Luxation à l’épaule : comment la soigner ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin dès maintenant depuis chez vous !

Téléconsultez dès maintenant un médecin, décrivez-lui vos symptômes et recevez une ordonnance si nécessaire.
Remboursable par l’Assurance Maladie.

Démarrez la consultation

Vous avez subi un choc et vous ressentez une forte douleur à l’épaule ? Votre épaule est peut-être luxée. Selon l’institut français de chirurgie de la main (IFCE), dans près de 80% des cas, la première luxation à l’épaule survient chez les hommes, entre 25 et 30 ans. Pour autant, les femmes ne sont pas à l’abri de ce type de blessures. Si vous êtes atteint d’une luxation à l’épaule, que faut-il faire ? Quels sont les traitements possibles ? Chez Qare, on vous explique tout.

La luxation à l’épaule : qu’est-ce que c’est ?

Véritable problématique pour bon nombre de sportifs, la luxation à l’épaule est une blessure qui fait suite à un choc traumatique. Cela peut être un choc direct sur l’épaule ou indirecte (chute la paume de main) ou encore un mouvement contrée en rotation (type bras armé).

Selon la violence du choc, la luxation peut être totale ou partielle, on parle alors de subluxation. Le déboîtement de l’épaule engendre une fragilisation des tissus organiques tels que les ligaments. Les vaisseaux sanguins et les nerfs deviennent vulnérables, le risque d’écrasement est élevé.

Le mécanisme de la luxation à l’épaule

L’articulation de votre épaule est composée de différents tissus organiques permettant le bon fonctionnement de vos mouvements de bras. La partie haute de l’os de votre bras, qu’on appelle la tête de l’humérus, s’emboite dans la glène située au niveau de votre omoplate. D’autres tissus, comme les ligaments et les tendons, viennent renforcer cette structure.

La luxation de l’épaule survient lorsque la partie supérieure de l’humérus se déboite en dehors de la glène de votre omoplate.

Le mécanisme de la luxation peut se produire sur toutes les articulations de votre corps. Au-delà de l’épaule, les plus fréquentes sont les luxations du coude, de la hanche, du genou, du doigt et de la mâchoire.

Les différents types de luxations de l’épaule

A la suite du choc, selon l’emplacement de l’os, on distingue plusieurs luxations :

  • La luxation antérieure de l’épaule, la tête humérale se positionne à l’avant de la glène de l’omoplate.
  • La luxation postérieure de l’épaule, la tête humérale se positionne à l’arrière de la glène de l’omoplate.
  • La luxation inférieure de l’épaule, la tête humérale se positionne en dessous de la glène de l’omoplate.
  • La subluxation de l’épaule, la tête n’est pas complètement déboitée de la glène de l’omoplate.

Selon l’IFCE, 95% des luxations sont antérieures et seulement 5% sont postérieures. Quant aux luxations inférieures de l’épaule, elles arrivent dans de très rares situations.

Quels sont les signes d’une luxation de l’épaule ?

La luxation de l’épaule se reconnaît par différents symptômes :

  • Une déformation de l’articulation de votre épaule
  • Un gonflement de l’épaule
  • Une forte douleur localisée
  • L’impossibilité de bouger votre bras
  • Des ecchymoses (ou bleus)

Ces signes peuvent aussi indiquer une entorse ou une fracture. Si vous avez ces symptômes il est primordial de consulter un professionnel de santé afin d’avoir le bon diagnostic.

Quand il y a une déformation manifeste de votre articulation accompagnée de fortes douleurs, la luxation est fort probable et nécessite une consultation aux urgences de l’hôpital le plus proche.

Luxation à l’épaule : les personnes concernées

Une luxation à l’épaule peut arriver à n’importe qui à n’importe quel âge. Néanmoins, certaines personnes du fait de leurs activités ont plus de probabilité d’en être atteint. C’est le cas pour les sportifs. Plus particulièrement :

  • Les sports à risque (ski, surf…)
  • Les sports à mobilité excessive (gymnastique, GRS…)
  • Les sports de combat (boxe, judo…)

Lorsque l’on a déjà subi une luxation à l’épaule, l’articulation est fragilisée. On a donc un risque de récidives plus élevé.

Enfin les hyperlaxes ont un terrain propice aux luxations.

Vous pensez avoir une luxation ?

N’attendez pas pour consulter un médecin, il pourra vous prescrire des médicaments contre la douleur.

Quelles sont les répercussions d’une luxation à l’épaule ?

Les complications les plus fréquentes de la luxation à l’épaule sont :

  • Une fracture liée au choc
  • Des lésions des vaisseaux sanguins
  • Des lésions nerveuses

Dans de rares cas de luxation grave, une hémorragie interne ou externe peut apparaître.

Quel traitement pour une luxation à l’épaule ?

En cas de luxation à l’épaule, votre articulation est déboitée. Tous vos tissus sont fragilisés et vulnérables. Il est important de consulter un professionnel de santé afin de rapidement prendre en charge votre blessure.

Le temps de guérison pour une luxation à l’épaule

Après un examen radiologique, le médecin va effectuer une réduction de la luxation par “ré-emboitage”. À la suite du ré-emboîtage de votre épaule, celle-ci va être immobilisée pendant une période de 3 à 6 semaines. Le temps de repos nécessaire pour que votre articulation cicatrise correctement. Pour cela, vous devrez porter une attelle.

Pour les premiers jours, si la douleur est trop intense vous pouvez demander à votre médecin un arrêt de travail à la suite de votre luxation à l’épaule.

En plus des douleurs en journée, vous pouvez ressentir des douleurs la nuit provoquées par votre luxation à l’épaule. Cela est dû à la position allongée que l’on prend lorsque l’on dort. Votre médecin pourra vous prescrire des anti-douleurs et/ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour vous soulager.

Il est maintenant très souvent proposé et recommandé une prise en charge chirurgicale après le premier épisode pour éviter les récidives chez les patients jeunes et sportifs.

Après le retrait de votre attelle, nous vous recommandons de faire de la rééducation. Cela vous permettra de retrouver l’intégralité de l’amplitude de vos mouvements articulaires. Pour cela, il faut compter une durée de 3 à 5 mois.

Téléconsultez sans vous déplacer dès maintenant !

Consultez un médecin en vidéo depuis chez vous de 6h à 1h. Recevez une ordonnance si nécessaire. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Quelle rééducation après une luxation de l’épaule ?

Pour se remettre entièrement d’une luxation à l’épaule, la rééducation est une étape essentielle. Au fil des séances chez le kinésithérapeute, ce spécialiste va assouplir l’épaule pour lui permettre de retrouver toute sa souplesse et la totalité de sa mobilité. Vous aurez aussi des exercices de rééducation à pratiquer chez vous ; ainsi que des automassages aux huiles pour apaiser les douleurs éventuelles.

Pour aller plus loin, vous pouvez ensuite mettre en place une routine matinale d’exercices de coordination, afin de réveiller en douceur vos articulations.

Enfin, la pratique du yoga vous permettra d’améliorer votre souplesse et de renforcer votre masse musculaire.