Symptômes d’un RGO : bien les identifier

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un médecin en moins de 10 minutes

Décrivez vos symptômes à un médecin en téléconsultation et recevez une ordonnance si besoin.

Consultation vidéo prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

Beaucoup de forums internet s’intéressent aux symptômes du RGO, ou reflux gastro-œsophagien, car ils ne sont pas toujours simples à identifier. Et chez les bébés, le RGO favoriserait les infections respiratoires à répétition. Comment repérer les symptômes de RGO ? Comment les traiter ? L’équipe médicale de Qare fait le point.

Comment diagnostiquer le RGO ?

Quels sont les symptômes principaux du RGO chez l’adulte ?

Le symptôme physique principal du RGO, ou reflux gastro-œsophagien, correspond à une sensation de brûlure au niveau du thorax après avoir mangé. On appelle cela pyrosis, en terme médical. Ce symptôme du RGO se manifeste souvent la nuit car la position allongée a tendance à l’aggraver, on parle alors de RGO nocturne.

Les régurgitations dans la gorge avec parfois des glaires sont d’autres symptômes majeurs du reflux gastrique ou RGO. On sent du liquide au goût acide ou des aliments qui remontent à l’intérieur de la bouche. Les régurgitations peuvent s’accompagner de hoquet.

Les symptômes du RGO sont en général faciles à reconnaître chez l’adulte comme chez le bébé. Dans certains cas pourtant, ils se présentent de façon atypique. C’est alors souvent le médecin qui pense à un reflux gastro-œsophagien lors d’une consultation.

Consultez un médecin sans attendre

Prenez RDV en téléconsultation, décrivez vos symptômes à un médecin en quelques minutes et recevez une ordonnance si nécessaire

Quels sont les symptômes atypiques du RGO ?

D’autres symptômes moins évidents, de type ORL notamment, peuvent signaler un RGO :

  • une toux chronique qui n’a pas d’explication ;
  • des symptômes de pharyngite ou de laryngite, voire d’asthme ;
  • une douleur à la poitrine ;
  • des douleurs au niveau de l’estomac ;
  • une impression de boule dans la gorge ;
  • une voix enrouée.

Comment reconnaître un RGO chez le bébé ?

Les symptômes du RGO sont très fréquents chez le nouveau-né et le bébé. La plupart du temps, ils n’ont aucune gravité : le bébé fait des rots et régurgite sans douleur un peu de lait quelques minutes après la tétée. Ces symptômes de RGO apparaissent chez le nourrisson assez vite après la naissance. Ils s’atténuent quand le bébé commence à se déplacer.

Dans certains cas plus rares, les symptômes de RGO interne chez le bébé doivent alerter. L’enfant pleure et semble avoir mal lorsqu’il régurgite, il mange mal, sa courbe de croissance stagne. Il peut y avoir des traces de sang dans les régurgitations.

Bon à savoir : exceptionnellement, les symptômes de RGO chez le bébé peuvent se manifester sans régurgitations, par des signes respiratoires ou ORL.

Une question sur les reflux de votre bébé ?

Des pédiatres sont disponibles en téléconsultation de 6h à 23h 7j/7. Prenez RDV et consultez dans la journée !

RGO bébé

Comment traiter les symptômes du RGO ?

On peut calmer les symptômes de RGO en prenant des mesures diététiques simples. Un traitement médical devient nécessaire si le RGO s’aggrave ou s’il est trop douloureux.

Comment stopper le reflux gastrique ?

  1. Modifier vos habitudes d’alimentation peut suffire à calmer les symptômes de reflux gastrique. Identifiez les aliments qui vous donnent des remontées douloureuses : aliments acides, nourriture grasse, café, alcool, tabac.
  2. Mangez plus souvent dans la journée, de plus petites quantités à chaque fois.
  3. Attendez au moins deux heures avant de vous coucher après un repas.
  4. Surélevez votre tête de 15 cm lorsque vous dormez, pour diminuer les symptômes nocturnes de RGO.
  5. Essayez de perdre du poids. Le surpoids est un facteur majeur de symptômes de RGO chez les adultes, surtout après 50 ans.

Comment soigner un RGO chez l’adulte ?

  1. Le médecin identifiera facilement un RGO lors d’une consultation, car les symptômes physiques parlent d’eux-mêmes. Il vous prescrira des médicaments antiacides ou des alginates (type GAVISCON° ou MOXYDAR°) pour calmer vos douleurs.
  2. Si vos symptômes se répètent plus d’une fois par semaine, il pourra préférer un traitement des symptômes de RGO avec des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) type OMEPRAZOLE°. Ces médicaments diminuent les sécrétions acides de l’estomac.
  3. Une intervention chirurgicale peut vous être proposée si les traitements fonctionnent mal, ou si les examens médicaux (fibroscopie gastrique en particulier) ont montré une œsophagite ou une hernie hiatale importante.

Parlez-en à un médecin pour vous soigner correctement

Nos médecins généralistes sont disponibles en moins de 10 minutes entre 6h et 23h. Prendre RDV

Comment calmer le RGO de l’enfant ?

Les symptômes du RGO sont courants chez les bébés si on en croit le nombre de forums consacrés à ce sujet. Quand le reflux gastrique ne perturbe pas la croissance et le bien-être de votre enfant, des mesures simples suffisent :

  1. Utilisez un lait épaissi (demandez conseil au médecin) ;
  2. N’allongez pas votre bébé tout de suite après un repas ;
  3. Fractionnez ses repas : donnez lui plus souvent à boire, en plus petite quantité ;
  4. Faites une pause au milieu de la tétée, pour que le bébé fasse un rot ;
  5. Surélevez légèrement le lit du côté de la tête pour éviter les remontées acides.

Si votre bébé semble souffrir, s’il y a un peu de sang dans ses reflux, il peut être atteint d’œsophagite : il s’agit d’une inflammation des parois internes de l’œsophage. Le médecin prescrira si besoin des IPP (inhibiteurs de la pompe à protons).

Foire aux questions

Pourquoi j’ai toujours des reflux gastriques ?

Les symptômes de reflux gastrique interne peuvent avoir plusieurs explications :

  • un mauvais fonctionnement du cardia, le muscle situé à la jonction de l’œsophage et de l’estomac ;
  • une pression trop forte sur l’estomac en cas de surpoids ;
  • certains médicaments ;
  • le tabac ;
  • une alimentation trop riche en gras, en alcool et en excitants (café, épices,…) ;
  • le stress peut aussi être responsable de reflux gastrique.

Que faire en cas de reflux gastriques ?

N’hésitez pas à consulter un médecin pour lui décrire vos symptômes de reflux gastrique et recevoir un traitement sur ordonnance si nécessaire. Pour consulter sans attente et sans vous déplacer, vous pouvez passer par la téléconsultation, ce qui est très recommandé en période de Covid-19. Consultez ici en vidéo.

Sources :