Comment reconnaître et soigner une brûlure au 2ème degré ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin sans vous déplacer

Téléconsultez un médecin dans la journée, décrivez lui vos symptômes et recevez une ordonnance si nécessaire.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV

Les brûlures font partie des accidents du quotidien. Tantôt superficielles, tantôt profondes, elles peuvent survenir suite à un simple moment d’inattention. Comment distinguer une brûlure légère d’une brûlure plus grave et nécessitant des soins médicaux urgents ? Quelles sont les bonnes pratiques en cas de brûlure au 2ème degré ? L’équipe médicale de Qare vous donne ses recommandations.

Quels sont les 3 types de brûlures ?

Le terme brûlure désigne une lésion de la peau ou des muqueuses, provoquée par l’action du feu, de la chaleur, de l’électricité, des rayonnements (UV ou rayons X) ou d’une substance corrosive (acides, solvants…). Il en existe 3 grands types qui se distinguent par leur degré de gravité et les différentes prises en charge qu’elles nécessitent.

Caractéristiques Niveau de gravité
Brûlure au 1er degré
  • La peau est rouge, sèche et douloureuse comme lorsqu’on a un coup de soleil ;
  • Elle devient blanche quand on la touche et peut aussi démanger légèrement (prurit) ;
  • Il n’y a pas de cloques mais un oedème peut se former.
  • Faible car seul l’épiderme, la couche superficielle de la peau, est atteint.
  • Sa prise en charge ne nécessite pas d’avis médical.
Brûlure au 2ème degré
  • Des cloques (ou phlyctènes) apparaissent sur la peau immédiatement ou quelques heures après la brûlure ;
  • Elles sont remplies d’un liquide clair et peuvent être ouvertes ou fermées ;
  • Si la peau autour des cloques est rouge et douloureuse, on parle de brûlure au 2ème degré superficielle ;
  • Si elle est pâle et peu sensible, il s’agit d’une brûlure au second degré profonde.
  • Il est modéré en cas de brûlure au 2ème superficielle, quand le derme profond n’est pas atteint.
  • Il devient important en cas de brûlure au second degré profonde et nécessite une prise en charge médicale rapide.
Brûlure au 3ème degré
  • La peau est brune ou noire, sans cloques.
  • Elle est dure et présente un aspect cartonné.
  • On peut retirer les poils avec facilité.
  • La plaie n’est pas douloureuse sauf sur ses contours.
  • Très important car l’épiderme et le derme sont détruits.
  • Les terminaisons nerveuses, les follicules pileux et les glandes sudoripares sont touchées.
  • Une atteinte des tissus musculaires et des os est possible.
  • Il faut rapidement prendre contact avec les urgences, via le 15 ou le 112.

Vous vous êtes brûlé(e)s ?

Parlez-en à un médecin en téléconsultation dans la journée et recevez un avis médical et une ordonnance, si nécessaire. Médecins disponibles de 6h à 1h du matin.

Comment soigner une brûlure au 2ème degré ? 

Que faire en cas de brûlure au 2ème degré ?

De manière générale, les soins nécessaires en cas de brûlure au 2ème degré dépendent de si elle est superficielle ou profonde :

  • Pour traiter une brûlure au second degré superficielle, on conseille de refroidir la plaie plusieurs minutes sous l’eau froide et d’appliquer un désinfectant sans alcool ainsi qu’une crème hydratante et cicatrisante. La prise d’un antalgique peut permettre de soulager la douleur. La peau guérit généralement en 2 à 3 semaines. 
  • Une brûlure au second degré profonde nécessite une prise en charge médicale rapide, dans la mesure où les tissus profonds sont atteints. Une greffe de peau sera nécessaire pour reconstruire les tissus détruits. 

À savoir : une cloque percée peut mener à des potentielles infections, il n’est donc pas recommandé de tenter de les ouvrir soi-même. En cas de phlyctènes douloureuses, il est plus prudent de solliciter l’avis d’un médecin. 

Quelle prise en charge pour les brûlures au premier et au troisième degré ?

Dans le cas d’une brûlure au premier degré, seule la couche superficielle de la peau est atteinte. Il est alors suffisant de refroidir la plaie en la passant sous l’eau pendant au moins 5 minutes, de la désinfecter avec une antiseptique sans alcool, d’appliquer une crème apaisante et cicatrisante et de panser (avec du tulle gras par exemple). Le temps de cicatrisation est d’environ 1 semaine.

Une brûlure au 3ème degré signifie une destruction d’épiderme et du derme et une atteinte potentielle des tissus musculaires et des os. Elle nécessite une prise en charge par un service d’urgence dans les meilleurs délais afin de limiter les risques de complications (choc par déshydratation, infections graves, décès…). 

Une hospitalisation, le plus souvent dans un centre de traitement des grands brûlés, est alors indispensable. Elle implique généralement de la chirurgie reconstructrice et de la rééducation.

Téléconsultez un médecin dans la journée

Consultez un médecin en vidéo depuis chez vous, décrivez lui vos symptômes et recevez une ordonnance, si nécessaire. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Quand faut-il solliciter un avis médical en cas de brûlure ?

En dehors de la profondeur de la lésion, d’autres facteurs peuvent influer sur le degré de gravité d’une brûlure et nécessiter de prendre contact avec un service d’urgence :

  • L’âge : une brûlure est plus grave si elle concerne un bébé, un enfant de moins de 5 ans ou une personne de plus de 60 ans.
  • L’existence d’une maladie chronique telle que le diabète, l’immunodépression ou encore une insuffisance cardiaque ou respiratoire.
  • Les circonstances de la brûlure : on recommande une prise en charge médicale en cas de brûlure causée par l’électricité ou par un produit chimique. Il en est de même si elle survient dans le cadre d’un incendie, d’une explosion ou d’un accident de la voie publique.
  • Son étendue : si elle atteint 10% de la surface corporelle chez l’adulte et 5% chez l’enfant, une hospitalisation est nécessaire. On peut évaluer cette surface en s’aidant de la paume de sa main qui représente 1% de la surface du corps.
  • Sa localisation sur le corps : une brûlure se trouvant sur le visage, les mains, les pieds ou les organes génitaux est considérée comme potentiellement plus grave. Il en est de même si elle est circulaire (faisant le tour du doigt, d’un bras ou d’une jambe par exemple).

Au-delà des situations d’urgence, solliciter un avis médical au cours d’un rendez-vous en présentiel ou d’une téléconsultation peut permettre de se rassurer et de bénéficier de conseils et d’un traitement adaptés. 

Foire aux questions

Est-il possible d’aller à la piscine avec brûlure au 2ème degré ?

Aller à la piscine n’est pas recommandé lorsqu’on a une plaie ouverte. Cela est en effet associé à un risque d’infection. Mieux vaut faire preuve de patience durant la période où la brûlure cicatrice, vous aurez tout le temps de profiter de la joie de vous baigner en toute sécurité d’ici à quelques jours ou quelques semaines. En cas de doute, n’hésitez pas à vous référer à un professionnel de santé.