La ménopause : quel traitement pour mieux la supporter ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Un avis médical rapidement en téléconsultation

Consultez un gynécologue depuis chez vous, décrivez vos symptômes et recevez une ordonnance si nécessaire. Consultation remboursée par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV

Si la ménopause a tendance à s’installer aux alentours de la cinquantaine chez la femme, elle s’accompagne souvent de désagréments psychiques et corporels. Comment survient la ménopause ? Quelles sont ses conséquences ? Pour quel traitement opter ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions.

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause signe l’arrêt des menstruations chez la femme et apparait à un certain âge. Les ovaires ne produisant plus d’ovocytes, la fertilité s’arrête et l’ovulation aussi.

A quel âge la ménopause apparaît-elle ?

L’âge auquel se manifeste la ménopause est variable pour chaque femme, toutefois elle survient en moyenne à 51 ans. Si la moitié des femmes sont ménopausées avant 50 ans, on remarque que 10 à 15% d’entre elles le sont entre 40 et 45 ans. Il existe également un facteur qui avance l’âge de la ménopause d’un ou deux ans : la cigarette. On peut aussi s’appuyer sur le fait que l’âge de la ménopause est souvent héréditaire.

Comment se manifeste-t-elle ?

Avant de se manifester véritablement, la ménopause est précédée par une période allant d’un an à quatre ans qu’on nomme péri ménopause. Les menstruations deviennent irrégulières avec parfois des saignements entre les règles. Ceci s’explique par le fonctionnement des ovaires qui produisent de moins en moins de progestérone, ceci engendrant des conséquences sur le corps et l’esprit.

Quels sont les effets de la ménopause ?

bouffées de chaleur ménopause

Parmi les effets que la ménopause possède on retrouve :

  • Des bouffées de chaleur qui se produisent fréquemment la nuit ;
  • Une tension dans les seins ;
  • Des douleurs articulaires ;
  • Des maux de tête ;
  • De la fatigue ;
  • Des nausées ;
  • Des troubles du sommeil ;
  • Des troubles de l’humeur ;

Les effets engendrés par la ménopause ne sont pas ressentis de la même manière chez toutes les femmes. Si vous ressentez les symptômes de la ménopause, il se peut qu’ils s’accompagnent d’acné sur le visage ou de dessèchement de la peau, tous deux dus aux changements hormonaux.

Quelles sont les conséquences de la ménopause sur le corps ?

Avec la diminution de production d’œstrogènes et la production relative de testostérone, la ménopause possède quelques conséquences sur le corps. Celles-ci apparaissent lors de la périménopause pour s’installer de manière plus durable à la ménopause. Ces conséquences se caractérisent par :

  • Une sécheresse de l’épiderme et des cheveux ;
  • Une prise de poids avec une masse graisseuse plus importante autour de l’abdomen ou sur la poitrine ;
  • Parfois une sécheresse vaginale récurrente ;
  • Une ostéoporose qui dans certains cas peut faire son apparition.

Vous ressentez les symptômes de la ménopause ?

Téléconsultez un médecin gynécologue dans la journée, décrivez-lui vos symptômes, et recevez une ordonnance si nécessaire.

Quel est le meilleur traitement pour la ménopause ?

Il existe différents traitements qui permettent de mieux vivre la ménopause, toutefois chaque femme réagit différemment à ces derniers. Si vous vivez les débuts de votre ménopause, parlez-en à un médecin pour trouver la solution qui vous conviendra le mieux.

Quel traitement hormonal pour la ménopause ?

Le médecin généraliste ou le gynécologue peut vous proposer un traitement hormonal substitutif de la ménopause (THM). Celui-ci combine un progestatif et un œstrogène qui agissent chacun à leur manière sur les effets de la ménopause.

Comment le THM agit-il ?

Le THM est un traitement hormonal de la ménopause qui agit de manière naturelle en aidant le corps à se réguler grâce aux hormones.

L’œstrogène agit sur les troubles “climatériques” dus à la ménopause et diminue le risque d’ostéoporose. En général, il est administré par voie percutanée ou transdermique, en gel sur la peau, pour éviter le risque thrombo-embolique qui est plus présent lorsque l’œstrogène est administré par voie orale.

Le progestatif, soit la progestérone (sous forme naturelle ou dérivée proche) diminue le risque du cancer du col de l’utérus.

Le THM permet d’agir sur les bouffées de chaleur, la prévention de l’ostéoporose, et sur la sécheresse vaginale. Il peut être prescrit de manière discontinue ou non selon votre cas.

 A qui s’adresse ce traitement ?

Si vous ne présentez pas de contre-indications, comme par exemple un antécédent de cancer du sein ou d’AVC (accident vasculaire cérébral), le THM peut vous être proposé. D’autant plus si :

  • Vous souffrez de troubles climatériques qui jouent sur votre quotidien;
  • Vous êtes confrontée à une ménopause précoce (avant 40 ans);
  • Vous souhaitez prévenir la perte de densité osseuse qui mène à l’ostéoporose et aux fractures dont cette maladie accentue le risque.

Quels examens faut-il faire pour bénéficier de ce traitement ?

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause est généralement prescrit dès la confirmation de celle-ci, et ce tant que vous ressentez les symptômes associés. Avant de vous le prescrire, un examen clinique et une mammographie vous seront demandés car il peut augmenter les risques de :

  • Cancer du sein ;
  • Cancer de l’ovaire, surtout si le traitement dure plus de 5 ans ;
  • Accident vasculaire cérébral (AVC) surtout si les œstrogènes sont administrés par voie orale ;
  • Thrombose veineuse, qui peut être à l’origine d’une phlébite ou d’une embolie pulmonaire ;
  • Cancer de l’endomètre, si seul l’œstrogène est prescrit (et non le progestatif) ;
  • Multiplication des calculs biliaires ;
  • Fibromes dans l’utérus.

Le THM comportant ces risques, toutes les femmes doivent bénéficier d’une réévaluation régulière, une fois par an, de leur traitement et de leur état de santé avec un nouvel examen clinique, un bilan sanguin etc…

Adopter un mode de vie sain pour atténuer les symptômes

mode de vie sain traitement ménopause

Le premier traitement de la ménopause sous un angle naturel est associé à des conseils hygiéno-diététiques. L’intensité des symptômes étant variable, certaines femmes n’ont pas besoin de traitement et peuvent simplement faire attention à leur hygiène de vie avec :

  • Une consommation faible d’alcool ;
  • Une alimentation diversifiée ;
  • Une activité physique régulière ;
  • L’arrêt ou une réduction significative de la consommation de tabac ;
  • Un apport suffisant en vitamine D et en calcium.

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Si vos symptômes ne sont pas spécialement intenses, vous pouvez opter pour un traitement de la ménopause sans hormones. Dans les traitements naturels de la ménopause, on retrouve l’homéopathie ou encore la phytothérapie à base de plantes. On peut aussi se diriger vers l’acupuncture qui s’avère être efficace chez certaines femmes.

Les traitements de la ménopause, naturels, qu’on retrouve en pharmacie sont disponibles sans ordonnance. Cependant il est préférable de vous tourner vers un médecin ou votre pharmacien qui pourront mieux vous guider.

Concernant la sécheresse vaginale, votre gynécologue ou votre médecin généraliste peut également vous proposer un gel à appliquer localement ou des ovules vaginaux pour contribuer à la réduire.

N'attendez plus qu'un RDV se libère

Consultez rapidement un gynécologue depuis chez vous entre 6h et 1h du matin. Sans avance de frais avec le tiers payant.

Foire aux questions

Faut-il commencer un traitement dès la périménopause ?

Un traitement de la ménopause peut vous être prescrit de manière précoce, c’est-à-dire durant la périménopause. Celui-ci peut être à base de progestatifs ou tout simplement une pilule contraceptive faiblement dosée pour apaiser les troubles liés à la ménopause.

Certains traitements pour la ménopause possèdent-ils des recommandations ?

Le traitement de la ménopause possédant le plus de recommandations en 2021 lorsque l’intensité des symptômes est forte, est le traitement hormonal substitutif (THM).

Quel est le meilleur médicament pour les bouffées de chaleur ?

La manière la plus efficace de pallier les bouffées de chaleur est la prise d’oestrogènes.