Que faire en cas de maux de tête persistants ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Vos maux de tête vous mènent la vie dure ?

Demandez un avis médical en téléconsultation et, si nécessaire, recevez une prescription en quelques minutes !

(Consultation remboursable par l’Assurance Maladie).

Je téléconsulte

Le mal de tête peut arriver à tout le monde, mais il peut avoir du mal à passer. Les maux de tête persistants ou répétitifs peuvent être dus à certains de nos comportements (prise excessive de médicament, manque de sommeil, alimentation…). Comment faire pour les arrêter ? L’équipe médicale de Qare vous livre plusieurs pistes pour comprendre et mieux traiter vos maux de tête.

Comment stopper les maux de tête persistants ?

Pour calmer une céphalée ou des maux de tête persistants, comme une migraine, la première chose à faire est de se reposer ou de dormir dans un endroit calme et sans bruit. Voici quelques conseils pour atténuer vos douleurs :

  1. posez une compresse imbibée d’eau froide là où ça vous fait mal ;
  2. utilisez un vasoconstricteur naturel pour soulager vos migraines, comme du café ou du thé ;
  3. prenez un médicament antalgique, du type paracétamol, afin de faire passer la crise ;
  4. mais, faites attention à ne pas en prendre trop souvent car cela pourrait au contraire favoriser vos migraines ou maux de tête persistants. Il faut également veiller à ne pas dépasser la dose prescrite soit 4 grammes sur 24h maximum pour un adulte.

Si cela ne marche pas ou que vous avez des maux de tête tous les jours ou fréquemment, il va falloir en rechercher la cause pour traiter le problème à sa source.

Vos maux de tête ne passent pas ?

Parlez-en à un médecin pour recevoir un avis médical et une prescription, si nécessaire.

traitement maux de tête

Calmer une migraine persistante

La migraine est un mal de tête qui peut être persistant, le plus souvent localisé du côté gauche ou droit, au niveau des tempes. Il peut être précédé d’une aura, c’est-à-dire de symptômes avant-coureurs tels que des troubles de la vision, un mal diffus, une sensibilité accrue à la lumière, ou une céphalée. La douleur peut être pulsatile et d’intensité variable, de modérée à sévère.

Pour faire passer des migraines persistantes, vous devez consulter un médecin. Il pourra vous indiquer un traitement spécifique à la migraine de la famille des triptans. Cela vous évitera l’abus d’antalgiques qui peut aggraver la situation.

Par ailleurs, voici comment réagir si vous avez une migraine :

  • vous allonger dans une pièce sombre et calme ;
  • vous masser les tempes ;
  • boire de l’eau pour que la déshydratation n’accentue pas la douleur.

Soulager une céphalée de tension persistante

La cause de votre mal de tête peut être la fatigue, le stress. Cela survient plutôt en fin de journée. La situation tend à s’améliorer lorsque le patient se détend et se repose. Néanmoins, les céphalées de tension peuvent s’installer et perdurer. Dans ce cas, un traitement de fond peut être prescrit par un médecin afin de s’attaquer directement à la cause.

  • La céphalée de tension se manifeste souvent par une douleur vive et brève derrière la tête au niveau du cou, mais qui peut aussi se prolonger.
  • Ce type de mal de tête peut aussi être frontal et persistant. Si vous avez une douleur à la tête du côté droit ou gauche, ou derrière l’oreille, il peut aussi s’agir d’une céphalée de tension.
  • La douleur est généralement modérée, peut empêcher de se concentrer, ou donner une sensation de tête vide. On ressent généralement une tension dans les muscles du cou et de la nuque.
  • Vous trouverez de nombreuses informations sur ce type de maux de tête persistants sur des forums et sites spécialisés.

Bon à savoir : si vous rencontrez des maux de tête accompagnés de vertiges, il faut consulter pour trouver la cause de ces vertiges qui peuvent être liés à un autre pathologie.

Faire passer les maux de tête grâce à la thérapie

La voie médicamenteuse n’est pas forcément la seule solution pour traiter les maux de tête persistants. Si vous souffrez de maux de tête fréquents, notamment dus au stress ou à l’anxiété, vous pouvez vous tourner vers des traitements alternatifs, tels que la sophrologie qui inclut de la méditation et des méthodes de relaxation, la naturothérapie ou même la thérapie comportementale et cognitive (TCC) qui est moins longue que d’autres types de thérapie plus axés sur les causes.

Pourquoi on a mal à la tête ?

Comme nous l’avons expliqué, plusieurs facteurs peuvent être la cause de vos maux de tête. La seule manière d’éviter les maux de tête persistants sera d’identifier la cause de vos troubles.

Les causes physiologiques des maux de tête

  • La fatigue est un facteur qui occasionne fréquemment des maux de tête persistants. Il convient donc d’essayer de récupérer un meilleur sommeil, ou d’essayer de faire des pauses ou des siestes dans la journée pour récupérer. Il faut également éviter le surmenage, et peut-être ralentir la cadence.
  • Le stress est une des causes les plus courantes des maux de tête, frontaux ou non, des céphalées des tensions et des migraines. Vous pouvez utiliser des méthodes de relaxation, le sport, la méditation ou même la thérapie pour essayer de réduire votre anxiété.
  • Le mal de tête peut aussi survenir pendant l’effort. On ne sait pas exactement pourquoi, mais certaines personnes pratiquant une activité sportive ont des maux de tête. Le médecin pourra alors prescrire un traitement pour empêcher les récidives.
  • Les hormones peuvent aussi être à l’origine des céphalées et des migraines, notamment en période de menstruations (migraine cataméniale) ou pendant la grossesse.
  • Enfin, les personnes faisant de l’arthrose peuvent avoir ce qu’on appelle des céphalées cervicales, derrière la tête.

Bon à savoir : les maux de tête persistants et l’hypertension peuvent avoir un lien. Les patients atteints d’hypertension intracrânienne idiopathique ressentent généralement des céphalées tous les jours, parfois accompagnées d’autres symptômes (baisse de la vision, nausée…). Dans ce cas, une consultation est nécessaire.

Vous n'arrivez pas à soulager votre mal de tête ?

Trouvez la cause de vos maux de tête en téléconsultant un médecin depuis chez vous !

cause maux de tête

Les déclencheurs externes des maux de tête

  • Les environnements bruyants peuvent déclencher des maux de tête chez certaines personnes. Évitez-les, si possible.
  • La consommation de certaines boissons, évidemment l’alcool mais aussi le café, peut être à l’origine de maux de tête persistants. En ce qui concerne l’alcool, il crée un cercle vicieux car on dort moins bien et l’on ressent plus de fatigue lorsqu’on en consomme de façon excessive ou trop régulière.
  • Certaines personnes ressentent aussi des maux de tête à cause des aliments comme le chocolat, certains fromages, les noix, les agrumes, les édulcorants, les pâtisseries et bien d’autres.
  • L’abus médicamenteux, notamment la surconsommation d’antalgiques, peut aussi provoquer des maux de tête fréquents. Le médecin pourra alors vous prescrire une autre molécule pour le traitement de vos céphalées.

Bon à savoir : les maux de tête font partie des symptômes de la Covid-19. Cependant, la maladie s’accompagne toujours d’autres signes tels que fièvre, toux, perte de l’odorat, courbatures, etc. En cas de doute, vous pouvez téléconsulter un médecin et lui indiquer vos symptômes.

Pas besoin de se déplacer pour soigner un mal de tête !

Des médecins généralistes sont disponibles en téléconsultation entre 6h et 23h chaque jour.

Les autres causes possibles des maux de tête

Il existe d’autres causes possibles du mal de tête.

  • Des maux de tête persistants peuvent parfois, mais c’est rare, être le signe d’une maladie neurologique telle qu’une tumeur.
  • Les maux de tête sont aussi un des symptômes avant-coureurs de l’AVC, mais ils s’accompagnent toujours d’autres signes.
  • Enfin, après un choc, un traumatisme, les maux de tête peuvent être le signe d’une commotion cérébrale. Il est important de consulter rapidement si c’est le cas.

Attention : si vous avez en plus de la céphalée, du mal à marcher, à bouger un membre, des troubles de la vue, de la fièvre ou des vomissements, vous devez consulter rapidement ou appeler un numéro d’urgence, le 15 ou le 112.

Éviter les facteurs déclencheurs

Les maux de tête peuvent être favorisés par certains facteurs (manque de sommeil, surmenage, alimentation, café, bruit, écrans, odeurs, etc). Vous devez repérer ces facteurs et essayer d’éviter ces comportements ou ces situations. Ils changent d’une personne à l’autre. Pour essayer de comprendre d’où viennent vos maux de tête et ce que vous pouvez faire pour éviter qu’ils ne se reproduisent, parlez-en à votre médecin.

Quand s’inquiéter d’un mal de tête ?

Il n’est pas forcément nécessaire de consulter si vos maux de tête sont passagers ou occasionnels. En revanche, une consultation peut s’avérer nécessaire dans certains cas :

  • dans les jours qui suivent, si vos maux de tête persistent plus longtemps que d’habitude, changent d’intensité de façon soudaine, ou ne s’atténuent pas au bout de 48 h après la prise de médicaments ;
  • dans la journée, si vous ressentez des tremblements, troubles de la vision, de l’agitation ou si vous avez des antécédents d’hypertension artérielle ;
  • en urgence (appelez le 15 ou le 112) si votre mal de tête est intense, soudain ou inhabituel, ou si vous présentez d’autres symptômes comme de la fièvre, une tension derrière la nuque, des vomissements, des troubles oculaires ou de la locution, un affaiblissement général, une sensation de malaise ou des convulsions.
  • associés à d’autres symptômes (fièvre, fatigue, toux), les maux de tête persistants peuvent faire penser au Covid-19. En cas de doute, faites le test ou téléconsultez un médecin.

Foire aux questions

Quels sont les différents types de maux de tête ?

Il existe plusieurs sortes de maux de tête persistants ou non, avec une douleur frontale, sur les côtés ou derrière la tête, par exemple. Les céphalées les plus courantes sont les migraines et les céphalées de tension.

Sources