Chlamydia homme : la reconnaître pour bien la traiter

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un médecin en moins de 10 minutes

Consultez un médecin en vidéo depuis chez vous et recevez une ordonnance pour réaliser un test de dépistage.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Démarrer la consultation

Infection sexuellement transmissible, la chlamydiose est causée par la bactérie chlamydia trachomatis, chez l’homme et chez la femme. Selon les sexes, les symptômes varient. Elle n’est pas à prendre à la légère, puisque les conséquences sur la santé d’une personne atteinte peuvent être réelles. L’équipe de Qare vous en dit plus sur les symptômes de cette infection chez l’homme et sur les solutions qui existent pour la prévenir et la soigner.

Quels sont les symptômes de la chlamydia chez l’homme ?

Comme chez la femme, une infection à chlamydia chez l’homme offre son lot de symptômes désagréables et parfois douloureux. Celle-ci peut se manifester par des brûlures et des douleurs urinaires, des douleurs rectales, des picotements ou des écoulements urétraux.

La chlamydia peut aussi transformer les symptômes en infections plus graves, telle qu’une orchite (infection des testicules) ou une prostatite (inflammation de la prostate).

Une chlamydia trachomatis chez l’homme peut-elle rester sans symptômes ? Oui, cette bactérie a la particularité de pouvoir rester silencieuse, et ce, pendant plusieurs années. C’est ce qui la rend d’autant plus dangereuse. 40% des hommes atteints sont asymptomatiques !

Si vous avez eu une relation sexuelle non protégée et pensez déceler les premiers signes d’une chlamydia, homme ou femme, il est important de consulter un médecin.

H3 Comment un homme attrape-t-il la chlamydia ?

La chlamydia, chez l’homme ou la femme se transmet principalement lors de rapports sexuels non protégés avec une personne infectée par la bactérie. La contamination est possible lors des pénétrations vaginales, anales, mais aussi lors de rapports bucco-génitaux ou bucco-rectaux. La bactérie peut également s’attraper par l’intermédiaire d’objets divers, dans le cadre de jeux sexuels, par exemple. On peut donc la contracter sans avoir de rapports sexuels.

À noter qu’il est possible d’être porteur d’une chlamydia sans forcément tromper son ou sa partenaire. En effet, la bactérie pouvant rester latente pendant une période plus ou moins longue, les symptômes peuvent donc se déclarer à n’importe quel moment.

La chlamydia chez l’homme comporte-t-elle des risques ?

Les effets d’une infection à chlamydia chez l’homme n’ont pas de caractère grave en soit, puisqu’ils n’affectent que très rarement la stérilité, par exemple (contrairement à la femme).

La chlamydia est une infection qui peut impacter le quotidien, mais les conséquences chez un homme se trouvent principalement dans la douleur et les désagréments qu’elle peut causer.

En revanche, si la bactérie s’étend aux articulations par voie sanguine, cela peut provoquer une inflammation. On parle alors du syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, qui peut se développer chez les deux sexes.

Dépistage et traitement : comment prévenir et soigner la chlamydia chez l’homme ?

Si vous êtes sexuellement actif et avez différents partenaires, le meilleur moyen de détecter une chlamydia reste de vous faire dépister régulièrement (une fois par an au minimum).

En quoi consiste le test de dépistage de la chlamydia ?

La recherche d’une chlamydia chez l’homme ou la femme s’effectue lors d’un test de dépistage d’IST. Lors de celui-ci, on recherche également la présence d’une infection à gonocoque (gonorrhée), qui est plus parlante qu’une chlamydia, mais également silencieuse la plupart du temps.

Le test de dépistage de la chlamydia chez l’homme se réalise principalement à travers une analyse des urines avec une recherche de l’ADN de la chlamydia par technique PCR. On peut également procéder à un prélèvement urétral (si écoulement purulent ou irritation urétrale visible) et utiliser également un test PCR, comme pour le coronavirus. Cette deuxième option peut cependant s’avérer douloureuse.

Pour que votre test soit remboursé par l’Assurance Maladie, il vous faudra impérativement une ordonnance médicale.

Recevez une ordonnance pour vous faire dépister

Pour vous faire dépister rapidement et être remboursé, vous pouvez téléconsulter un médecin et recevoir une ordonnance pour le test. Remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie.

Si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours vous rendre en laboratoire et payer les frais ou réaliser un autotest de dépistage de la chlamydia, disponible en pharmacie pour homme et pour femme.

chlamydia homme

Comment soigner la chlamydia trachomatis chez l’homme ?

Le dépistage joue également un rôle dans le traitement, car plus la bactérie est détectée tôt, plus elle partira facilement. De nos jours, les traitements qui existent pour soigner la chlamydia chez l’homme ou la femme sont très efficaces.

Il s’agit de médicaments antibiotiques, disponibles uniquement sur prescription médicale. Au choix :

  • L’azithromycine 1 g, à raison de 4 comprimés à 250 mg à prendre en une fois (en première intention)
  • La Doxycycline 100 mg, à prendre 2 fois par jour, pendant 7 jours.

Si la chlamydia est associée à une infection à gonocoque, l’administration d’un autre antibiotique (Ceftriaxone®) par injection intramusculaire sera nécessaire.

Bon à savoir : il est indispensable de réaliser de nouveaux tests de dépistage 1 mois après le ou les traitements pour s’assurer de la disparition ad integrum de la ou des bactéries retrouvées.

Foire aux questions

La chlamydia peut-elle affecter la stérilité ? Et au bout de combien de temps chez l’homme ?

Toutes les infections, quelles qu’elles soient, doivent être traitées et ne pas rester trop longtemps dans l’organisme. Pour les femmes, une infection à chlamydia sévère peut s’avérer problématique si elle s’étend aux trompes de Fallope, ce qui peut conduire à une infertilité.

Chez les hommes, qui ne portent pas d’enfant, il n’existe donc pas ce type de risques, même si la chlamydia est latente.

Est-ce que la chlamydia est une maladie grave ?

La chlamydia, si elle est traitée et soignée à temps, ne présente pas de risques chez l’homme. Celle-ci doit toutefois impérativement faire l’objet d’une prise en charge médicale.

Combien de temps dure la période d’incubation ?

La chlamydia trachomatis chez l’homme ou la femme a une période d’incubation d’une à trois semaines. Pendant cette période, il est donc possible qu’aucun symptôme ne soit visible.