Acné kystique : quelle solution pour s’en débarrasser ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Parlez-en à un médecin en vidéo

Pour résoudre vos problèmes d’acné, téléconsultez un médecin et recevez une ordonnance, si nécessaire.

N’avancez aucun frais si vous consultez en tiers payant.

Prendre RDV

L’acné kystique est la forme d’acné la plus sévère. Elle touche le plus souvent les adolescents mais peut également concerner les adultes. Comment se débarrasser de l’acné kystique ? L’équipe médicale de Qare vous donne ses conseils pour traiter correctement l’acné.

Acné kystique : qu’est-ce que c’est ?

L’acné kystique est une forme d’acné dite « sévère », caractérisée par la formation de boutons et lésions inflammatoires sous-cutanées profondes comme des kystes ou microkystes. L’acné peut également être nodulo-kystique avec la présence de nodules présents assez profondément dans l’épiderme et qui forment une masse ferme et de plus de 5 mm de diamètre. Ces lésions peuvent laisser des cicatrices.

Pour traiter ce type d’acné sévère, il est nécessaire de consulter un dermatologue voire un endocrinologue. L’acné sévère peut laisser des cicatrices sur la peau et nécessite un traitement adapté.

Pour soigner l'acné, pensez à téléconsulter

Des médecins sont disponibles en téléconsultation 7J/7 (sans avance de frais en choisissant le tiers payant). Prendre RDV.

Les symptômes de l’acné kystique ou acné sévère

L’acné kystique provoque l’apparition de différentes lésions inflammatoires sur la peau. Les lésions de l’acné kystique sont souvent à l’origine de douleurs. Les comédons, les nodules et les kystes se localisent le plus souvent sur le visage, mais vous pouvez aussi souffrir d’acné fessier ou d’acné dans le dos. L’acné peut être kystique dès le début ou s’aggraver si elle est mal traitée.

Pour soigner votre acné, vous pouvez téléconsulter un médecin généraliste ou un dermatologue. Si nécessaire, le médecin pourra vous demander de lui envoyer une photo des lésions due à l’acné kystique pour poser un diagnostic et adapter votre traitement.

symptômes acné

L’acné kystique est-elle d’origine hormonale ?

L’acné kystique est toujours liée un problème d’équilibre hormonal aussi bien chez l’adulte que chez l’adolescent. Ce déséquilibre stimule les glandes sébacées qui produisent plus de sébum, en particulier sur le visage (menton, front…), mais aussi ailleurs. C’est pour cela que l’acné est particulièrement fréquente à la puberté.

À l’âge adulte, l’acné kystique peut notamment être liée à la contraception hormonale, au stress ou même à l’alimentation. L’acné peut également apparaître au moment des règles, de l’ovulation ou encore de la grossesse.

Demandez conseil à un médecin en vidéo

Pour parler rapidement à un médecin, choisissez la téléconsultation. Sans avance de frais pour les consultations en tiers payant. Voir les disponibilités.

Les différentes solutions pour soigner l’acné kystique

Quel traitement pour les microkystes ?

En cas d’acné kystique, le médecin peut proposer plusieurs solutions en commençant par des traitements locaux et des antibiotiques et/ou des cures de zinc. En cas d’échec, seul un dermatologue pourra vous prescrire un traitement plus fort à base d’isotrétinoïne, comme le Roaccutane°, qui sont les plus efficaces contre l’acné kystique (sur prescription médicale). Un traitement hormonal peut également être indiqué chez la femme adulte.

Recevez une ordonnance en téléconsultation

Téléconsultez 7J/7 de 6h à 23h et recevez une ordonnance, si nécessaire. N’avancez aucun frais en choisissant le tiers payant. Prendre RDV.

Roaccutane : un traitement efficace mais surveillé pour l’acné kystique

Les traitements contenant de l’isotrétinoïne, comme Roaccutane° ou Curacné°, sont les plus recommandés pour l’acné kystique, mais sont vendus uniquement sur prescription médicale. Ce traitement dure plusieurs mois et peut être assez contraignant. Il est très surveillé en raison des effets secondaires qu’il peut entraîner, mais c’est le plus efficace.

Le Roaccutane° et les médicaments assimilés présentent plusieurs contre-indications :

  • Ils sont proscrits durant une grossesse. Votre médecin doit vous demander de réaliser un test de grossesse avant de vous prescrire le traitement, et même au cours de celui-ci.
  • L’isotrétinoïne peut créer un risque de dépression.
  • Il faut éviter l’exposition au soleil durant toute la durée de la cure, et mettre systématiquement un écran solaire indice 50 durant l’été.
  • Ce traitement est contre-indiqué avec la prise de certains médicaments, comme les médicaments contenant de la cycline, également utilisés pour traiter l’acné.

traitement acné

Quel antibiotique pour l’acné kystique ?

Les antibiotiques utilisés pour traiter l’acné normale à sévère ou kystique peuvent être :

  • les antibiotiques de la famille des cyclines (contre-indiqués avec l’isotrétinoïne) ;
  • les antibiotiques de la famille des macrolides (ex : érythromycine)

Ces traitements de l’acné kystique visent aussi bien le dos que le visage.

Comment enlever un bouton microkyste ?

Il ne faut surtout pas percer vos boutons en cas d’acné kystique. Vous risquez d’infecter votre bouton et d’accentuer l’inflammation. De plus, cela peut laisser une marque. L’extraction de boutons d’acné kystique doit être réalisée par un dermatologue. Ces extractions peuvent être assez coûteuses.

Recevez une ordonnance en téléconsultation

Téléconsultez 7J/7 de 6h à 23h et recevez une ordonnance, si nécessaire. N’avancez aucun frais en choisissant le tiers payant. Prendre RDV.

Les remèdes naturels pour soigner l’acné kystique

Des solutions naturelles peuvent également compléter les traitements contre l’acné kystique. Son évolution dépend surtout de votre hygiène de vie et d’un nettoyage régulier de la peau avec des produits adaptés, et recommandé par votre médecin.

Voici nos conseils :

  • L’aloe vera peut vous aider à réduire l’inflammation et à calmer l’acné kystique.
  • Les huiles essentielles sont plutôt à éviter en cas d’acné kystique car elles sont comédogènes (bouchent les pores).
  • L’huile de nigelle ou l’huile d’argan ont cependant certaines propriétés intéressantes, mais non prouvées scientifiquement, pour soigner l’acné kystique (en complément d’un traitement classique), à condition d’avoir une routine de nettoyage rigoureuse.
  • L’acupuncture ne permet pas de soigner l’acné kystique, mais cette méthode peut aider à réduire le stress qui influe parfois sur notre équilibre hormonal.
  • Il peut être utile de réaliser régulièrement des masques pour rééquilibrer la peau et estomper l’acné kystique.

Maquillage et fond de teint : des produits à éviter en cas d’acné

Il peut être tentant de se maquiller pour camoufler ses boutons, mais le fond de teint étouffe la peau ce qui n’est pas bon pour l’acné kystique. Cela bouche les pores et engendre davantage de problèmes.

Si vous tenez vraiment à vous maquiller, choisissez des produits non comédogènes pour éviter que vos pores ne se bouchent davantage. Nettoyez-vous parfaitement la peau avant et après utilisation. Ne vous couchez jamais sans vous être démaquillé !

Lire aussi : qu’est-ce que la rosacée ?

Foire aux questions

Comment savoir si l’acné est hormonale ?

Les boutons liés à l’acné sont presque toujours d’origine hormonale. Ils possèdent plusieurs caractéristiques :

  • les boutons se localisent sur la mâchoire, les joues, le mentons ;
  • les lésions sont douloureuses ;
  • les boutons sont plus nombreux en période de stress ou de menstruations.

L’acné kystique peut se localiser sur le visage, notamment la mâchoire, mais pas seulement. Les boutons dans le dos sont également fréquents en cas d’acné hormonale.

Quand consulter en cas d’acné ?

Si vous commencez à avoir un peu d’acné, vous pouvez mettre en place de bonnes pratiques d’hygiène pour réduire les lésions et limiter les poussées. Il peut être nécessaire d’en parler à un médecin si :

  • vos boutons ne disparaissent pas malgré les soins appliqués ;
  • les lésions s’aggravent ou s’étendent ;
  • des kystes ou des cicatrices font leur apparition ;
  • vos boutons semblent infectés (rougeur autour, avec ou sans fièvre) ;
  • l’acné affecte votre image et votre estime de vous ;
  • vous prenez un traitement pouvant favoriser les boutons d’acné ;
  • vous présentez d’autres symptômes (règles irrégulières, pilosité exagérée pour une adolescente).

Dans toutes ces situations, parler à un médecin peut être utile pour trouver des solutions adaptées et vous débarrasser enfin de l’acné. Sachez que vous pouvez également le faire en consultant à distance. Essayer la téléconsultation (sans avance de frais en choisissant le tiers payant).

Comment recevoir un traitement pour l’acné sans consulter ?

Si vous souffrez d’acné kystique, vous devez consulter un médecin pour recevoir un traitement adapté (antibiotique ou autre). Vous pouvez facilement consulter des médecins en vidéo sur Qare, et ce 7J/7 de 6h à 23h. Vous pourrez décrire vos lésions et éventuellement envoyer des photos pour recevoir un avis médical. Le médecin pourra alors vous donner ses conseils et vous faire une ordonnance pour un traitement si nécessaire.

Consulter un médecin en moins de 10 min

Prendre RDV en téléconsultation tous les jours de 6h à 23h. Sans avance de frais en choisissant le tiers payant.

Comment parler à un médecin rapidement depuis chez moi ?

Pour consulter rapidement pour vos problèmes de peau, vous pouvez avoir recours à la consultation en vidéo. Des médecins sont disponibles tous les jours, même le soir ou le week-end. Vous pouvez ainsi recevoir des conseils et une ordonnance (si nécessaire) sans attendre un rendez-vous en cabinet. Vous évitez également de faire un trajet et pouvez consulter au moment qui vous arrange le plus. Les téléconsultations sont prises en charge à 100 % et vous n’avez aucun frais à avancer, si vous choisissez le tiers payant.

Consulter en vidéo 7J/7

Trouver un médecin disponible en vidéo. Sans avance de frais