Fibromyalgie : causes, symptômes et traitement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez rapidement un médecin depuis chez vous !

Echangez avec un médecin en téléconsultation pour lui décrire vos symptômes et recevez une ordonnance si nécessaire. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV

Douleurs musculaires et articulaires, troubles du sommeil, troubles dépressifs… Si la fibromyalgie fait aujourd’hui l’objet d’une réelle pathologie, c’est bien parce qu’elle peut s’avérer particulièrement handicapante au quotidien. Qu’est ce que la fibromyalgie ? Comment survient-elle ? Comment la traiter ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions.

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

Par définition, la fibromyalgie se caractérise par une hypersensibilité douloureuse et par divers troubles comme ceux de l’humeur et du sommeil. Elle incarne une forme de douleur chronique généralisée et impacte fortement la vie (sociale, professionnelle…) de la personne touchée. La fibromyalgie a longtemps été catégorisée comme féminine avec une cause psychosomatique mais elle touche également les hommes. Elle fait le sujet d’études médicales depuis environ 20 ans et est reconnue aujourd’hui comme une réelle pathologie chronique.

Comment la fibromyalgie survient-elle ?

Cette maladie pourrait trouver son origine dans un dysfonctionnement de certaines zones du cerveau. Plus précisément des zones capables de percevoir et d’analyser la douleur. Si vous souffrez de fibromyalgie, vous être bien plus sensible aux stimulations qui ne provoquent normalement aucune douleur (allodynie) et vous pouvez ressentir certaines douleurs plus rapidement et plus fortement (hyperalgésie)

Qu’est-ce qui en est la cause ?

À ce jour la fibromyalgie reste une maladie relativement mystérieuse dont les causes sont encore troubles. Il existe toutefois différentes hypothèses qui ont été évoquées mais qui demandent à être vérifiées de manière expérimentale. Cette maladie serait due à une combinaison de facteurs biologiques et psychologiques.

Des facteurs biologiques en cause dans la fibromyalgie

Aujourd’hui, on met en avant deux processus pour les expliquer :

  • La première douleur serait centrale. Elle serait plus légèrement perceptible et provoquée par une hyperexcitabilité des mécanismes de sa détection.
  • La deuxième serait périphérique, et s’expliquerait par l’altération de certaines fibres nerveuses.

Vous pouvez tout à fait ressentir des symptômes liés à ces deux mécanismes simultanément.

Les causes psychologiques de la fibromyalgie

Le corps et l’esprit étant étroitement liés, les facteurs psychologiques doivent être pris en compte quand vous ressentez une douleur, mais plus particulièrement si vous souffrez de fibromyalgie. Parmi eux on compte :

  • L’isolement social
  • Les difficultés d’ajustement du comportement en réaction à des situations psychologiquement ou émotionnellement douloureuses.
  • Le catastrophisme et l’anxiété
  • Les troubles du sommeil
  • Les troubles dépressifs

Bon à savoir : les antécédents de traumatismes psychologiques et physiques peuvent être impliqués dans la fibromyalgie.

Vous pensez souffrir de fibromyalgie ?

Consultez un médecin en vidéo, dans la journée, et sans vous déplacer. Les médecins sont disponibles 7J/7 de 6h à 1h du matin.

Comment se manifeste la fibromyalgie ?

Les douleurs associées à la fibromyalgie sont musculaires et articulaires, et la plupart du temps combinées à une fatigue chronique. La dépression et l’anxiété sont également bien présentes car elles sont beaucoup plus présentes chez les personnes souffrant de fibromyalgie. Les douleurs musculaires sont telles qu’elles peuvent empêcher le sujet d’effectuer une tâche assez physique.

dépression et fibromyalgie

Quels sont les premiers signes de cette maladie ?

Cette maladie rejoint les syndromes de sensibilisation centrale comme par exemple le syndrome de l’intestin irritable ou les céphalées chroniques. Si vous êtes atteint de fibromyalgie, vous devriez ressentir des symptômes assez variables car ces derniers et leur intensité peuvent aussi bien varier d’une personne à l’autre, que chez la même personne en fonction de l’évolution de la maladie. Evolution qui peut être synonyme d’aggravation comme d’amélioration en fonction de certains facteurs négatifs comme le stress ou certaines postures mais également d’autres facteurs positifs tels que la relaxation ou les activités physiques.

Les symptômes neurologiques de la fibromyalgie

On retrouve des symptômes neurologiques caractérisés par des douleurs diffuses, spontanées, mais aussi chroniques dans les muscles, les articulations et les tendons. Des fourmillements, des picotements et une hypersensibilité en réaction à des stimulations sensorielles. La fibromyalgie peut ainsi causer des douleurs, notamment dans les mains jusqu’ à impacter votre condition physique par peur de ressentir des douleurs lorsque vous effectuez des mouvements (kinésiophobie).

Les symptômes psychologiques de la fibromyalgie

Les symptômes psychologiques peuvent varient aussi d’une personne à l’autre, mais en général ils se manifestent par :

  • Des troubles dépressifs doublés d’un risque suicidaire relativement important.
  • Une fatigue chronique qu’on considère comme un symptôme de la fibromyalgie. En revanche, on se demande encore si elle découle des autres symptômes de la fibromyalgie ou non.
  • Des troubles du sommeil qui touchent la majorité des personnes atteintes de fibromyalgie.

Bon à savoir : la douleur, la dépression et le sommeil possèdent tous entre eux une relation étroite. Chacun de ces symptômes peut entretenir l’autre et entraîner le mécanisme physiopathologique.

Quels sont les différents stades de la fibromyalgie ?

Si vous êtes atteint de fibromyalgie, on pourra évaluer simplement l’évolution de la maladie en déterminant à quel stade elle se trouve :

  • Stade 1 : votre vie quotidienne se trouve partiellement affectée
  • Stade 2 : vous ressentez des douleurs intenses aussi bien le jour que la nuit
  • Stade 3 ou fibromyalgie sévère : vous vous retrouvez en invalidité et vous vous isolez.
  • On parle de stade 4 voire de stade 5 concernant la fibromyalgie mais ces derniers n’ont pas encore été correctement déterminés.

La fibromyalgie se manifestant de manière chronique, elle nécessite une prise en charge adaptée et une relation de confiance avec son médecin dans le but de la faire régresser.

Quelle est la durée d’une crise de fibromyalgie ?

Vous pouvez ressentir les symptômes de cette maladie au quotidien, mais parfois aussi subir des crises, pendant deux à trois jours, durant lesquelles ces symptômes s’intensifient et deviennent un véritable handicap. Au cours d’une crise on observe en général une montée de température, des troubles du sommeil, et des douleurs musculaires diffuses. Etant donné que la fibromyalgie peut vite devenir invalidante, elle peut conduire à des troubles psychiques importants tels que la dépression, le stress et l’anxiété, des sautes d’humeurs et conduire à l’isolement social.

N'attendez plus pour consulter !

Consultez un médecin en vidéo, dans la journée, et directement depuis chez vous. Décrivez lui vos symptômes, et recevez une ordonnance si nécessaire. La téléconsultation est remboursable par l’Assurance Maladie.

Quelles sont les complications de cette pathologie ?

La fibromyalgie n’est pas considérée comme une maladie grave, et elle n’est pas mortelle. En revanche, elle peut être très handicapante au quotidien en limitant toutes les activités sociales et professionnelles. Les patients atteints par cette maladie ont tendance à s’isoler progressivement et à développer une dépression qui demande souvent un soutien ou un suivi psychologique. Si vous souffrez de fibromyalgie, il n’est pas exclu que vous développiez également :

  • une anxiété généralisée
  • des TOC (troubles obsessionnels compulsifs)
  • un syndrome de fatigue chronique
  • le syndrome de l’intestin irritable
  • le syndrome des jambes sans repos
  • Le syndrome de Gougerot-Sjögren (qui se manifeste par une sécheresse de toutes les muqueuses)

Comment savoir si on a la fibromyalgie ?

Le diagnostic de la fibromyalgie se fait assez difficilement. Le médecin devra prendre en compte l’ensemble des symptômes que vous ressentez pour pouvoir confirmer que vous êtes atteint de cette pathologie comme :

  • Une douleur diffuse dans l’ensemble du corps de que vous subissez depuis plus de trois mois;
  • Une douleur en cas de pression sur 18 points du corps bien définis. Le diagnostic sera confirmé si au moins 11 d’entre eux sont sensibles à la pression d’un doigt;
  • Des douleurs vertébrales.

Quels sont les 18 points pour reconnaître la fibromyalgie ?

Lorsque le médecin établit le diagnostic de la fibromyalgie, il s’appuie sur 18 points du corps présentant une sensibilité particulière pour les personnes atteintes de cette pathologie. Ces points sont répartis sur les 2 hémisphères du corps au niveau :

  • Des genoux
  • De la ceinture
  • Des hanches
  • Des fessiers
  • Des omoplates
  • Des trapèzes
  • Du cou
  • Du thorax

Un diagnostic difficile à établir

Afin de vraiment déterminer si vous souffrez de cette maladie, le médecin peut vous prescrire des tests et examens complémentaires à effectuer pour écarter d’autres pathologies aux symptômes similaires comme la polyarthrite rhumatoïde, l’hypothyroïdie ou encore l’arthrose. Si on vous suspecte d’être atteint de fibromyalgie, vous pouvez remplir un questionnaire spécialisé : le questionnaire FIRST. Celui-ci met en avant six questions et a été conçu pour évaluer la douleur et orienter le diagnostic des médecins.

Comment se sortir de la fibromyalgie ?

La fibromyalgie étant très variable d’une personne à l’autre, son traitement doit être minutieusement adapté à chaque patient. On préfèrera dans un premier temps les traitements naturels aux traitements médicamenteux qui eux sont plus appropriés aux cas vraiment sévères de la fibromyalgie et aux patients pour lesquels l’activité physique n’a pas permis de faire régresser les symptômes.

Traitements naturels contre la fibromyalgie

Il a été démontré qu’une prise en charge pluridisciplinaire, sans médicaments, chez les patients atteints de fibromyalgie, peut déjà être grandement efficace.

l’activité physique

En pratiquant des exercices gradués et adaptés selon votre cas, vous devriez déjà pouvoir lutter efficacement contre la douleur et le handicap fonctionnel causé par cette maladie. L’activité physique permettant en plus d’accroître le bien-être, est véritablement considérée comme une thérapie dans le cadre de cette pathologie. Elle est fortement recommandée car elle permet l’amélioration de la qualité de vie et du moral, ce qui permet de lutter contre les autres symptômes dépressifs de la fibromyalgie.

les pratiques holistiques et les médecines alternatives

méditation pour atténuer la fibromyalgie

Les pratiques comme le yoga, le tai chi, ou encore le Qi Gong sont moins recommandées qu’une activité physique spécialement adaptée mais peuvent avoir un effet bénéfique sur les troubles du sommeils engendrés par la fibromyalgie, sur la fatigue quotidienne et sur la qualité de vie en générale. Concernant la méditation et l’acupuncture, on leur trouve également des bienfaits en ce qui concerne la fibromyalgie car elles semblent légèrement améliorer la douleur et la fatigue. Toutefois, certaines pratiques alternatives comme l’hypnothérapie, la kinésithérapie ou encore l’homéopathie sont déconseillées car elles n’ont pas prouvé leur efficacité.

Bon à savoir : La seule pratique formellement déconseillée pour des raisons de sécurité est la chiropractie.

les psychothérapies

En raison des différents symptômes que peuvent présenter les patients, les différentes psychothérapies ne sont pas toujours adaptées mais peuvent cependant être très efficaces dans certains cas, car elles contribuent à soulager durablement les symptômes douloureux et les troubles de l’humeur. Parmi celles-ci on retrouve :

  • Une psychothérapie par thérapie cognitivo-comportementale (TCC), qui permet de développer l’estime de soi, de réduire le stress, d’améliorer la qualité de vie et de vous encourager à entreprendre des ajustements dans votre quotidien.
  • Une éducation thérapeutique qui vous aide à mieux accepter, comprendre, et gérer votre maladie. Cette thérapie vous aide à vous investir dans votre prise en charge et à améliorer votre qualité de vie. Elle peut prendre la forme d’un programme en plusieurs sessions, en groupe ou individuel, qui vise à l’information, à la formation et aux échanges.

Bon à savoir : échanger avec d’autres patients atteints de fibromyalgie sur un forum ou dans le cadre d’associations qui offrent une écoute et une entraide aux personnes malades peut vous faire du bien psychologiquement.

Les traitements médicamenteux de la fibromyalgie

Le traitement de la fibromyalgie peut se faire dans un second temps à l’aide de médicaments. Antalgiques, antidépresseurs, anti-inflammatoires… Tous ces médicaments peuvent être utilisés pour dissiper la douleur mais ne doivent pas être pris trop fréquemment. Il est également important de souligner qu’ils ne sont pas efficaces chez tous les patients.

Peut-on prendre des antalgiques en cas de fibromyalgie ?

La plupart d’entre eux restent inefficaces, excepté le tramadol (délivré sur ordonnance) qui permet parfois de réduire la douleur. En revanche, ses nombreux effets indésirables en font un médicament peu conseillé en cas de fibromyalgie. Ce type d’antalgique de niveau 2 n’est pas prescrit le plus souvent en téléconsultation mais peut l’être en cabinet médical.

Peut-on prendre des antidépresseurs en cas de fibromyalgie ?

Le médecin peut vous prescrire des antidépresseurs (uniquement délivrés sur ordonnance) si vous ressentez des symptômes dépressifs et des troubles du sommeil.

Bon à savoir : Si vous êtes victime de dépression associée à la douleur, le médecin peut vous inviter à suivre une psychothérapie en complément d’un traitement antidépresseur.

Peut-on prendre des antiépileptiques en cas de fibromyalgie ?

Le seul antiépileptique connu à ce jour pour diminuer les douleurs causées par la fibromyalgie est la prégabaline.

Consultez un médecin dans la journée

Téléconsultez un médecin en vidéo, sans vous déplacer. Décrivez lui vos symptômes, et recevez une ordonnance si nécessaire. Remboursable par l’Assurance Maladie.

Foire aux questions

Peut-on se faire vacciner contre le covid en cas de fibromyalgie ?

La fibromyalgie serait aujourd’hui considérée comme une maladie auto-immune ce qui implique des conditions particulières concernant le vaccin contre le Covid si vous êtes atteint de cette maladie. La vaccination est possible, mais devra alors se faire dans un muscle faiblement atteint pour être efficace.

Des nouveaux tests et traitements de la fibromyalgie sont-ils apparus en 2020 ?

En 2020, des chercheurs italiens ont confirmé, à la suite d’études, que certains antalgiques antidépresseurs, et dérivés du cannabis (CBD) peuvent permettre de gérer la douleur et les symptômes causés par la fibromyalgie.

Qui consulter en cas de fibromyalgie ?

Vous pouvez commencer par consulter un médecin généraliste qui diagnostiquera votre fibromyalgie et vous prescrira un traitement naturel ou non adapté à vos symptômes. Il peut également vous diriger vers un psychologue si vos symptômes sont liés à des troubles dépressifs.