Douleur au bras : causes, symptômes et traitement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Demandez conseil à un médecin

Décrivez vos symptômes à un professionnel et recevez une ordonnance, si nécessaire.

Consultation 100% remboursée par l’Assurance maladie avec le tiers payant.

Prendre RDV

Une douleur dans le bras qui persiste peut s’avérer très handicapante au quotidien et être une source d’inquiétude. On pense souvent au pire, surtout si la douleur se situe du côté du bras gauche (potentiel signe d’une atteinte cardiaque). Alors comment savoir quelle en est la cause ? Et comment se débarrasser de cette douleur ? L’équipe médicale de Qare fait le point sur le mal de bras.

Comment définit-on une douleur au bras ?

Une douleur au bras peut être localisée ou diffuse. Pour rappel, le bras correspond à la partie qui relie l’épaule au coude, l’avant-bras étant la partie inférieure du bras. Cependant, dans le langage commun, on parle souvent du « mal de bras » en désignant tout le membre.

Aussi, l’origine de la douleur peut être liée aux articulations (poignet, coude et épaule), aux tendons, aux muscles ou aux os.

Quelles sont les causes d’une douleur au bras ?

Le plus souvent, les douleurs au niveau du bras apparaissent à la suite d’une chute ou d’une blessure, mais pas toujours. En effet, le mal peut provenir du bras en lui-même, mais également trouver son origine dans un problème extérieur.

Une cause qui provient du bras lui-même

Le bras peut être à l’origine de la douleur. Plusieurs causes sont à citer, parmi elles :

  • Une tendinite ;
  • Une contusion, une fracture ou une entorse à la suite d’un traumatisme ;
  • Une fatigue musculo-tendineuse, à la suite d’une sur sollicitation du bras ;
  • De l’arthrose ou de l’arthrite ;
  • Une tumeur osseuse ;
  • La fibromyalgie ;
  • La polyarthrite rhumatoïde.

Vous avez mal au bras ?

Décrivez sans plus tarder vos symptômes à un médecin et recevez une ordonnance, si nécessaire.

Une cause qui vient d’ailleurs

Il peut également arriver qu’une douleur au bras soit un symptôme à part entière et le signe annonciateur d’un mal qui se trouve ailleurs. Cela peut être :

  • Une tumeur de la moelle épinière ;
  • Une hernie discale cervicale avec atteinte du nerf (radiculalgie ou névralgie cervico brachiale) ;
  • De l’arthrose au niveau de la colonne vertébrale ;
  • Une irradiation de la douleur en cas d’atteinte pulmonaire ou cardiaque : au niveau du bras gauche particulièrement, cela peut être le signe d’un infarctus du myocarde ou d’une angine de poitrine.

Quels sont les symptômes d’une douleur au bras ?

Une douleur dans le bras peut se manifester de différentes manières. Il est important de pouvoir décrire précisément au médecin les symptômes que vous ressentez lors d’une consultation, afin qu’il puisse établir plus facilement un diagnostic.

  • Une douleur lancinante ou irradiante ;
  • Une douleur intensifiée quand on bouge le bras, dite douleur mécanique. Elle diffère d’une douleur inflammatoire, qui réveille la nuit et s’améliore en journée après une déverrouillage matinal ;
  • Une douleur qui s’accompagne d’un gonflement ou d’une déformation ;
  • Une douleur qui survient lors d’un mouvement en particulier ;
  • Une douleur vive après un choc ou une chute ;
  • Une sensation de fourmillements, de brûlures ou de décharges électriques, non accentuée avec l’effort (douleur « de nerf » neuropathique) ;
  • Une douleur qui apparaît soudainement dans le bras gauche et ne s’atténue pas au repos (potentiel infarctus du myocarde = urgence absolue).

Bon à savoir : en cas de traumatisme, si vous avez entendu un craquement, ressentez une douleur vive et/ou êtes limité dans vos mouvements, n’attendez pas pour vous rendre aux urgences.

Quand faut-il s’inquiéter d’une douleur dans le bras gauche ?

Une douleur dans le bras gauche n’est pas nécessairement synonyme de pathologie grave, cependant, certains symptômes associés doivent vous alerter.

Comment distinguer une douleur musculaire d’une douleur cardiaque ? Si une douleur apparaît, il vous faut connaître les symptômes alarmants qui permettent de faire la distinction. Parmi eux, on recense :

  • Des douleurs dans la poitrine, dans l’épaule ou dans la mâchoire ;
  • Un essoufflement.

Associée à ces autres manifestations, une douleur au bras devient inquiétante. N’attendez pas, contactez immédiatement un service d’urgence.

N'attendez pas pour demander un avis médical

Des médecins généralistes sont disponibles 7J/7, de 6h à 1h. Prenez RDV en ligne dès maintenant.

Diagnostic et traitement

Comment se déroule le diagnostic en cas de douleur au bras ?

En cas de douleur au bras persistante, une consultation chez un médecin est fortement recommandée. À cette occasion, la mission du professionnel sera d’abord de déterminer si le mal provient du bras en lui-même ou d’un autre endroit du corps.

Le diagnostic se compose essentiellement d’un examen clinique du bras et d’un interrogatoire. Au cours de celui-ci, vous sera demandé des informations concernant vos activités, d’éventuels traumatismes passés au niveau du bras, les symptômes ressentis, ainsi que la localisation exacte de la douleur.

Dans certains cas, le médecin proposera de réaliser une imagerie (radiographie, échographie, scanner ou IRM) pour confirmer ou infirmer son diagnostic. Si une cause extérieure au bras est suspectée, des examens plus poussés peuvent être prescrits.

Quels traitements existent ?

Si votre douleur est due à un faux mouvement ou à une chute, sans qu’il y ait de fracture, une période de repos s’impose, ainsi qu’une prise d’antalgiques, si besoin.

En cas de tendinite, le repos est tout aussi de mise, comme la prescription d’anti-inflammatoires et la physiothérapie. S’il y a un déplacement de l’os ou une fracture, le médecin statue sur une immobilisation ou d’une prise en charge chirurgicale. Des séances de kinésithérapie sont fréquemment prescrites pour permettre une guérison optimale.

Dans les cas où il s’agit d’une atteinte cardiaque ou pulmonaire, une consultation voire une hospitalisation en urgence, reste la seule solution.

Foire aux questions

Quels sont les symptômes d’une tendinite au bras ?

Une tendinite du bras entraîne une douleur vive lors des mouvements. Une sensation de chaleur peut être ressentie, ainsi que des rougeurs et parfois des gonflements au niveau de la zone touchée.

La partie douloureuse devient raide et le patient est parfois amené à sentir des craquements au niveau des tendons.