Dépression souriante : comment la déceler pour la soigner ? 

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Parlez-en à un professionnel de santé mental en vidéo

Téléconsultez un médecin psychiatre pour mettre fin à votre dépression. Service disponible 7J/7 de 6h à 1h du matin et sans avance de frais avec le tiers payant.

Prendre RDV

Si la dépression engendre de nombreux symptômes désagréables, on la dit souriante lorsque vous tentez de la masquer avec une bonne humeur et qu’elle devient imperceptible au regard des autres. Pourtant, elle n’est pas moins douloureuse. Qu’est-ce que la dépression souriante ? Comment la détecter ? Comment y remédier ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions.

Qu’est-ce que la dépression souriante ?

Une dépression souriante, par définition, est une dépression qui est imperceptible pour votre entourage parce que vous semblez heureux. Toutefois, elle peut être très douloureuse car vous souffrez intérieurement en luttant pour cacher vos symptômes dépressifs.

En masquant votre mal-être derrière un sourire, vous contribuez à rendre votre état plus difficile à déceler. La dépression souriante peut aussi bien toucher les adultes que les adolescents, il est donc important de rester vigilant à votre santé mentale comme celle de vos proches.

Quels sont les symptômes de la dépression souriante ?

Si vous souffrez d’une dépression souriante, vous pouvez ressentir les mêmes symptômes que lors d’une dépression classique ou d’un épisode de dépression chronique comme :

  • Des troubles du sommeil
  • Une perte d’énergie et de libido
  • Des problèmes de concentration et de mémorisation
  • Des troubles de l’alimentation
  • Une hypersensibilité
  • Une fatigue constante
  • Une baisse d’estime de soi

troubles du sommeil liés à la dépression souriante

En revanche, dans ce cas précis, ces symptômes peuvent s’accompagner d’un mélange de sentiments que vous ressentez au quotidien et que vous tentez de masquer comme de l’anxiété, de la peur, de la colère, de la culpabilité ou encore du désespoir.

Bon à savoir : les symptômes de la dépression souriante peuvent varier d’un individu à l’autre. Cependant, il faut que ressentiez au moins 4 ou 5 de ces derniers, pour parler de véritable trouble dépressif.

Quelles sont les causes de la dépression souriante ?

La dépression souriante trouve son origine dans les mêmes causes que la dépression classique.
Elle peut être due à un évènement spécifique ou une situation chronique comme :

  • Une séparation
  • La perte d’un proche
  • La naissance d’un enfant que vous avez mis au monde (dépression post-partum)
  • Des problèmes de couples ou familiaux récurrents
  • La sensation de ne plus avoir de but
  • Un burn-out
  • Une situation comme le confinement dû au COVID

Elle est plus fréquente quand elle est déclenchée par un évènement de vie positif, ce qui peut arriver, car la personne ressent de la culpabilité et de la honte à l’idée d’être déprimée et va donc tout faire pour le masquer, par exemple : promotion professionnelle, mariage, naissance, départ à la retraite.

Bon à savoir : si une dépression est en général provoquée par un facteur externe, elle peut aussi être provoquée par une cause génétique. C’est en suivant une thérapie que votre thérapeute pourra vous aider à la cause de votre mal être.

Vous ressentez les symptômes de la dépression ?

Echangez avec un psychiatre en vidéo depuis chez vous, et décrivez lui votre ressenti. Sans avance de frais avec le tiers payant.

Comment prendre conscience d’une dépression souriante ?

Dans beaucoup de cas, les personnes souffrant d’une dépression souriante sont souvent dans le déni en tentant de masquer leur détresse psychologique avec un sourire. La première chose à faire si vous avez un doute vous concernant, est de vous auto-évaluer en toute sincérité.

Comment déceler un début de dépression ?

Si vous commencez à ressentir des signes évocateurs de la dépression, même si vous ne les extériorisez pas, vous pouvez commencer à vous remettre en question dans le cas où ils persistent toujours au bout de 2 semaines. Parmi ces signes on retrouve :

  • Une humeur fluctuante
  • De la tristesse
  • La sensation de ne pas avoir d’énergie même au réveil
  • Une perte ou un gain de poids important en peu de temps
  • Des difficultés de concentration
  • De l’anxiété

Bon à savoir : si vous avez un doute à propos de la dépression souriante vous concernant, vous pourrez retrouver de nombreux témoignages sur internet afin de vous aiguiller. Cependant, il est préférable de prendre conseil auprès d’un professionnel de la santé mentale.

Comment repérer un adolescent qui souffre d’une dépression souriante ?

Il est évident que la puberté peut entrainer une évolution de comportement à l’adolescence, ce qui rend la dépression difficile à déceler chez les adolescents, d’autant plus si elle est souriante.

Si vous remarquez que votre adolescent semble heureux en public mais qu’il lui arrive de “craquer” lorsqu’il retrouve son intimité, ou qu’il tente à tout prix de vous cacher un mal-être qui vous fait douter, il souffre peut-être d’une dépression souriante.

Dans le cas où votre inquiétude persiste, vous pouvez consulter un pédopsychiatre en vidéo afin de recevoir les meilleurs conseils médicaux, et le mettre en lien avec votre enfant pour qu’il puisse s’accompagner si nécessaire.

Pourquoi sourire quand on est triste ?

Sourire lorsqu’on est triste est en quelque sorte un stratagème pour lutter contre le stress intérieur. Ce qui explique pourquoi les personnes souffrant de dépression ont plutôt tendance à vouloir garder le contrôle et ont du mal à lâcher prise. Ainsi elles ne se laissent pas aller en cherchant à cacher leur mal-être à tout prix.

Comment soigner la dépression souriante ?

Dans le traitement d’une dépression classique comme d’une dépression souriante, la psychothérapie est fortement recommandée. Un professionnel de santé mentale peut vous aider à identifier l’origine de votre mal-être et vous accompagner pour en venir à bout.

thérapie pour soigner la dépression souriante

Pour quelle thérapie opter ?

La thérapie cognitivo-comportementale est une thérapie brève qui peut être relativement efficace pour guérir d’une dépression souriante. En travaillant sur les schémas négatifs et les comportements que vous répétez inconsciemment, le thérapeute peut vous aider à en identifier l’origine et à les transformer pour agir et penser de manière plus positive.

Bon à savoir : si certaines thérapies sont plus spécifiques que d’autres, la psychothérapie en général est un bon moyen de traiter la dépression souriante.

Dépression souriante : faut-il avoir recours à un traitement médicamenteux ?

En parallèle d’une psychothérapie, votre thérapeute peut vous prescrire des antidépresseurs s’il le juge nécessaire pour vous aider à réduire vos symptômes dépressifs. Toutefois, les antidépresseurs ne sont pas des médicaments à prendre à la légère en raison des effets secondaires qu’ils peuvent engendrer. Si votre thérapeute choisi de vous en prescrire, votre traitement sera uniquement sur une période limitée.

Quand consulter ?

Si vous commencez à ressentir les premiers signes de la dépression, si votre entourage s’inquiète pour vous, ou si vous éprouvez un mal-être sans personne à qui en parler, vous pouvez consulter un professionnel de santé mentale pour débuter une thérapie.

Qui consulter ?

Si vous pensez souffrir d’une dépression souriante et que vous souhaitez consulter un professionnel de santé mentale, il faudra vous diriger vers un psychologue ou un psychiatre. Vous pouvez opter pour la téléconsultation en échangeant avec un médecin en vidéo sur le site de Qare, et directement depuis chez vous.

N'attendez plus pour consulter

Prenez rapidement rendez-vous avec un psychiatre en téléconsultation pour échanger avec lui en vidéo. Les professionnels de santé mentale sont disponibles 7j/7 de 6h à 1h du matin.