Endométriose profonde : définition et traitement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Parlez-en avec un médecin en video 7J/7 !

Consultez un gynécologue sans vous déplacer pour obtenir un avis médical et une ordonnance, si nécessaire.

N’avancez aucun frais si vous consultez en tiers payant.

Démarrer la consultation

Lorsqu’elle évolue jusqu’à devenir profonde, l’endométriose provoque des lésions importantes et devient, par conséquent, encore plus invalidante. L’équipe médicale de Qare vous en dit plus sur l’endométriose profonde et ses spécificités, ainsi que sur les recours qui existent pour la soigner.

Définition de l’endométriose profonde

L’endométriose pelvienne profonde, également appelée l’endométriose sous-péritonéale profonde, se traduit par des lésions de plus de 5mm de profondeur, qui pénètrent la paroi péritonéale (membrane qui tapisse la paroi abdominale) ou la paroi des organes pelviens.

Le terme d’endométriose profonde n’est pas beaucoup utilisé dans la pratique par la communauté médicale, puisqu’il n’existe pas de différences dans les traitements ni dans les symptômes ressentis.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie provoquée par la présence de tissu endométrial (issu de l’endomètre normalement à l’intérieur de l’utérus) en dehors de la cavité utérine. Dispersés au mauvais endroit, ces tissus réagissent aux variations hormonales, autrement dit aux menstruations, provoquant ainsi divers symptômes.

Pour savoir si vous êtes atteinte d’endométriose, privilégiez la consultation d’un médecin, plutôt que des forums de discussion sur Internet.

Quels sont les différents stades de l’endométriose ?

On regroupe désormais les endométrioses en « types » et non plus en « stades », de la superficielle à la profonde. En détails :

  • L’endométriose superficielle ou péritonéale se caractérise par l’implantation non profonde de cellules endométriosiques, qui n’ont pas vocation à évoluer de manière sévère.
  • L’endométriose ovarienne marque la présence d’un kyste ovarien rempli de liquide, aussi appelé endométriome.
  • L’endométriose pelvienne profonde désigne des lésions de l’endométriose plus profondes sous le péritoine.

Les zones de lésions les plus fréquentes de l’endométriose profonde sont les ligaments utéro-sacrés, le cul-de-sac de Douglas, la vessie, le rectum, les uretères…

Quels sont les symptômes d’une endométriose profonde ?

On distingue pour l’endométriose, profonde ou non, un symptôme commun. Il s’agit de la douleur. D’une femme à une autre, la liste des symptômes peut s’allonger :

  • Des douleurs pelviennes chroniques (possible signe d’une aggravation de la maladie vers une endométriose profonde)
  • La dyspareunie profonde (douleurs au niveau du bas ventre lors des rapports sexuels)
  • Les dysménorrhées (douleurs survenant au moment des règles, plus importantes en cas d’endométriose)
  • Des troubles digestifs (constipation, diarrhée, spasmes, aérophagie, ballonnements, gaz, douleurs à la selle) et/ou urinaires (difficultés à vider la vessie, potentielle présence de sang dans les urines, douleurs ou sensation de brulure à la miction) …
  • Problèmes de fertilité
  • Une fatigue chronique

Le saviez-vous ? L’endométriose n’est pas forcément à l’origine de la dyspareunie profonde. Les douleurs ressenties lors des rapports sexuels peuvent avoir d’autres causes. Elles sont néanmoins courantes pour cette maladie.

Si vous ressentez des douleurs, n’attendez pas pour consulter un médecin. Il pourra entamer la prise en charge et définir le traitement le plus adapté.

Parlez de vos symptômes à un gynécologue

Téléconsultez dès aujourd’hui et obtenez une ordonnance si nécessaire. Disponibilités de 6h à 1h.

Risques et conséquences d’une endométriose profonde

Endométriose profonde et grossesse : compatibles ?

L’endométriose profonde peut influer sur la fertilité, selon la profondeur des lésions et des organes atteints. Sachez toutefois que la grossesse n’est pas du tout incompatible avec la maladie et peut même très bien se dérouler !

Vous ne parvenez pas à tomber enceinte ? Comme toutes les femmes, les patientes atteintes d’endométriose, profonde, ovarienne ou superficielle, sont éligibles à la Fécondation In Vitro (FIV), dans le cadre de la Procréation Médicalement Assistée (PMA), au bout de dix-huit mois sans résultat.

L’endométriose digestive

Au-delà des zones de lésions classiques, il peut arriver que des organes appartenant au système digestif soient touchés. C’est à cette occasion que la maladie devient digestive.

Les troubles peuvent survenir dans les trois types d’endométriose et sont liés, dans près de 50% des cas, au développement d’autres maladies telles que le syndrome du côlon irritable, une rectocolite hémorragique ou encore la maladie de Crohn. L’endométriose n’atteint néanmoins pas systématiquement le système digestif.

Comment soigner une endométriose profonde ?

Les différents traitements

Maladie invalidante, l’endométriose, profonde ou non, peut nécessiter des traitements médicamenteux, dès lors que votre quotidien est impacté.

Le traitement hormonal vise à modifier ou stopper l’imprégnation hormonale (menstruations).

Si elle s’aggrave, l’endométriose profonde peut nécessiter une ou plusieurs opérations. Le traitement chirurgical permet alors d’intervenir sur des organes tels que la vessie ou un ovaire, par exemple. Avant toute intervention, il est nécessaire d’obtenir un bilan complet de l’endométriose profonde, essentiellement par le biais d’une IRM.

L’approche psychologique

C’est un élément souvent ignoré, mais il existe bel et bien un volet psychologique important dans la maladie. Douleurs physiques, errance médicale, difficultés pour avoir un enfant… Tous ces éléments finissent par provoquer de véritables souffrances psychiques.

N’hésitez pas à consulter un psychologue, qui pourra vous apporter écoute et soutien.

Échangez avec un psychologue 7J/7

Parler peut parfois désamorcer certains maux physiques. Consultez un psychologue dès aujourd’hui, de 6h à 1h.

Foire aux questions

L’endométriose est-elle une maladie grave ?

L’endométriose ne fait pas partie des maladies graves ni mortelles. Elle doit toutefois faire l’objet d’une prise en charge médicale.

Est-ce que l’endométriose fatigue ?

Cet élément fait en effet partie des symptômes fréquents chez les femmes atteintes d’endométriose. Les douleurs fortes et régulières pèsent sur la qualité de vie, notamment le sommeil, et donc sur la forme physique globale.

Quelle différence entre endométriose et adénomyose ?

L’adénomyose, également appelée l’endométriose interne, trouve ses anomalies à l’intérieur de l’utérus, tandis que l’endométriose se développe à l’extérieur.