9e mois de grossesse, la dernière ligne droite avant l’accouchement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Des questions sur le déroulement de votre grossesse ?

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles sur Qare pour répondre à toutes vos interrogations.

Consultation remboursée si vous consultez en tiers payant.

Prendre RDV

Vous entamez votre 9e mois de grossesse, bébé arrive bientôt ! Entre joie et impatience, ce mois sera riche en émotions. Vous vous posez certainement beaucoup de questions sur cet ultime mois de grossesse, sur l’accouchement, l’entrée à la maternité… Pas de panique, tout se passera très bien. Petit tour d’horizon de ce qui vous attend durant ces dernières semaines avec l’équipe médicale de Qare.

9e mois de grossesse : plus que quelques semaines avant de rencontrer bébé…

Votre grossesse touche à sa fin, vous allez bientôt faire la plus belle des rencontres. Ce dernier mois de grossesse est souvent éprouvant pour les futures mamans, en raison d’une fatigue générale et d’une certaine appréhension quant à l’arrivée de bébé. Quelques éléments à noter :

  • Vous serez probablement impatiente et pressée d’accoucher, et c’est tout à fait normal.
  • Le jour de l’accouchement approche et vous êtes normalement fin prête grâce à la préparation à l’accouchement initiée avec votre sage-femme.
  • Ne craignez pas de parler de vos angoisses ou de vos inquiétudes avec votre partenaire ou le professionnel qui vous suit.

9 mois de grossesse : combien en semaine ?

Le 9e mois de grossesse correspond à 37 SA (semaines d’aménorrhée). Pour rappel, une grossesse se divise en 9 mois, trois trimestres, chacun composé de 14 semaines. Voici un calendrier de la grossesse, mois par mois.

1er trimestre

2e trimestre

3e trimestre

1er mois : de 3 à 6 SA 4e mois : de 16 à 19 SA 7e mois : de 29 à 32 SA
2e mois : de 7 à 10 SA 5e mois : de 20 à 24 SA 8e mois : de 33 à 36 SA
3e mois : de 11 à 15 SA 6e mois : de 25 à 28 SA 9e mois : de 37 à 41 SA

Comment bien vivre son dernier mois de grossesse ?

Les dernières semaines peuvent parfois sembler longues. Toutefois, essayez d’apprécier la présence de votre bébé in utero, ce sont des moments privilégiés qui n’appartiennent qu’à vous. Pour occuper votre temps, préparez vos affaires pour le séjour en maternité, ainsi que celle de votre bébé.

Savourez de vos derniers moments de couple à deux s’il s’agit de votre premier enfant : faites des sorties, allez au cinéma, au restaurant ou tout simplement vous promener dans un endroit agréable ! L’arrivée du bébé changera votre rythme et les sorties seront différentes lorsqu’il sera là.

Si vous avez déjà des enfants, profitez-en pour passer du temps avec eux et partager des moments de qualité. Votre disponibilité pour eux sera également différente quand le bébé sera né.

A lire aussi : 35 semaines de grossesse, l’entrée dans le 9ème mois

Posez toutes vos questions à un professionnel de santé

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles de 6h à 1h en téléconsultation. Prendre RDV

Quelles sont les douleurs en fin de grossesse ?

Les douleurs ressenties en fin de grossesse sont principalement dues au poids important du ventre. Votre bébé pousse vers le bas, vous ressentirez donc probablement une sensation de pesanteur pelvienne.

À ce stade, votre corps met tout en place pour accueillir bébé, ce qui produit parfois des effets inconfortables.

Quelle est la semaine idéale pour accoucher ?

La durée normale d’une grossesse est de 41 SA, mais celle-ci peut s’étendre jusqu’à 42 SA. Un bébé étant considéré comme à terme à partir de 37 SA, il peut donc naître à n’importe quel moment entre la 37e et 42e SA.

Il n’y a pas, à proprement parler, de « semaine idéale » pour accoucher, mais plutôt un seuil qu’il ne faut pas dépasser (ni trop tôt ni trop tard). En effet, avant 37 SA, on parle de prématurité et au-delà de 41 SA, il est question de grossesse prolongée ou de dépassement de terme.

Le 9e mois de grossesse du côté de bébé

Le petit fœtus des débuts a bien grandi ! Au 9e mois de grossesse, le poids d’un bébé se situe aux alentours de 3 kg, pour 50 cm.

Est-ce que le bébé bouge beaucoup avant l’accouchement ?

Plus un bébé grandit, moins il a de place dans le sac gestationnel pour bouger. Si vous sentiez déjà des petits coups depuis plusieurs mois, à 9 mois de grossesse, le moins que l’on puisse dire, c’est que bébé bouge beaucoup !

Ses mouvements sont de plus en plus nombreux, signe qu’il est impatient de pointer le bout de son nez.

Le 9e mois de grossesse du côté de la maman

Comment se sent une femme enceinte de 9 mois ?

La fatigue est probablement le mot d’ordre de ce 9e mois de grossesse. À ce stade, on ne parle plus d’un petit ventre, mais bien d’un ventre imposant et relativement lourd, qui empêche de rester debout trop longtemps.

Au cours de ces 9 mois de grossesse, vous avez normalement dû ressentir tout un panel de symptômes plutôt désagréables, à intensité plus ou moins élevée. Quand l’aventure touche à sa fin, différents facteurs (hygiène de vie, prise de poids raisonnable…) entrent en ligne de compte, et de nombreuses femmes se portent très bien.

Il n’est toutefois pas exclu de ressentir :

  • Mal de dos ;
  • Fatigue intense ;
  • Sensation de lourdeur ;
  • Constipation ;
  • Jambes lourdes ;
  • Troubles du sommeil

Les contractions de Braxton Hicks (contractions physiologiques de fin de grossesse) sont elles aussi plus fréquentes lors du troisième trimestre et particulièrement à l’approche de l’accouchement.

Comment dormir à 9 mois de grossesse ?

Durant le dernier trimestre et en raison d’un ventre volumineux, dormir s’avère plutôt difficile. Se placer sur l’un des deux côtés est devenu obligatoire. Choisissez donc le côté dans lequel vous êtes le plus à l’aise.

N’hésitez pas à opter pour un coussin d’allaitement à placer entre les jambes, en alternant les côtés. Il sauve souvent les nuits !

Que manger à 9 mois de grossesse ?

À cette période de la grossesse, votre bébé grandit rapidement : 250 à 350 grammes par semaine. Vos besoins énergétiques sont plus grands, il est donc normal d’avoir un bon appétit. Une fois encore, cet élément est assez variable selon les personnes.

Durant le 9e mois, et même si les quantités évoluent (dans la limite du raisonnable), l’alimentation, elle, doit toujours rester équilibrée.

  • Fruits
  • Légumes
  • Céréales
  • Viandes et poissons (bien cuits)
  • Produits laitiers (sauf certains)
  • Œufs…

Téléconsultez depuis chez vous

Prenez RDV avec un gynécologue ou une sage-femme pour lui poser toutes vos questions. Disponibilités 7J/7, de 6h à 1h.

Connaître les signes de l’accouchement

Quels signes annoncent un accouchement proche ?

Vous pouvez ressentir plusieurs signes lorsque votre bébé commence à descendre. Parmi eux :

  • Rétention d’eau ;
  • Mauvaise circulation sanguine
  • Une envie fréquente d’uriner (bébé appuie sur la vessie) ;
  • Lorsque le bébé descend dans le bassin, on peut ressentir une gêne au niveau de l’os du pubis (pubalgie) , des petites décharges dans le vagin ou une sensation de pesanteur.

Bon à savoir : s’il s’agit de votre première grossesse, la descente du bébé s’opère généralement entre 2 et 4 semaines avant l’accouchement. Lors des suivantes, cela peut se faire en même temps que le début du travail ou au moment de la rupture de la poche des eaux.

Quand se rendre à la maternité pour accoucher ?

Vous pensez que le jour J est arrivé ? Qu’il s’agisse de votre première grossesse ou d’une suivante, il est important de parler de ce moment avec le professionnel qui vous suit. En fonction de votre état de santé, de vos précédents accouchements (s’il y en a eu) et de la distance à parcourir jusqu’au lieu de naissance choisi, il pourra vous indiquer à quel moment vous y rendre.

Concernant les signes annonciateurs, on observe quelques différences lors de la première grossesse et les suivantes.

Lors de la première grossesse :

  • On observe la présence de contractions douloureuses et régulières qui durent environ 60 secondes, toutes les 5 minutes ou moins, pendant 1 heure. Cela sera à adapter votre ressenti : certaines femmes auront besoin de consulter rapidement pour être rassurées, d’autres au contraire, préféreront attendre plusieurs heures à la maison avant de se rendre dans le lieu de naissance.
  • La poche des eaux se rompt (perte du liquide amniotique). Attention à ne pas la confondre avec la perte du bouchon muqueux qui, elle, n’annonce pas nécessairement l’accouchement.

Lors d’une deuxième grossesse ou plus :

  • On observe la présence de contractions régulières, toutes les 5 minutes ou moins, pendant 1 heure.
  • La poche des eaux se rompt (perte du liquide amniotique).

Bon à savoir : la progression du travail lors d’une seconde grossesse ou plus est généralement plus rapide que pour la première. Aussi, si vous habitez à plus de 30 minutes du lieu de naissance, ne tardez pas à vous y rendre dès que les contractions surviennent toutes les 10 minutes.

Comment savoir si le col est ouvert ?

Le seul moyen de savoir si le col est ouvert est de procéder à un examen médical appelé toucher vaginal. Il sera réalisé par la sage-femme qui vous accueillera en salle de naissance.

Est-ce que l’on peut accoucher au début du 9e mois ?

Le 9e mois de grossesse débutant à 37 SA, il est donc possible d’accoucher d’un bébé en parfaite santé à ce moment-là. Pour rappel, un bébé est considéré comme à terme à 37 SA, il peut alors naître au début du 9e mois.

N'ayez pas peur de parler de vos angoisses

Des sages-femmes sont disponibles sur Qare pour vous rassurer. Prenez RDV en ligne dès maintenant.

Foire aux questions

Pourquoi faut-il marcher en fin de grossesse ?

La marche est un excellent exercice cardiovasculaire et cardiorespiratoire pour les femmes enceintes, simple et pratique à réaliser tout au long de la grossesse (sauf cas particuliers).

Lorsque la fin de la grossesse approche à grand pas, la marche vous permettra d’avoir moins mal aux jambes, grâce à une meilleure circulation sanguine, mais aussi de favoriser le bon positionnement du bébé dans le bassin.

Dans la même catégorie :