4 conseils pour apprendre à vaincre votre timidité sexuelle

Par Inès Montenon · Rédactrice seo - santé et psychologie · Mis à jour le 13 février 2024

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Dans nos sociétés modernes où règnent performance et productivité, la quête du bonheur et de l’épanouissement personnel prend souvent les allures d’un parcours semé d’embûches, particulièrement lorsqu’il s’agit de notre intimité. La sexualité, un domaine aussi riche que complexe, peut parfois devenir source de stress. Si vous ressentez une certaine appréhension quant à votre sexualité, voici 4 conseils pour vous réapproprier votre bien-être sexuel.

Ne vous mettez pas la pression 

Les stéréotypes médiatiques continuent de faire perdurer bon nombre d’idées préconçues concernant la sexualité. L’une d’elle promeut la nécessité d’une certaine fréquence à maintenir pour jouir d’une vie sexuelle optimale. Une vision de la sexualité où s’imprime la notion de productivité, et qui peut vite se transformer en une source de pression.  

En réalité, la sexualité doit rester une affaire de plaisir, de liberté, de découverte de soi et de l’autre. C’est un des rares domaines de la vie où les normes n’ont pas leur place et où seul comptent vos envies mutuelles.  

Et si d’aventure, le doute s’immisce concernant la qualité de votre vie sexuelle, voici quelques chiffres concernant la réalité des faits. Selon une récente étude publiée par l’Ifop*, près d’un quart des Français n’ont eu aucun rapport sexuel au cours des 12 derniers mois. De quoi relativiser et vous permettre de lâcher prise sur ce sujet. Et d’ailleurs, c’est souvent quand il y a lâcher prise que l’envie de sexualité pointe le bout de son nez. 

Dites stop au diktat de la performance 

Il est crucial de comprendre que la sexualité ne rime pas avec performance. Nous vivons dans une société où l’orgasme et la pénétration sont souvent perçus comme le Graal de l’intimité. Pourtant, le plaisir sexuel est une palette de couleurs bien plus vaste. La masturbation, pratiquée seul(e) ou à plusieurs, ainsi que les préliminaires, peuvent s’avérer des sources de plaisir infinies. Il est temps de redéfinir les codes du plaisir pour embrasser une sexualité qui vous ressemble, libérée des attentes et des pressions extérieures. 

Osez aborder vos désirs 

Le troisième conseil, et non des moindres, consiste à communiquer ouvertement sur vos désirs. Le consentement, sujet de plus en plus présent notamment dans les médias, est une porte ouverte vers le dialogue et l’exploration de votre sexualité. N’ayez pas peur de changer l’image que votre partenaire a de vous. En effet, définir l’ensemble des envies et des limites de chacun, peut vous aider à construire une relation sexuelle épanouissante et respectueuse de vos deux univers. 

 La sexualité n’est pas le seul critère d’une vie de couple épanouissante 

Enfin, rappelez-vous que la sexualité, bien qu’importante, n’est qu’une composante de la vie de couple. L’épanouissement à deux ne se mesure pas uniquement à l’aune de l’intimité physique. La complicité, le partage, le soutien mutuel, et l’amour sont autant de pierres angulaires d’une relation saine et durable. En mettant l’accent sur ces différents aspects, vous découvrirez que la timidité sexuelle peut être apprivoisée et transformée en une opportunité d’enrichir votre relation. 

 En résumé, vaincre la timidité sexuelle est un chemin personnel, qui commence par l’acceptation de soi et la communication. En vous libérant des diktats liés à la productivité et la performance, en osant exprimer vos désirs, et en reconnaissant la richesse des relations humaines au-delà de la sexualité, vous ouvrirez la porte à une vie intime épanouie. Chers lecteurs, il est temps de créer votre propre définition d’une vie sexuelle pétillante, avec douceur, joie, et confiance en vous. 

 

https://www.ifop.com/publication/la-sex-recession-les-francais-font-ils-moins-lamour/  

*Étude Ifop pour LELO réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 29 décembre 2023 au 2 janvier 2024 auprès d’un échantillon de 1 911 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus