Douleur au biceps quand je lève le bras : et si c’était une tendinite ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Demandez conseil à un médecin

Décrivez vos symptômes à un professionnel et recevez une ordonnance, si nécessaire.

Consultation remboursable par l’Assurance maladie.

Démarrer la consultation

 Impliqué dans plusieurs mouvements, le muscle du biceps brachial peut parfois devenir douloureux. Quand cela arrive, il ne faut pas tarder à consulter, car il s’agit sûrement d’une inflammation (tendinite). Quels en sont les symptômes ? Comment soulager les douleurs et s’en débarrasser ? L’équipe médicale de Qare vous parle des douleurs au biceps.

Pourquoi je n’arrive pas à lever mon bras ?

Les douleurs au niveau du bras gauche ou du bras droit arrivent fréquemment. Lorsque celles-ci persistent, il est important de consulter, pour pouvoir en déterminer l’origine. Si les douleurs proviennent du bras lui-même, les causes sont relativement connues et faciles à déceler.

Au niveau du biceps, c’est l’inflammation du tendon reliant le muscle du biceps à l’épaule qui est la cause principale des douleurs (tendinite). Toutefois, les tendinites du biceps et la rupture n’empêchent pas de lever le bras. Seules la capsulite, la rupture de la coiffe des rotateurs, la luxation de l’épaule ou la fracture peuvent empêcher l’élévation du membre.

À quoi correspond une tendinite du long biceps ?

Le biceps se compose de deux chefs musculaires : le long et le court biceps. Sur la partie proximale (épaule), ils ont chacun un tendon et sur la partie distale (coude), un tendon commun. Cette maladie se développe lors d’activités trop intenses, répétitives ou traumatisantes.

Quels sont les symptômes d’une tendinite du long biceps ?

En cas de tendinite au niveau du long biceps, plusieurs manifestations peuvent vous alerter. On compte parmi elles :

  • Des douleurs vives et intenses à l’avant du biceps ou de l’articulation de l’épaule, augmentées par les mouvements d’élévation antérieure et de rotation externe ;
  • Une faiblesse de l’épaule ;
  • Une réduction de l’amplitude des mouvements de l’épaule.

Vous avez mal au bras ?

Décrivez sans plus tarder vos symptômes à un médecin et recevez une ordonnance, si nécessaire.

Quelles sont les autres causes d’une douleur au bras ?

Le bras peut être à l’origine de douleurs. Plusieurs causes sont à citer, par ordre de fréquence :

  • Les douleurs musculaires ;
  • La tendinite ;
  • Les situations post-traumatiques (contusion, entorse, fracture, luxation) ;
  • L’arthrose ;
  • Les arthrites inflammatoires (polyarthrite inflammatoire…) ou infectieuses (bactériennes) ;
  • Les tumeurs osseuses.

À noter que la sursollicitation sportive peut entraîner des douleurs musculaires, des tendinites…

Il arrive parfois de ressentir des fourmillements au niveau du bras. Ceux-ci peuvent avoir plusieurs causes (neurologique, métabolique, neuro-vasculaire, signe d’un infarctus du myocarde…). S’ils persistent, ne tardez pas à demander un avis médical.

Diagnostic et traitement

Comment savoir si l’on a une tendinite du long biceps ?

Si vos douleurs au niveau du biceps ne disparaissent pas d’elles-mêmes, il importe de consulter un médecin. Le diagnostic s’appuie sur deux éléments : l’examen clinique et l’imagerie.

L’examen clinique

Le médecin procède à une palpation de la gouttière du bras. Il fait également réaliser au patient des tests physiques, dans le but de vérifier l’amplitude de ses mouvements et d’évaluer l’intensité des douleurs.

Les examens d’imagerie

Afin de confirmer ou d’infirmer le diagnostic d’une tendinite du long biceps, le médecin peut prescrire une échographie. Cet examen permet de mettre en évidence un éventuel épaississement du tendon, ainsi qu’un épanchement de liquide.

Un arthroscanner peut également être demandé, pour explorer les éléments de la zone enflammée de manière plus approfondie.

Comment soigner une tendinite du long biceps ?

Quelle que soit la localisation de la tendinite, le traitement est quasiment le même, à la fois médical et fonctionnel. Plusieurs approches sont préconisées :

1. Du repos, avec une immobilisation partielle selon l’avis médical ;
2. Prise d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS), si besoin en antalgie pendant 7 à 10 jours ;
3. Application de chaud ou de froid selon l’avis médical ;
4. Dans certains cas, des injections de corticoïdes dans la zone atteinte
5. Pour une tendinite du long biceps, la chirurgie réparatrice n’est pas préconisée. Elle l’est, en revanche, pour une luxation ou une rupture ;
6. Des séances de kinésithérapie.

Prenez RDV en ligne dès maintenant

Des médecins généralistes sont disponibles 7J/7, de 6h à 1h. Prenez RDV en ligne dès maintenant.

Comment prévenir les douleurs au biceps ?

Pour réduire les risques d’apparition de douleurs, et le développement de diverses pathologies, plusieurs gestes et comportements sont à adopter au quotidien. Parmi eux :

1. Bien s’échauffer avant toute pratique sportive et s’étirer à la fin.
2. Boire 1,5 L d’eau par jour, les tendons étant composés essentiellement d’eau.
3. Ne pas négliger les pauses en cas d’activité répétitive et intense.
4. Dans la mesure du possible, éviter les mouvements trop répétitifs et traumatisants.

Foire aux questions

Quels sont les endroits où les tendinites surviennent le plus ?

La tendinite est une maladie relativement fréquente, particulièrement chez les sportifs et les personnes qui pratiquent des métiers dits pénibles. Parmi les localisations les plus fréquentes de tendinites, on observe :

  • La tendinite de l’épaule ;
  • La tendinite du pouce ;
  • La tendinite du coude ;
  • La tendinite du talon d’Achille ;
  • La tendinite du genou ;
  • La tendinite de la hanche ;
  • La tendinite du poignet.