Chlamydia chez la femme : symptômes, causes et traitement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Pour vous faire dépister, téléconsultez !

Consultez un médecin en vidéo 7J/7 et, si nécessaire, recevez une ordonnance pour faire un test de dépistage d’IST. Remboursée à 100 % par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV

La chlamydiose est une infection sexuellement transmissible causée par la bactérie Chlamydia trachomatis, et ne provoque pas toujours de symptômes lorsqu’elle touche la femme. Elle est toutefois relativement répandue du fait de sa contagiosité et peut être à l’origine de conséquences graves sur la santé. Comment se transmet-elle ? Quels sont les symptômes de la chlamydia chez la femme ? Comment en guérir lorsqu’on est une femme ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions.

Comment la Chlamydia se transmet-elle ?

La chlamydia, qu’elle soit présente chez l’homme ou chez la femme, est une bactérie responsable d’infections sexuellement transmissibles (IST) qui apparaissent fréquemment chez les jeunes adultes. Elle se transmet donc par voie sexuelle mais parfois autrement que lors d’un rapport sexuel génital avec pénétration.

Transmission de la chlamydia chez la femme lors d’un rapport sexuel génital

La chlamydia se transmet exclusivement lors des rapports sexuels (qu’ils soient génitaux ou non). Il peut s’agir d’un :

  • Rapport hétérosexuel ou homosexuel
  • Rapport vaginal
  • Rapport anal
  • Contact entre un organe sexuel et la bouche, par exemple dans le cas d’un cunilingus ou d’une fellation.

Si vous êtes vierge, et que vous êtes une femme, vous pouvez donc être porteuse de la bactérie au niveau de la gorge seulement après un rapport sexuel oral, et sans avoir eu de rapport de génital.

Transmission de la chlamydia lors d’un rapport sexuel non génital ou sans pénétration

Lorsqu’on parle de transmission de la chlamydia chez la femme sans rapport sexuel génital, la cause peut être un frottement ou un contact entre parties génitales sans pénétration (qui est valable également pour la gonorrhée), ou via les objets utilisés dans le cadre de jeux sexuels s’ils sont contaminés au préalable.

Bon à savoir : la chlamydia ne se transmet ni par les mains, ni par la salive (contrairement à d’autres maladies sexuellement transmissibles) car cette bactérie peut se retrouver uniquement dans les sécrétions sexuelles de l’homme et de la femme.

Qui transmet la chlamydia ?

Que vous soyez un homme ou une femme, vous pouvez transmettre la chlamydia à votre partenaire si vous êtes porteur de la bactérie et que vous souffrez déjà d’une infection symptomatique ou asymptomatique. Il se peut que vous ayez été contaminé par votre partenaire précédent sans le savoir, ce pourquoi il est important de faire un test de dépistage au moins une fois par an lorsqu’on est jeune et sexuellement actif.

Echangez rapidement avec un médecin

Des médecins sont disponibles 7J/7 de 6h à 1h du matin en téléconsultation en moins de 10 minutes. Prenez rendez-vous dès maintenant.

Comment reconnaitre la chlamydia chez la femme ?

Quels sont les symptômes de la chlamydia chez la femme ?

Si la chlamydia est souvent silencieuse chez les femmes, elle peut parfois causer des symptômes qui sont signe d’une infection tels que :

  • Des brûlures à la miction
  • Des pertes vaginales anormales
  • Des saignements pendant les rapports
  • Des saignements entre les règles
  • Des douleurs dans le bas ventre
  • Des douleurs rectales
  • Des écoulements par l’anus

La chlamydia chez la femme ne cause pas l’apparition de boutons au niveau de la vulve contrairement à d’autres bactéries sexuellement transmissibles, mais seulement 30% des femmes ressentent des symptômes comme ceux cités précédemment. Cela pose problème car les conséquences peuvent être graves si elles ne se traitent pas rapidement.

Les symptômes de la chlamydia chez la femme sont-ils différents de chez l’homme ?

Comme chez les femmes, la chlamydia peut provoquer des symptômes chez l’homme mais ils sont plus nombreux à les ressentir. Environ 50% des hommes infectés ressentent des symptômes tels que des brûlures et douleurs en urinant, des douleurs rectales et aux testicules.

Comment savoir si on a la chlamydia quand on est une femme ?

La chlamydia se détecte lors du dépistage des IST qu’on réalise au moins une fois par an lorsqu’on est sexuellement actif. Lors de celui-ci, on peut également détecter une infection à gonocoque, voire même la présence de mycoplasmes. Si vous êtes une femme, le test de dépistage de la chlamydia se fait sous forme de prélèvement vaginal par la technique PCR en laboratoire . Ce test de dépistage sera remboursé par l’Assurance Maladie uniquement dans le cas où vous présenterez une ordonnance médicale.

Faut-il remplir des conditions pour effectuer le test de dépistage de la chlamydia ?

Il est important de remplir certaines conditions pour effectuer le test de dépistage de la chlamydia. Il risque d’être faussé si vous êtes sous traitement antibiotique, si vous venez d’en terminer un (il y a moins de deux semaines), ou si vous avez eu une relation sexuelle dans les 24h précédant le prélèvement.
Si vous avez eu un rapport sexuel à risque ou si vous présentez des symptômes de la chlamydia, prenez rendez-vous sans plus tarder avec un médecin généraliste qui vous délivrera une ordonnance pour effectuer un test de dépistage.

Quelles sont les conséquences de la chlamydia chez la femme ?

Hormis la probabilité que la chlamydia vous fasse subir des symptômes désagréables tels que les brulures en urinant, des douleurs au ventre, ou pendant les rapports sexuels, elle peut avoir de sévères conséquences chez la femme si l’infection n’est pas traitée à temps.

Les infections génitales hautes à chlamydia

Si vous êtes une femme et que vous êtes atteinte de chlamydia, il est important de la traiter rapidement. Vous pourrez avoir plus de mal à avoir un enfant si l’infection, déclarée au niveau du vagin, se propage et remonte dans les trompes de Fallope. Elle peut également les infecter (créer une salpingite) en allant jusqu’à les boucher en barrant le passage de l’ovule censé aller jusqu’à l’utérus. La chlamydia peut également entraîner d’autres complications comme :

  • Une inflammation chronique du pelvis
  • Une infection du col de l’utérus
  • Un risque de grossesse extra-utérine

La chlamydia est-elle dangereuse chez la femme enceinte ?

Oui, l’infection à chlamydia chez la femme enceinte peut être dangereuse pour la mère comme pout le bébé. Cette bactérie peut provoquer :

  • Un accouchement prématuré en causant une rupture des membranes.
  • L’accouchement d’un enfant mort-né.
  • L’accouchement d’un enfant de faible poids.
  • Une transmission par la mère à l’enfant lors de l’accouchement.

Quel traitement pour la chlamydia chez la femme ?

Le traitement d’une infection à chlamydia se fait par la prise d’un antibiotique adapté (sur prescription médicale).

chlamydia femme traitement

Traitement de la chlamydia chez la femme

Pour vous soigner en cas d’infection à chlamydia, le médecin peut vous prescrire deux types d’antibiotiques :

  • 1g d’azithromycine à prendre en dose unique (4 cachets de 250 mg)
  • 100 mg de doxycycline à prendre deux fois par jour pendant une semaine

Traitement de la chlamydia chez la femme enceinte

Si vous êtes enceinte, vous pouvez également vous faire prescrire le traitement par azithromycine en dose unique, ou un traitement plus long par érythromycine si l’azithromycine vous est déconseillée. Toutefois dans le cas où l’infection à chlamydia est combinée à une infection à gonocoque, vous devrez recevoir en plus une injection intramusculaire de Ceftriaxone.

Obtenez votre traitement

Echangez avec un médecin en moins de 10 minutes, et directement depuis chez vous en téléconsultant. Sans avance de frais avec le tiers payant.

Foire aux questions :

J’ai la chlamydia mais pas mon partenaire, pourquoi ?

Il est probable que votre partenaire ne présente aucun symptôme de la chlamydia, en revanche si vous avez la chlamydia, il est important qu’il se fasse tester également, et que vous vous traitiez tous les deux si les résultats de son examen confirment qu’il est victime d’une infection due à cette bactérie. Il faut tenir compte de l’incubation de la bactérie qui peut-être jusqu’à 3 semaines après le rapport contaminant.

A qui parler de la chlamydia ?

Vous pourrez retrouver des témoignages concernant la chlamydia sur de nombreux forums, toutefois il est préférable de consulter un médecin généraliste ou un gynécologue afin d’effectuer un test de dépistage si vous n’êtes pas sûr d’avoir contracté une infection à chlamydia, ou de vous faire prescrire le traitement adéquat si vous avez la chlamydia.