Coulrophobie : comment faire disparaître votre peur des clowns ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Débarrassez-vous de votre phobie !

Parlez-en à un psychiatre en téléconsultation depuis chez vous de 6h à 1h du matin 7j/7. Sans avance de frais avec le tiers payant

Prendre RDV

Si la peur des clowns fait l’objet d’une véritable phobie qu’on appelle coulrophobie, il n’est pas impossible de la vaincre. Qu’est-ce que la coulrophobie ? Comment se manifeste-t-elle ? Comment la soigner ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions.

Qu’est-ce que la coulrophobie ?

La coulrophobie dont l’étymologie vient du grec ancien “coulro” qui signifie “acrobate sur des échasses”, est par définition, la peur des clowns. En provenant uniquement d’une source d’anxiété liée aux clowns, elle est bien spécifique et ne découle d’aucune autre phobie.

La coulrophobie touche majoritairement les enfants ( comme la phobie scolaire) mais aussi les adultes. Elle est plus rare que d’autres phobies comme l’agoraphobie ou la claustrophobie mais est bien réelle elle aussi. Ainsi, une personne souffrant de coulrophobie peut ressentir une cascade de symptômes désagréables simplement à la vue d’un clown.

Comment se manifeste-t-elle ?

Phobie des pieds, des trous, des profondeurs… Lorsque les symptômes de la coulrophobie se manifestent, ils sont aussi soudains et désagréables que pour toutes les autres phobies. En effet si vous souffrez de cette phobie, vous devez bien connaître cette réaction de panique immédiate lorsque vous êtes face à un clown, même si c’est seulement à la vue d’une affiche ou une image sur laquelle il figure par exemple.

Lorsqu’on souffre de coulrophobie, la peur est si imposante qu’elle bloque votre raisonnement et met votre corps en hyperalerte. On peut également retrouver un comportement complètement opposé chez les personnes plus affirmées qui chercheront à “se protéger” en voulant se défendre par la violence.

Quels sont les symptômes ?

panique : symptome de la coulrophobie

La coulrophobie entraîne différents symptômes qui se manifestent à la vue d’un clown tels que :

  • Une accélération du rythme cardiaque
  • Une sensation de chaleur qui envahit le corps
  • Une transpiration excessive
  • Des nausées
  • Une attaque de panique
  • Une sensation d’étouffement
  • Une tétanie
  • Des actions entreprises pour éviter la présence ou la vue des clowns.

Vous ressentez les symptômes de la coulrophobie ?

Téléconsultez un psychiatre depuis chez vous pour vous débarrasser de votre phobie. Sans avance de frais avec le tiers payant.

Pourquoi les gens ont peur des clowns ?

Les causes de la coulrophobie sont multiples. Parmi elles on retrouve :

  • Une peur traumatique ayant eu lieu dans l’enfance qui développe cette phobie de manière inconsciente (comme pour la phobie sociale par exemple). Un clown méchant, une personne masquée qui vous a effrayé etc.
  • L’impossibilité de décoder le visage de quelqu’un, ce qui rend alors cette personne menaçante. Cette cause est la plus logique sachant que la peur de l’apparence est connue depuis bien longtemps chez l’homme et peut entraîner un réflexe de survie.

Bon à savoir : il est également important de reconnaitre l’impact de la culture populaire qui véhicule une image de clowns effrayants et de personnages masqués à la télévision. Ceci n’est pas anodin dans le développement de cette phobie et peut alimenter une peur déjà présente, notamment chez les adultes.

Quelles complications peuvent entrainer la coulrophobie ?

Si la coulrophobie n’entraine en général pas de complications très importantes, elle vous contraint tout de même à éviter toute sorte d’évènements, d’images, ou de films mettant en scène des personnes masquées ou des clowns. Elle peut aussi devenir problématique en étant à l’origine de cauchemars pouvant troubler votre sommeil.

Comment diagnostiquer la coulrophobie ?

La coulrophobie ne nécessite pas forcément d’être diagnostiquée par un thérapeute à l’aide d’un test. C’est une phobie dont vous pouvez prendre conscience vous-même en analysant les réactions physiques que vous procure le fait d’être face à un clown.

Comment ne plus avoir peur des clowns ?

Si certains thérapeutes conseillent aux coulrophobes de regarder des films mettant en scène des clowns, tous les jours environ 5 à 10 min pour déprogrammer la peur, vous pouvez également vous faire aider à l’aide d’une thérapie plus adapté. Pour surmonter votre coulrophobie, il est conseillé de rechercher l’origine de votre peur des clowns. Et afin d’y parvenir, il existe diverses thérapies pour lesquelles vous pouvez opter.

La thérapie cognitivo–comportementale (TCC)

La TCC est une thérapie qui peut vous aider à venir à bout de votre coulrophobie avec l’accompagnement d’un thérapeute. L’objectif étant de vous familiariser avec l’objet de votre peur (les clowns), pour vous désensibiliser, le thérapeute tentera progressivement de vous confronter aux clowns avec des exercices basés sur votre comportement et vos réactions.

l’EMDR

Pour lutter contre votre phobie des clowns, l’EMDR peut être appropriée. En utilisant des stimuli sensoriels (visuels, auditifs, ou tactiles) cette technique peut elle aussi vous aider à effectuer un travail de désensibilisation.

En stimulant votre mécanisme neuropsychologique, l’EMDR permet de revenir sur un évènement traumatisant du passé que votre cerveau n’a toujours pas “digéré”, et qui peut être à l’origine d’une phobie, ici en lien avec des clowns.

La programmation neurolinguistique (PNL)

La programmation neurolinguistique a pour objectif de décrypter la façon dont nous fonctionnons dans un environnement précis, et ce en fonction de nos schémas comportementaux. Les outils et les techniques utilisées dans le cadre de la PNL vous permettent de changer votre perception du monde qui existe autour de vous. Ainsi vos conditionnements et comportement initiaux, pourront être reprogrammés en restructurant votre vision du monde.

l’Hypnose

hypnose pour comprendre la cause de la coulrophobie

L’hypnose peut être relativement efficace pour trouver la cause de votre coulrophobie et pouvoir ensuite la combattre. Cette technique, qui vous plonge dans un état de conscience modifié pour accéder à votre inconscient, vous permet de vous dissocier de votre phobie. Ainsi, elle contribue à ce que votre phobie ne représente plus un handicap dans votre quotidien.

Qui consulter en cas de coulrophobie ?

Si votre coulrophobie commence à entacher votre quotidien, vous pouvez consulter un psychologue ou un psychiatre en vidéo sur le site de Qare. Les thérapeutes y sont disponibles 7j/7 de 6h à 1h du matin. En optant pour la téléconsultation vous pourrez échanger à propos de votre phobie directement depuis chez vous.

Obtenez un rendez-vous rapidement

Téléconsultez un psychiatre pour venir à bout de votre coulrophobie. Sans avance de frais avec le tiers payant et remboursable par l’assurance maladie.