Que faire en cas de conjonctivite virale ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin dans la journée

Décrivez vos symptômes à un médecin généraliste en vidéo pour et recevez une ordonnance si nécessaire.

Remboursable par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

La conjonctivite virale est provoquée par un adénovirus, un type de virus très contagieux. La conjonctive, la membrane qui tapisse la partie blanche des yeux et de la paupière, prend une teinte rosée ou même rouge vif, de façon parfois impressionnante. C’est une maladie très désagréable mais bénigne, qui dure pour la forme commune quelques jours, rarement plus d’une semaine. Elle apparaît quelquefois sous forme d’épidémie dans les crèches ou dans les écoles.

Reconnaître la conjonctivite virale

Des yeux rouges et gonflés ? Des larmes qui coulent toutes seules ? L’impression qu’un grain de sable est coincé sous votre paupière ? Pas de doute, vous avez attrapé une conjonctivite. Et dans 95% des cas, elle est d’origine virale. Pour vous rassurer, Qare vous explique d’où vient la conjonctivite virale et quels en sont les traitements.

Quels sont les symptômes de la conjonctivite virale ?

La conjonctivite virale est une conjonctivite infectieuse. Elle provoque :

  1. Une rougeur conjonctivale ;
  2. Un larmoiement continu de couleur claire ;
  3. Des yeux qui piquent ou qui démangent ;
  4. Une impression de grain de sable sous les paupières ;
  5. L’atteinte d’un seul oeil au début, puis souvent des deux yeux au bout d’un jour ou deux ;
  6. Parfois un ganglion gonflé sous l’oreille.

De plus, elle est parfois associée à une infection du nez ou de la gorge : rhinite ou rhinopharyngite. N’hésitez pas à voir un médecin. Il saura confirmer que votre conjonctivite est virale et vous aidera à la soigner.

Attention : si du pus colle vos paupières, ou que vos larmes ont une couleur jaunâtre, il ne s’agit pas d’une conjonctivite virale, mais sans doute d’une conjonctivite d’origine bactérienne, c’est à dire causée par une bactérie.

Si vos deux yeux sont atteints en même temps, vous souffrez probablement plutôt d’une allergie, surtout si c’est au printemps, au moment où les pollens sont nombreux dans l’air. C’est une conjonctivite mais elle ne se transmet pas par contagion.

conjonctivite allergie

Quelles sont les causes de la conjonctivite virale ?

Comme son nom l’indique, c’est un virus qui déclenche la conjonctivite virale. Il s’agit presque toujours d’un adénovirus et il en existe différents types, plus ou moins agressifs mais toujours contagieux. La conjonctivite virale, accompagne souvent d’autres maladies à virus : rhinopharyngites, symptômes grippaux, ou encore rougeole, rubéole, varicelle… Elle apparaît d’ailleurs fréquemment en automne ou en hiver, comme la plupart des maladies causées par des virus.

Y a-t-il des complications possibles de la conjonctivite virale ?

Les conjonctivites virales sont des maladies sans gravité. Les symptômes peuvent être plus ou moins marqués mais ils disparaissent d’eux-mêmes sans laisser de séquelle. Il existe cependant deux types de conjonctivites virales qui provoquent des symptômes plus sévères, même s’ils ne sont pas graves : la fièvre pharyngo-conjonctivale et la kératoconjonctivite épidémique.

  • La fièvre pharyngo-conjonctivale : la conjonctivite virale s’accompagne de fièvre élevée, voire très élevée chez les enfants jeunes. Il y a aussi parfois de problèmes digestifs comme des vomissements ou des diarrhées. Cette forme de conjonctivite peut durer jusqu’à deux semaines, mais guérit sans séquelle.
  • La kératoconjonctivite épidémique est une conjonctivite aiguë. Aux signes classiques s’ajoute souvent la photophobie (intolérance à la lumière). Parfois la conjonctive enfle autour de la cornée. La vision peut devenir provisoirement un peu floue. La durée de cette conjonctivite virale est de une à deux semaines.

Vous pensez avoir les symptômes de ces pathologies ? Il vaut mieux consulter un médecin sans tarder, pour éviter que des complications viennent s’ajouter à la conjonctivite virale.

Consultez rapidement en téléconsultation

Des médecins généralistes sont disponibles tous les jours de 6h à 23h. Prendre RDV

Pour en savoir plus sur :

Comment se transmet le virus de la conjonctivite ?

Extrêmement contagieux, le virus de la conjonctivite virale se transmet par les larmes, les gouttelettes de salive (toux, parole, éternuements), les mouchoirs, les serviettes… Toucher la main de quelqu’un d’atteint qui s’est frotté l’œil peut suffire pour être atteint à son tour. On peut aussi attraper une conjonctivite à la piscine. Les écoles et les crèches représentent des vecteurs importants de transmission, car les enfants sont plus sensibles au virus que les adultes.

Comment traiter une conjonctivite virale ?

Même si ce type de conjonctivite disparaît seule au bout de quelques jours, elle est très désagréable. Vous voudrez donc certainement soulager vos yeux et calmer vos symptômes. Voici quelques pistes pour savoir ce qu’il faut faire.

Comment soigner rapidement une conjonctivite ?

La première chose à faire pour soulager la conjonctivite virale est un traitement naturel :

  • Appliquer des compresses d’eau froide bouillie ou de sérum physiologique sur les yeux, plusieurs fois par jour.
  • Vous pouvez aussi laver l’œil abondamment au sérum physiologique, un geste à répéter également à plusieurs reprises dans la journée.
  • Il existe aussi en pharmacie des gouttes à base de plantes ou d’homéopathie, en accès libre.

Toutefois, si votre conjonctivite est un peu forte, il vaut mieux consulter sans tarder votre médecin traitant. Il prescrira un collyre pour votre conjonctivite virale. Le plus souvent, ce sera un collyre antiseptique. Dans certains cas, il privilégiera un collyre antibiotique pour éviter les surinfections. Et si votre conjonctivite ne s’améliore pas en quelques jours, il vous orientera vers un ophtalmologiste pour un examen complet.

Prendre RDV avec un médecin généraliste en téléconsultation

La consultation en vidéo est prise en charge par l’Assurance Maladie comme une consultation en cabinet. Choisir un créneau

soigner rapidement conjonctivite

Des gestes d’hygiène indispensables pour soigner la conjonctivite

Pour éviter les surinfections et empêcher qu’une conjonctivite virale se propage, il faut bien respecter certaines règles d’hygiène :

  • Se laver les mains régulièrement (on se frotte souvent les yeux sans le vouloir)
  • Se laver les mains avant tout traitement par un collyre
  • Ne pas toucher l’embout du collyre ou de la pipette de sérum physiologique
  • Ne pas partager ses serviettes de toilette
  • Ne pas porter ses lentilles de contact tant que l’œil n’est pas guéri ; et bien les stériliser avant de les remettre, ou prendre une paire neuve
  • Ne pas se maquiller les yeux pour éviter une contagion microbienne, car l’œil est déjà fragilisé
  • Préférer des collyres en unidoses, et si possible sans conservateurs

Doit-on rester chez soi quand on a une conjonctivite virale ?

Sauf cas exceptionnel, la conjonctivite virale ne donne pas de fièvre ni de grosse fatigue. Il est donc possible de continuer à travailler. Mais le risque est de contaminer tout son entourage. C’est pour cela que certains médecins préfèrent prescrire quelques jours d’arrêt de travail en cas de conjonctivite virale. Et dans les écoles, les professeurs demandent fréquemment aux parents de garder leur enfant à la maison jusqu’à sa guérison, pour éviter que toute la classe soit contaminée.

Sources :