34 semaines de grossesse – 36 SA : la fin du 8ème mois

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Posez vos questions sur la grossesse à un médecin et recevez un avis médical dès aujourd’hui

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles 7j / 7 de 6h à 1h pour répondre à toutes vos interrogations entourant la grossesse.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Voir les disponibilités

La 34ème semaine de grossesse signe la fin de votre 8ème mois. Vous arrivez dans la dernière ligne droite de cette belle aventure. Alors que l’accouchement se profile, les symptômes de fin de grossesse apparaissent. Comment vous sentez-vous ? Où en est bébé ? Comment savoir que l’accouchement est proche ? Chez Qare, on vous explique tout.

Comment est le bébé à 34 semaines de grossesse ?

Les organes de bébé arrivent à maturité

Au fil de la grossesse, bébé a bien évolué depuis le moment où il était au stade d’embryon. En cette fin de 8ème mois, il est bientôt prêt pour sa naissance. Quasiment tous ses organes sont fonctionnels.

Grâce à son système digestif, lorsqu’il se nourrit de liquide amniotique, il accumule du méconium dans ses intestins. Ses reins répondent à leur fonction émonctoire en évacuant les déchets. Quant à son appareil respiratoire, ses poumons ont besoin de plus de temps pour se renforcer.

La poids de bébé à 34 semaines de grossesse

Comme tous ses organes arrivent à la fin de leur développement, la priorité cette semaine est dans sa prise de masse graisseuse et le renforcement de son tissu osseux. A 34 semaines de grossesse, bébé pèse entre 2,2 kilos et 2,5 kilos et mesure 44 centimètres.

La position de bébé à 36 semaines d’aménorrhée

Alors que vous pouviez sentir bébé bouger beaucoup jusqu’alors, à 34 semaines de grossesse les mouvements de bébé sont différents. Vous pouvez avoir l’impression que bébé bouge moins.

Comme il continue de prendre du poids, il a de moins en moins d’espace dans l’utérus. Il en profite généralement pour se positionner la tête en bas. Cette orientation facilite son passage au moment de l’accouchement.

Dans certains cas, votre obstétricien peut vous proposer d’essayer d’aider votre bébé à se positionner la tête en bas , c’est ce que l’on appelle « une version par manœuvres externes”. Il existe d’autres techniques pour aider votre bébé à se retourner, comme certaines postures, l’acupuncture. Il est néanmoins possible d’accoucher par voie naturelle même si bébé est en siège.

Pour toutes questions sur votre accouchement, consultez un médecin sans vous déplacer

Des sages-femmes et des gynécologues sont disponibles dès aujourd’hui de 6h à 1h 7j / 7.

Comment se sent-on en fin de grossesse ?

Les transformations de votre corps

Depuis le début de votre grossesse, votre corps a évolué afin de répondre aux besoins nécessaires à la croissance du fœtus. A ce stade, vous avez accumulé une prise de poids équivalente à une dizaine de kilos. Cette surcharge peut engendrer des œdèmes au niveau de la cheville. Si c’est votre cas, nous vous recommandons de porter des bas de contention.

Alors que l’accouchement approche, votre bassin s’élargit et votre col utérin commence à se ramollir.

Les symptômes ressentis à 34 semaines de grossesse

A l’approche du 9ème mois, des symptômes de fin de grossesse peuvent apparaître, tels que :

  • Une profonde fatigue
  • Des essoufflements fréquents
  • Une constipation
  • Des hémorroïdes
  • Une sensation de jambes lourdes
  • Des difficultés à s’endormir, voire des insomnies
  • Des « fausses contractions » appelées contractions de Braxton Hicks, elles surgissent de façon ponctuelle et irrégulière

Le stress lié à l’accouchement

Alors que vous arrivez sur le dernier mois de votre grossesse, il est normal de penser à votre accouchement. Cette idée peut générer diverses émotions. A l’excitation de mettre au monde votre enfant peut se mêler une certaine appréhension, voire une inquiétude.

Ressentir un stress prénatal à quelques semaines de votre accouchement fait partie du processus. Au-delà du développement de votre futur bébé, la grossesse est aussi une période vous permettant d’intégrer votre nouvelle situation et votre futur rôle de mère. Cette prise de conscience apporte son lot d’émotions, et c’est tout à fait normal.

Les séances de préparation à l’accouchement permettent de mieux appréhender ce moment. Tout au long des 7 séances, vous apprenez divers exercices de respiration et de mouvements vous permettant d’être le plus détendue possible le jour J.

Si vous ressentez le besoin de vous exprimer sur vos questionnements concernant ce tournant de vie qu’est la parentalité, n’hésitez pas à consulter. Des psychologues spécialisés sont disponibles pour vous écouter et vous conseiller.

En cas de symptômes de grossesse, consultez un médecin dès aujourd'hui

Des sages-femmes et des gynécologues sont disponibles depuis chez vous de 6h à 1h 7j / 7.

Quels sont les signes quelques jours avant l’accouchement ?

A l’approche de l’accouchement, trois symptômes sont à prendre en compte :

  • La perte du bouchon muqueux, selon les femmes, cela peut survenir quelques semaines avant l’accouchement ou quelques heures avant.
  • Les contractions, lorsqu’elles sont régulières et intensifiées durant au moins 2 heures, cela peut être le début du travail, rendez-vous à votre maternité pour faire le point.
  • La perte des eaux, si vous sentez un liquide chaud et transparent s’écouler depuis le vagin, tâchant ainsi vos sous-vêtements voire même votre pantalon, il s’agit du liquide amniotique. Cela indique un accouchement imminent. Il est l’heure de vous rendre à votre maternité.

34 semaines de grossesse : le début de votre congé maternité

Votre congé maternité s’étend sur 16 semaines au total. Généralement, le congé prénatal débute la 34ème semaine de grossesse et s’étend sur 6 semaines. C’est l’occasion pour vous de prendre un peu de repos et de vous recentrer sur vous.

FAQ

Est-il possible de perdre les eaux en dormant ?

La perte des eaux peut survenir à tout moment et dans n’importe quelle position. Elle ne dépend pas de l’activité de la maman. Elle peut donc survenir durant la nuit. Elle est parfois suivie par des contractions qui s’intensifient au fil du temps.

Comment faire pour ne pas avoir mal pendant l’accouchement ?

Durant l’accouchement, l’important est de pratiquer les exercices de respiration que vous avez effectués durant vos séances de préparation. Pour apaiser la douleur, certaines sont réceptives à l’hypnose, à la sophrologie ou encore aux chants.

La mobilité est un atout majeur pendant le travail. Bouger, trouver les positions qui vous conviennent sera d’une grande aide. Les bains ou les douches chaudes permettent également de mieux tolérer les contractions. Enfin, le soutien de votre partenaire est un précieux allié.