1 semaine de grossesse – 3 SA : une nouvelle vie qui commence !

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Des questions sur le déroulement de votre grossesse ?

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles sur Qare pour répondre à toutes vos interrogations.

Pas d’avance de frais si vous consultez en tiers payant.

Démarrez la consultation

Ça y est, vous attendez un bébé ! Votre première semaine de grossesse est le point de départ de la plus belle des épopées. Avec comme finalité, l’arrivée de votre nouveau-né. Mais n’allons pas trop vite. Pendant ces neufs mois de nombreux chapitres vont s’écrire. Voyons de plus près le tout premier. Vous vous demandez sûrement : quand commence la 1ère semaine de grossesse ? Comment peut-on la reconnaître ? Que doit-on faire ? Chez Qare, on vous dévoile tout !

La 1ère semaine de grossesse est le prélude du plus beau chef-d’œuvre que l’on puisse créer. Voici ce qu’il faut retenir de cette période :

  • La 1ère semaine de grossesse correspond à votre 3ème semaine d’aménorrhée (3SA)
  • Le taux d’hormone HCG n’est pas encore représentatif d’un état de grossesse
  • A 1 semaine de grossesse le test n’est pas fiable car trop prématuré
  • L’embryon entame la période de nidation au terme de la 1ère semaine de grossesse
  • Aucun symptôme de grossesse, type ventre gonflé, n’est encore visible
  • Aucune démarche, comme l’échographie, n’est requise

Au fil des semaines de grossesse, de nouveaux symptômes vont apparaître dès le premier mois, puis disparaître et cela jusqu’à la naissance du bébé.

Quand débute la 1ère semaine de grossesse ?

En amont de la première semaine de grossesse, des étapes cruciales s’enchaînent durant quelques semaines. Ces changements invisibles à l’œil se passent à l’intérieur de l’appareil génital féminin.

Les signes d’une fécondation réussie

Pour arriver à tomber enceinte, la fécondation est la première pierre de l’édifice. Elle est possible durant la période d’ovulation de la femme qui s’étend en moyenne sur 2 jours et se répète à chaque cycle menstruel. Vous avez donc une chance de tomber enceinte tous les mois, d’autant plus si vous calculez vos périodes de fertilités.

Tomber enceinte après un rapport représente un long périple pour les millions de spermatozoïdes propulsés lors de l’éjaculation. Seuls 1% d’entre eux pénètrent dans la cavité utérine pour ensuite remonter jusqu’aux trompes de Fallope.

On parle de fécondation réussie lorsque l’un des spermatozoïdes (gamète mâle) atteint l’ovule (gamète femelle) situé au niveau de vos ovaires, scellant par la même occasion l’accès aux autres.

Un foetus en devenir

Les deux gamètes vont ensuite fusionner pour devenir une seule cellule : l’œuf. Les jours qui suivent plusieurs divisions cellulaires vont s’opérer.

Au 7ème jour après la fécondation, l’embryon va se loger dans la muqueuse de l’utérus. C’est la période de nidation durant laquelle le placenta va être développé.

La taille de l’embryon est de 0,1 millimètre après 7 jours.

Au fil des semaines, le futur bébé va passer par différents stades. Durant la première semaine on parle de morula, puis de blastocyste, on parlera ensuite d’embryon. Ca n’est qu’à la 10ème semaine de votre grossesse qu’on utilise le terme de fœtus.

Posez toutes vos questions à un professionnel de santé

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles de 6h à 1h en téléconsultation.

Comment reconnaître une grossesse de 1 semaine ?

Une absence de symptômes visibles de grossesse

Comme beaucoup de femmes, vous vous demandez surement : « Comment savoir si je suis enceinte 1 semaine après le rapport ? ». Malheureusement, il n’est pas possible de poser un diagnostic à ce stade.

Lorsque l’on est enceinte, des transformations intérieurs s’opèrent au quotidien. Mais à la 1ère semaine de grossesse, il est encore trop tôt pour voir apparaître des symptômes de grossesse visibles.

Les nausées et vomissements apparaissent à partir de la 3ème semaine de votre grossesse et s’étendent jusqu’à la fin du premier trimestre. Quant au ventre gonflé c’est un symptôme de grossesse qui survient les semaines suivantes.

Pour avoir un diagnostic fiable, faites preuve de patience, d’ici quelques semaines vous en aurez le cœur net !

Quelques signes subtiles peuvent mettre sur la piste

Chez certaines femmes, quelques jours après le rapport, certains signes très subtils peuvent se manifester et mettre la puce à l’oreille. Vous pouvez en ressentir un ou plusieurs et parfois aucun :

  • Douleur au niveau de la poitrine
  • Gonflement des seins
  • Des seins légèrement plus lourds
  • Tiraillement dans le bas du ventre
  • Légers saignements

Il faut tout de même garder en tête que ces signes préliminaires ne constituent pas un diagnostic fiable vous indiquant une grossesse, et peuvent avoir une cause tout autre.

Enfin, certaines femmes ressentent un pressentiment quelques jours après un rapport, et ont la certitude d’attendre un bébé.

1 semaine de grossesse, fiabilité des tests

Le diagnostic des tests de grossesse s’obtient grâce à la détection de l’hormone gonadotrophine chorionique (HCG). Cette hormone n’est produite qu’à partir du 6ème jour de grossesse, grâce aux cellules trophoblastiques au niveau du placenta.

Effectuer un test de grossesse à la 1ère semaine de grossesse ne permet pas encore d’avoir un diagnostic fiable. Il faut attendre la 3ème semaine pour avoir un taux d’hormone HCG suffisamment élevé. C’est à cette période que l’on constate un test de grossesse positif.

En cas de retard de règles, nous vous recommandons de faire un test de grossesse immédiatement et de préférence le matin car les urines sont concentrées. Vous pouvez effectuer une prise de sang pour confirmer le résultat d’un test de grossesse urinaire.

En cas de doute, téléconsultez un médecin depuis chez vous

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles en vidéo dès aujourd’hui de 6h à 1h.

Adapter son mode de vie dès la 1ère semaine de grossesse

A la 1ère semaine de grossesse, vous n’avez aucune démarche administrative ou examen médical à faire. Vous en êtes aux balbutiements du processus et généralement vous ne le savez pas encore, au mieux vous avez une intuition.

En cas de grossesse programmée, nous vous recommandons de réaliser une consultation pré conceptionnelle auprès d’une sage -femme ou un médecin pour organiser au mieux le démarrage de votre grossesse.

Nous vous recommandons aussi d’adopter au plus tôt de bonnes habitudes. Un mode de vie sain est la clé pour que le fœtus se développe correctement.

Une étude américaine publiée en 2017 démontre le lien entre consommation de tabac et retard de croissance du fœtus. L’étude souligne que l’arrêt du tabac atténue ce retard.

Concernant l’alcool, le corps médical s’accorde sur l’impact néfaste de cette substance tératogène et fœtotoxique. On parle d’ailleurs de troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF) ou syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF).

Une étude de Santé Publique France souligne le lien entre consommation d’alcool et naissance de prématuré en sous poids. Les risques encourus peuvent être plus graves et aller jusqu’à la naissance d’un enfant mort-né.

Dès l’instant où vous souhaitez être enceinte, mettez en pratiques ces quelques conseils :

  • Arrêtez la consommation d’alcool
  • Faites vous aider pour votre sevrage tabagique
  • Adoptez une alimentation saine et équilibrée
  • Évitez les environnements stressants

C’est le début d’une nouvelle vie qui commence pour vous, nous vous souhaitons une belle traversée de cette expérience unique !

Dans la même thématique :