Test rapide antigénique du Covid-19 : qui peut le faire ? Où et comment ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Recevez votre ordonnance en ligne pour vous faire dépister

Pour être prioritaire, vous devez avoir une ordonnance. Consultez rapidement un médecin en video pour la recevoir.

(Remboursable à 100 % par l’Assurance Maladie)

Prochain RDV

Les tests rapides antigéniques sont autorisés en France afin d’accélérer le processus de dépistage et décharger les laboratoires pris d’assaut par le public. Mais en quoi consistent-t-ils ? Qui peut les passer ? Où peut-on les réaliser ? L’équipe médicale de Qare fait le point sur les tests rapides antigéniques et les différents tests de dépistage du Covid-19.

Test rapide antigénique : ce qu’il faut savoir

Le test antigénique du Covid-19 est un test rapide d’orientation diagnostique permettant d’écourter les délais d’attente pour savoir si l’on est positif au coronavirus. Les résultats du test sont obtenus en moins de 30 minutes.

Qui peut passer un test antigénique ?

Le 19 octobre, le ministère de la Santé a annoncé vouloir étendre l’utilisation des tests antigéniques. La Haute Autorité de Santé (HAS) a d’ailleurs rendu un avis favorable sur leur utilisation sur des patients symptomatiques, sous certaines conditions. Il faut dorénavant remplir plusieurs critères pour pouvoir passer ce type de test :

  • avoir moins de 65 ans ;
  • ne pas présenter de risque de développer une forme grave du coronavirus ;
  • si vous ne présentez pas de symptômes, vous pouvez le faire uniquement si vous n’êtes pas cas contact, ni un cas identifié dans un cluster ;
  • si vous avez des symptômes, le test antigénique peut être utilisé si vous ne pouvez pas obtenir les résultats du test PCR en moins de 48 heures ;
  • le test antigénique doit être réalisé moins de 4 jours après l’apparition des symptômes.

Pas besoin d’ordonnance pour réaliser le test, en revanche, c’est au professionnel de santé de décider quel est le test le plus pertinent à réaliser entre le test antigénique et le test PCR. Si vous présentez des symptômes du coronavirus comme la toux, les maux de tête, la fièvre ou la fatigue, ou bien avez eu un contact rapproché avec une personne malade, il est préférable de réaliser un test RT-PCR du Covid-19 en priorité.

Rappel : les personnes malades du Covid-19 peuvent ressentir des symptômes similaires à ceux d’autres pathologies comme le rhume, les allergies, la bronchite, etc. En cas d’allergie néanmoins, vous devriez voir les symptômes disparaître lorsque vous vous éloignez de la substance allergène. Si vous n’avez pas d’allergie, il est préférable de passer un test en cas de toux, fièvre ou nez qui coule.

Devez-vous passer un test ? Posez la question en téléconsultation !

Consultez des médecins 7J/7 de 6h à 23h sur Qare : prendre RDV (100 % remboursable par l’Assurance Maladie)

Fonctionnement et objectif du test antigénique

Selon la définition de la HAS, le test rapide antigénique du Covid-19 est capable de détecter le virus ou des fragments de virus sur des prélèvements nasopharyngés. Le prélèvement se fait donc dans les narines comme pour le test virologique PCR, mais les résultats sont plus rapides. Ils fonctionnent sur le même principe qu’un test de grossesse : le résultat s’affiche avec des bandes de couleur. De plus, les délais sont beaucoup plus courts qu’avec un test PCR puisqu’il suffit de 15 à 20 minutes pour obtenir le résultat.

L’objectif de ce test antigénique est de désengorger les laboratoires réalisant les tests de dépistage et d’accélérer les résultats des tests. Il ne remplace pas le test de dépistage réalisé en laboratoire, mais sert d’outil d’orientation diagnostique. Si vous êtes testé positif au test rapide antigénique du coronavirus, vous devrez alors réaliser un test virologique nasopharyngé pour confirmer le diagnostic.

Bien qu’ils aient une sensibilité moindre par rapport aux tests PCR, la HAS les évalue comme pertinent en utilisation diagnostique en raison de leur rapidité car ils limitent davantage la circulation du virus. Le test PCR reste la référence. Par ailleurs, la HAS considère que seuls les tests antigéniques ayant un niveau de sensibilité clinique égal ou supérieur à 80 % peuvent être utilisés comme alternative aux tests PCR, afin d’éviter un maximum les faux négatifs.

Traitez vos symptômes en téléconsultation

Évitez tout risque de contamination et consultez un médecin en vidéo depuis chez vous. (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Test antigénique : où et comment le faire ?

Les pharmacies sont dorénavant habilitées à réaliser les tests antigéniques, depuis l’arrêt du 26 octobre 2020 :

  • Les pharmaciens volontaires mettront en place des espaces dédiés en officine ou en extérieur pour réaliser les prélèvements. Toutes les officines ne seront pas en mesure de pratiquer ces tests, mais beaucoup tentent de s’y mettre.
  • Certaines vont également réserver des créneaux horaires spécifiques pour venir se faire tester.
  • Selon l’officine, il pourra être possible de se présenter spontanément, néanmoins la prise de rendez-vous devrait faciliter la gestion des flux de patients.

Les tests antigéniques du Covid-19 sont aussi déployés dans les hôpitaux, notamment dans des grandes villes comme Paris, Lyon, Toulouse et ailleurs, et peut-être bientôt dans les aéroports. Par ailleurs, la HAS est également favorable à leur déploiement dans les laboratoires de biologie médicale, mais aussi en dehors (pharmacie, cabinets médicaux…) en utilisation diagnostique, donc chez des patients ayant des symptômes.

test antigénique où le faire

Dépistage du Covid-19 : les différents types de test

Les différences entre le test rapide antigénique et le test PCR

Le test RT-PCR est un test virologique moléculaire capable de détecter la présence du génome viral du SARS-CoV-2. Test moléculaire ou antigénique, ce n’est donc pas la même chose. Le test antigénique, lui, pourra dépister la présence du virus ou de fragments de virus. Il est capable de détecter entre 50 % et 80 % des personnes infectées, contre 95 % avec les tests PCR. D’où l’importance de compléter les tests rapides par un test virologique classique en cas de résultat positif.

L’autre différence importante est le délai raccourci d’obtention du résultat avec le test rapide de détection d’antigènes du virus. Ils sont donc une manière de détecter les cas possibles plus rapidement.

Pour rappel, vous devez réaliser un test PCR :

  • si vous présentez des signes d’infection au coronavirus, rapidement après l’apparition des symptômes ;
  • si vous êtes un cas contact au domicile d’une personne testée positive et symptomatique, vous devez également réaliser le test immédiatement ;
  • pour les cas contacts hors domicile et sans symptôme, il faut attendre 7 jours après votre dernier contact avec la personne diagnostiquée positive pour le réaliser.

Désormais, pour réaliser le test PCR, certaines personnes sont prioritaires  :

  • les patients disposant d’une ordonnance médicale ;
  • les personnes présentant des symptômes ;
  • les personnes identifiées comme cas contacts à risque ;
  • les professionnels de santé ;

Les laboratoires vont réserver des créneaux horaires aux personnes prioritaires, et des centres et tentes de dépistage dédiés également vont être mis en place. Afin d’éviter la propagation du virus, il est recommandé d’utiliser la téléconsultation pour obtenir une ordonnance pour le test PCR. Lors de votre téléconsultation, le médecin pourra évaluer si vous avez besoin de passer le test PCR rapidement.

Bon à savoir : pour savoir si vous êtes cas contact, vous pouvez télécharger TousAntiCovid sur votre téléphone. Cette application vous permet de recevoir une alerte si vous avez eu un contact rapproché avec une personne diagnostiquée positive.

Faites-vous prescrire le test PCR en téléconsultation

Vous pensez avoir le Covid-19 ? Téléconsultez un médecin pour recevoir une prescription pour le test de dépistage. (Remboursable à 100 % par l’Assurance Maladie)

Les tests sérologiques (ELISA et TROD)

Les tests sérologiques du virus du Covid-19 ne sont pas utilisés en première intention pour le dépistage, car ils ne permettent pas de dire si vous êtes actuellement infecté. En revanche, ils permettent de détecter la présence d’anticorps développés suite à la contraction du virus. Ils sont réalisés par prélèvements sanguins. Il en existe deux sortes :

  • les tests ELISA automatisables sont réalisables uniquement en laboratoire ;
  • les tests unitaires rapides du Covid-19 (TROD – test rapide d’orientation diagnostique) sont réalisables en pharmacie et en cabinet médical, avec une réponse en quelques minutes. Ceux-ci fonctionnent à partir du prélèvement d’une seule goutte de sang. Il existe également les tests unitaires TDR (test de diagnostic rapide) réalisables en laboratoire, et des autotests.

Bon à savoir : vous pouvez réaliser un test sérologique sans ordonnance, mais seuls ceux réalisés sur prescription sont pris en charge par l’Assurance Maladie.

Quand faut-il passer un test sérologique ?

  • Si vous ressentez actuellement ou avez présenté des symptômes du Covid-19 mais que le test PCR s’est révélé négatif.
  • En diagnostic de rattrapage si vous n’avez pas pu faire le test PCR dans les 7 jours suivants l’apparition des symptômes.
  • Il est également recommandé de le passer si vous êtes cas contact mais que votre test PCR est négatif.

Faites-vous prescrire un test sérologique en ligne

Consultez un médecin en vidéo et recevez votre prescription en ligne pour le test sérologique : prendre RDV (Remboursable à 100 % par l’Assurance Maladie)

test sérologique

Foire aux questions

Que faire si je suis diagnostiqué positif au virus du Covid-19 ?

Si le résultat de votre test de dépistage se révèle positif, vous devez respecter une période d’isolement de 7 jours. Si vous présentez des symptômes légers à modérés, nous vous conseillons de téléconsulter un médecin pour limiter les contacts et les déplacements. En cas de symptômes graves (pesanteur dans la poitrine, difficultés respiratoires, troubles moteurs ou de la parole) appelez immédiatement le 15.

En dehors de cela, continuez à respecter les mesures de restriction, et à porter votre masque dans les lieux publics ou lorsque vous ne pouvez pas respecter la distanciation physique avec vos proches.

Sources :