Tendinite de l’avant-bras : que faire pour soulager l’inflammation ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Demandez conseil à un médecin

Décrivez vos symptômes à un professionnel et recevez une ordonnance, si nécessaire.

Consultation remboursable par l’Assurance maladie.

Démarrer la consultation

Inflammation d’un tendon, la tendinite survient parfois au niveau de l’avant-bras. Quelles en sont les causes ? Comment savoir si l’on a une tendinite à l’avant-bras ? Et comment la soigner ? L’équipe médicale de Qare vous en dit plus sur cette atteinte de l’avant-bras.

Qu’est-ce qu’une tendinite ?

Une tendinite désigne une inflammation des tendons (les bandes de fibres qui relient les muscles aux os). Elle provoque de vives douleurs au niveau du bras, de l’épaule, du poignet… Sa survenue peut même perturber les gestes de la vie quotidienne.

En France, la tendinite est la maladie professionnelle la plus courante. Selon le Fonds des Maladies Professionnelles (FMP), elle concerne 30% des demandes de reconnaissance de maladies professionnelles.

Quels sont les endroits où les tendinites surviennent le plus ?

Une tendinite est une maladie relativement fréquente, particulièrement chez les sportifs. Parmi les localisations les plus fréquentes, on observe :

  • La tendinite de l’épaule ;
  • La tendinite du pouce ;
  • La tendinite du coude ;
  • La tendinite du talon d’Achille ;
  • La tendinite du genou ;
  • La tendinite de la hanche ;
  • La tendinite du poignet.

Où se situe une tendinite du bras ?

Le bras s’étend de l’épaule au coude, il peut donc y avoir des tendinites au niveau de l’épaule, du biceps et du coude.

Les tendinites de l’épaule peuvent atteindre l’ensemble des tendons de la coiffe des rotateurs, soit 4 tendons.

Il existe également la tendinite du long biceps, celle de l’insertion basse du biceps (au niveau du coude) et les tendinites du coude, qui peuvent atteindre dix muscles différents.

Au niveau de l’avant-bras, la tendinite du poignet se situe sur le bord externe.

Vous avez mal à l'avant-bras ?

Décrivez sans plus tarder vos symptômes à un médecin et recevez une ordonnance, si nécessaire.

Quelles sont les causes d’une tendinite à l’avant-bras ?

Comme pour toutes les autres localisations, les causes d’une tendinite à l’avant-bras sont souvent inconnues. On distingue toutefois des facteurs et situations à risques.

  • L’âge, intermédiaire ou avancé, après 40 ans (tendons fragilisés, prédisposition à l’inflammation et aux lésions…) ;
  • Les personnes sportives (geste de lancer ou sports de raquettes),
  • Antécédents traumatiques ;
  • Un apport insuffisant en eau, les tendons étant composés essentiellement d’eau (70%) ;
  • Activité qui implique des mouvements répétitifs (ex : travail dit pénible) ;

Quels sont les symptômes d’une tendinite à l’avant-bras ?

Selon les personnes et la zone atteinte, les symptômes d’une tendinite à l’avant-bras peuvent varier. En cas de tendinite, les manifestations se traduisent par des douleurs augmentées par les mouvements, la palpation ou une inflammation du tendon. Il peut également y avoir une faiblesse musculaire et une limitation de l’amplitude des mouvements.

Lors d’une tendinite chronique, les douleurs sont ressenties régulièrement, parfois même au repos. L’articulation est raide, fragile et peut aussi enfler.

Diagnostic et traitement

Comment savoir si l’on a une tendinite à l’avant-bras ?

Le diagnostic d’une tendinite de l’avant-bras (ou ailleurs) repose sur un examen clinique. Le médecin commence par demander quels sont les symptômes ressentis, dans quelles situations, à quel endroit, à quelle intensité

Après vous avoir examiné, et dans le but de confirmer le diagnostic, il peut décider de vous prescrire une échographie.

Comment soigner une tendinite à l’avant-bras ?

Le traitement d’une tendinite, à l’avant-bras ou non, est à la fois fonctionnel et médical. Plusieurs approches sont à envisager, dans le but de soulager les douleurs de l’avant-bras et permettre une cicatrisation optimale.

1. Du repos, avec une immobilisation partielle selon l’avis médical ;
2. Prise d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) ;
3. Injections de corticoïdes dans la zone atteinte dans certains cas ;
4. Application de froid (glace) ;
5. De la kinésithérapie, avec des massages transverses profonds.

Comment prévenir une tendinite de l’avant-bras ?

Plusieurs gestes et comportements peuvent aider à réduire les risques de l’apparition d’une tendinite, de l’avant-bras ou ailleurs. Parmi eux :

  • Éviter dans la mesure du possible les mouvements répétés de l’avant-bras et de la main.
  • Boire 1,5L d’eau par jour, pour permettre une bonne hydratation des tendons.
  • Si vous êtes contraints d’effectuer des mouvements répétitifs, dans votre travail, par exemple, accordez une importance toute particulière aux pauses.
  • Lors de la pratique d’une activité sportive, ne négligez pas les échauffements avant de commencer, et les étirements quand vous avez fini.

Ne tardez pas à demander un conseil médical

Des médecins généralistes sont disponibles 7J/7, de 6h à 1h. Prenez RDV en ligne dès maintenant.

Foire aux questions

Qu’est-ce qu’une épicondylite ?

Une épicondylite est une douleur du coude, causée par une atteinte des tendons chargés de fixer certains des muscles de l’avant-bras (sur l’épicondyle de l’humérus).

Cette inflammation apparaît à la suite de gestes nocifs de la main et du bras, intensifs et répétés.

Pour en savoir plus dans cette catégorie :