de répertorier les caillots sanguins comme des « effets secondaires très rares du vaccin Vaxzevria (nouveau nom du vaccin d’AstraZeneca) ».

Des médecins peuvent vous conseiller en vidéo

Vous avez des questions sur la vaccination ? Besoin d’être rassuré ? Parlez-en à un médecin en vidéo 7J/7. Prendre RDVTéléconsultation remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie

Pourquoi le vaccin AstraZeneca Covid-19 est réservé aux plus de 55 ans ?

Selon votre âge, le risque n’est pas forcément le même. La plupart des cas concernent des femmes de moins de 60 ans. En France, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande à présent de n’utiliser le vaccin que pour les plus de 55 ans. Si vous êtes dans cette tranche d’âge, vous devrez dorénavant vous faire vacciner avec d’autres vaccins comme Pfizer ou Moderna. Bien que ces accidents surviennent très rarement, le principe de précaution est appliqué.

Les thromboses post-vaccination liées au vaccin de la covid-19 ont aussi conduit d’autres pays à cibler uniquement les personnes de plus de 55 ans avec le vaccin d’AstraZeneca. Pour éviter les thromboses, l’Allemagne recommande l’administration du vaccin covid-19 uniquement aux plus de 60 ans. Cependant, en Angleterre, la vaccination avec le vaccin d’AstraZeneca se poursuit normalement, malgré 30 cas de thromboses signalés, jusqu’au 24 mars inclus, sur 18 millions de doses injectées. Les risques de complications ont été jugés comme nettement inférieurs aux bénéfices de la vaccination.

Êtes-vous éligible à la vaccination ?

Posez vos questions à un médecin en téléconsultation. Prenez RDV tous les jours de 6h à 23h.  Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

vaccin AstraZeneca

Les cas de thrombose liés aux autres vaccins de la Covid-19

Les thromboses veineuses suite à l’injection du vaccin Pfizer

Peu de cas de thromboses ont été rapportés après l’injection du vaccin de Pfizer et aucun lien de causalité n’a été trouvé. Selon l’étude d’Oxford, il y en aurait environ 4 pour un million de doses, ce qui est très faible. Cela n’a d’ailleurs pas alerté les autorités sanitaires et n’a pas donné lieu à l’interruption de la vaccination avec ce vaccin, ni celui de Moderna, qui sont tous les deux à ARNmessager. Selon l’ANSM, les analyses réalisées sur ces cas n’ont pas permis de mettre en cause le vaccin de Pfizer dans la survenue de ces événements.

Les thromboses avec le vaccin Johnson&Johnson

Le 20 avril 2021, l’EMA a rendu un avis favorable sur le vaccin contre la covid-19 de Johnson&Johnson/Janssen (vaccin à adénovirus comme Astra Zeneca), suite au signalement de quelques très rares cas de thrombose. Bien que l’EMA n’écarte pas un « possible lien » entre le vaccin et les signalements d’accidents thromboemboliques, elle considère que le rapport bénéfice-risque « reste positif ». Les effets secondaires décrits sont très proches de ceux du vaccin AstraZeneca, mais pourraient être encore plus rares.

Lors du déploiement aux États-Unis, il y a eu quelques épisodes thromboemboliques qui ont majoritairement concerné des femmes entre 18 et 48 ans ayant reçu une dose du vaccin dans les 6 à 13 jours précédents l’événement. Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen doivent donc faire attention aux signes suivants :

  • maux de tête inhabituels ;
  • douleurs dans la poitrine ;
  • difficultés à respirer.

Demandez l'avis d'un médecin en vidéo

Pour préparer votre vaccination et vous renseigner sur les possibles effets secondaires, téléconsultez un médecin. Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

Foire aux questions

Est-ce que les 55 ans et moins peuvent recevoir le vaccin de COVID-19 ?

La vaccination sera ouverte à toutes les personnes majeures à partir du 15 juin. Les personnes de plus de 55 ans peuvent se faire vacciner depuis le 12 avril, qu’elles présentent ou non des comorbidités. Elles pourront recevoir le vaccin Vaxzevria d’AstraZeneca, tandis que la vaccination avec Pfizer et Moderna est ouverte aux plus de 60 ans depuis le 16 avril.

Quel est le nouveau délai entre les deux injections des vaccins Pfizer et Moderna de COVID-19 ?

Le nouveau délai entre les deux injections des vaccins de Pfizer et Moderna est de 42 jours, contre 28 auparavant. L’objectif est de vacciner plus rapidement la population « sans voir se réduire la protection », comme l’a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran. Il est possible de se faire vacciner en pharmacie, chez son médecin et dans les centres de vaccination.

J’ai des questions sur le vaccin, comment me renseigner facilement ?

Êtes-vous éligible à la vaccination ? Quel vaccin pouvez-vous recevoir ? Où vous faire vacciner ? Est-ce que le fait d’avoir déjà eu la covid-19 ou non a un impact sur la procédure de vaccination ? Dans quels cas d’allergie est-il déconseillé de se faire vacciner ? Pour avoir rapidement la réponse à toutes vos questions, vous pouvez consulter un médecin en téléconsultation sur Qare.

Des médecins sont à votre écoute 7J/7 de 6h à 23h

Consultation entièrement remboursée par l’Assurance Maladie. Prendre RDV

Dois-je consulter un médecin avant de me faire vacciner ?

Toute vaccination doit faire l’objet d’une consultation pré-vaccinale, qui peut se dérouler juste avant l’inoculation du vaccin. Celle-ci vise à vous informer sur le vaccin avant l’administration, et permet au médecin de recueillir des renseignements (antécédents médicaux, état de santé actuel…) qui peuvent lui être utiles avant de vous vacciner. Vous pouvez prendre directement prendre rendez-vous avec votre médecin. Vous pouvez également téléconsulter un médecin 7J/7 de 6h à 23h. Voir les prochaines disponibilités.

Comment consulter un médecin rapidement ?

Quel que soit le motif, vous pouvez rapidement prendre rendez-vous avec un médecin sur Qare. Vous pouvez trouver des médecins généralistes disponibles en moins de 10 minutes en vidéo, tous les jours, même les week-ends. Vous pouvez consulter au moment de la journée qui vous arrange le plus puisque le service est ouvert de 6h à 23h.

Recevez des conseils médicaux sans vous déplacer

Consultez un médecin en vidéo pour recevoir un avis médical et une ordonnance en ligne, si nécessaire. Démarrer la consultation.