Pervers narcissique : quels sont les symptômes chez l’homme ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Parlez-en avec un professionnel

Des psychologues sont disponibles pour des consultations en vidéo tous les jours, même le week-end !

– Même tarif qu’en cabinet

Prendre RDV

Le terme « pervers narcissique » est très répandu de nos jours mais est aussi assez fourre-tout. On l’utilise pour décrire des personnes qui se distinguent dans le cadre relationnel, par leur manque d’empathie, leur ego surdimensionné et leur tendance à la manipulation. Bien qu’il soit mixte, nous nous intéressons aujourd’hui à la manière dont les symptômes de la perversion narcissique s’expriment chez les hommes et aux causes derrière ces comportements.

Quels sont les traits d’un pervers narcissique ?

Perversion narcissique et trouble de la personnalité narcissique

Pour comprendre la perversion narcissique, il faut d’abord la définir. Or, si ce terme a été théorisé en tant que trouble relationnel par le psychiatre et psychanalyste français Jean-Paul Racamier en 1986, il n’en existe pas de définition officielle. Il ne figure en effet ni dans la classification internationale des maladies de l’OMS (CIM-11) ni dans le livre de l’association américaine de psychiatrie (DSM-5).

L’appellation “pervers narcissique” est en réalité associée chez l’homme à des symptômes qui se rapprochent du trouble de la personnalité narcissique tels que :

  • Un sentiment de supériorité ;
  • Un besoin d’être admiré ;
  • Un manque d’empathie.

Par souci de compréhension, le terme pervers narcissique est utilisé dans cet article pour désigner des personnes qui présentent les symptômes d’un trouble de la personnalité narcissique. Ce dernier concerne 6% de la population (le plus souvent les hommes mais il touche aussi les femmes) et apparaît en général au début de l’âge adulte. Il s’associe souvent à des comorbidités comme la dépression, les troubles de la conduite alimentaire, les addictions ou encore d’autres troubles de la personnalité.

De quelle manière s’exprime le trouble de la personnalité narcissique ?

Le DSM-5 associe le trouble de la personnalité narcissique à la présence chez l’individu d’au moins 5 de ces symptômes :

  • Le sentiment d’être supérieur et le désir d’être reconnu comme tel par rapport aux autres ;
  • La mégalomanie, un désir excessif de pouvoir, de gloire et de succès ;
  • La conviction d’être une personne exceptionnelle et de ne pouvoir s’associer qu’à des personnes ou à des institutions prestigieuses ;
  • Un besoin de susciter l’admiration ;
  • La sensation d’avoir droit à un traitement privilégié et que les autres doivent se conformer à ses attentes ;
  • Une tendance à exploiter les autres pour parvenir à ses fins ;
  • Une incapacité à faire preuve d’empathie.

Des psychologues et des psychiatres à votre écoute 7J/7

N’attendez pas que la situation se dégrade, prenez RDV maintenant.

Les causes derrière les symptômes du pervers narcissique

On observe des similitudes dans l’enfance des hommes qui ont un trouble de la personnalité narcissique. Ils ont souvent grandi dans un cadre familial dysfonctionnel, avec des parents qui les ont soit mis sur un piédestal, soit ignorés. De ces comportements inadaptés sont ainsi nés un besoin de reconnaissance et un sentiment de supériorité.

Malgré les apparences, les pervers narcissiques ont une confiance en eux très fragile. Elle dépend en effet directement de l’image qu’ils renvoient aux autres. Leur comportement finit souvent par les mettre en situation d’échec relationnel (au travail, avec leurs proches…), ce qui peut également être pour eux une source de souffrance, que ce soit de manière consciente ou pas.

Cependant, même si on peut comprendre les causes de leurs comportements, il ne faut pas pour autant les cautionner. On ne rend service ni au pervers narcissique ni à soi-même (si on fait partie de son entourage) en le laissant perpétuer des schémas toxiques et destructeurs.

Comment reconnaître un pervers narcissique ?

Les personnes qui ont un trouble de la personnalité narcissique savent manipuler leur entourage et il est donc difficile de les identifier de premier abord. Ce qui complexifie ensuite les choses, c’est leur incapacité à reconnaître et à assumer les conséquences négatives de leurs actes.

Confrontés à la critique ou à l’échec, ils réagissent par la colère ou par la fuite. On comprend alors qu’il est très compliqué de faire admettre ses torts à un pervers narcissique. Son trouble constituant la seule protection de son ego fragile, un simple questionnement de ses actes constitue une remise en question totale de sa personne.

Si on est la victime d’un pervers narcissique qui refuse de comprendre que ses actions causent de la souffrance, mieux vaut donc s’en éloigner. Dans le cadre d’une relation amoureuse, on peut en parler à des amis ou à un psychologue afin d’avoir le soutien nécessaire pour s’extraire d’une situation qui est sans doute source de souffrance. 

Dans le cadre du travail, on peut limiter ses échanges avec le pervers narcissique au strict minimum et communiquer avec lui par des échanges brefs. La distance permet de réduire l’emprise du pervers narcissique sur ses victimes qui ne sont alors plus impactées par lui et peuvent reprendre une existence plus sereine. Elle peut aussi, dans certains cas, lui permettre de comprendre que ses actions l’éloignent des autres et d’entamer des démarches afin de guérir de son trouble.

Vous n'êtes pas seul(e)

Parlez de votre situation à un psychologue, il pourra vous aider à sortir de l’emprise. Disponibilité 7J/J, de 6h à 1h.

La perversion narcissique chez l’homme : est-il possible de la soigner ?

Le diagnostic du trouble de la personnalité narcissique

Bien qu’il existe des tests permettant de savoir si on est sous l’emprise d’un pervers narcissique, mieux vaut passer par un professionnel de la santé mentale.

Pour diagnostiquer le trouble de la personnalité narcissique, le psychologue ou le psychiatre s’appuie sur les symptômes du DSM-5.

Il réalise par la suite un diagnostic différentiel avec d’autres troubles la personnalité :

  Le trouble bipolaire : car il est également associé à des périodes de dépression.

  Le trouble de la personnalité antisociale :  car implique aussi d’exploiter les autres pour ses propres fins.

  Le trouble de la personnalité histrionique : ceux qui en sont atteints cherchent également à attirer l’attention d’autrui.

Une fois le diagnostic établi, vient ensuite la question du traitement. On soigne aujourd’hui les symptômes du trouble de la personnalité narcissique par l’approche thérapeutique, notamment par la thérapie psychodynamique et la thérapie cognitive et comportementale (TCC).

Traiter les symptômes de la perversion narcissique

Le traitement du trouble de la personnalité narcissique s’appuie sur la psychothérapie via la thérapie psychodynamique et la thérapie cognitivo comportementale. Pour être efficaces, elles nécessitent plusieurs séances qui sont menées par un psychologue ou un psychiatre.

La thérapie psychodynamique consiste en des séances durant lesquelles le patient est encouragé à s’exprimer librement tandis que le thérapeute l’oriente par des questions ou des remarques visant à faire émerger des éléments psychiques inconscients pouvant être à l’origine de souffrances. Elle s’appuie particulièrement sur les techniques de mentalisation et de transfert

La thérapie cognitivo comportementale suit quant à elle une démarche de compréhension et de résolution de problèmes. Le patient y apprend à mettre en place de nouveaux comportements qui lui seront plus bénéfiques. 

On comprend ainsi qu’avec un bon accompagnement et de la patience, il est possible de faire diminuer les symptômes du trouble de la personnalité narcissique. Ceux qui en souffrent et leur entourage peuvent ainsi envisager une vie et des relations plus harmonieuses.

Parlez de votre situation à un professionnel de santé

Ne restez pas seul(e) face à vos symptômes, il existe des solutions ! Prendre RDV avec un psychiatre ou un psychologue entre 6h et 1h chaque jour

Foire aux questions

Que faire si on pense être victime d’un pervers narcissique ?

Tout d’abord, en parler. L’emprise d’une personne qui a un trouble de la personnalité narcissique peut être très forte. Sa victime peut en venir à perdre confiance en elle, à douter de ses capacités, à développer des troubles dépressifs… Il est donc important qu’elle ne reste pas isolée et qu’elle parle de sa situation à un(e) ami(e) de confiance et/ou à un psychologue.

Ils peuvent, par leur regard extérieur, lui permettre de réaliser les effets nocifs de la situation dans laquelle elle se trouve et de s’en extraire. Une thérapie peut également être nécessaire afin de comprendre les fragilités qui ont été exploitées par le pervers narcissique et rétablir sa confiance en soi.

Peut-on vivre avec un pervers narcissique ?

Il est difficile de vivre avec un pervers narcissique, du fait de sa tendance à exploiter les autres pour nourrir son complexe de supériorité et satisfaire ses ambitions de grandeur. S’il refuse de se remettre en question malgré des comportements blessants, la seule solution est malheureusement de s’éloigner afin de se préserver.