Diabète gestationnel : que manger pendant la grossesse ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Vous souffrez de diabète gestationnel ?

Des médecins généralistes et des nutritionnistes sont disponibles en téléconsultation pour vous guider dans votre alimentation.

Prendre RDV en ligne

Atteinte de diabète pendant votre grossesse, vous serez probablement un peu perdue face à l’alimentation dans un premier temps. Pas de panique, le professionnel de santé chargé de votre suivi est là pour vous aider. Que pouvez-vous manger ou au contraire éviter ? Voici quelques conseils de l’équipe médicale de Qare, pour gérer au mieux votre alimentation et votre diabète gestationnel.

Le diabète gestationnel, qu’est-ce que c’est ?

Le diabète gestationnel, aussi appelé diabète de grossesse, désigne un trouble de la tolérance au sucre. Il provoque une augmentation de la glycémie plus ou moins importante (quantité de sucre dans le sang).

Plusieurs éléments à retenir concernant cette maladie de la grossesse :

  • Le diabète gestationnel peut survenir chez les femmes dont le diabète n’était pas connu jusqu’alors et révélé par la grossesse ou celles qui le développent uniquement à ce moment-là.
  • Maintenir une alimentation saine est essentiel dans l’évolution du diabète gestationnel.
  • Selon l’Assurance maladie, le diabète gestationnel touche 8% des femmes enceintes en France (chiffre 2012).

Le diabète gestationnel peut-il disparaître pendant la grossesse ?

Oui, il peut arriver que les glycémies se stabilisent avant la fin de la grossesse. Ceci est dû à une prise en charge précoce et à une grande rigueur de la femme enceinte en matière de consignes alimentaires et de mode de vie.

Toutefois, chaque femme étant différente, ce n’est parfois pas suffisant. En effet, certaines suivent à la lettre les recommandations de l’équipe médicale pour faire baisser leur taux de sucre, mais n’y parviennent pas. Dans ces cas-là, la surveillance préalablement mise en place est maintenue et peut être complétée par un traitement médicamenteux, en plus d’un régime alimentaire adapté.

Posez toutes vos questions à un professionnel

Des médecins généralistes et des nutritionnistes sont disponibles en téléconsultation.

Comment faire baisser la glycémie pendant la grossesse ?

L’alimentation est primordiale dans la prise en charge de taux de glycémie trop élevés (hyperglycémie), mais elle n’est pas la seule ! Avoir une hygiène de vie saine est tout aussi important. Aussi, maintenez une activité physique régulière en marchant, nageant… Tous ces efforts physiques ont un effet sur la régulation de la glycémie.

Diabète gestationnel et alimentation

Si vous souffrez de diabète gestationnel, comme nous l’avons précédemment évoqué, l’alimentation joue un rôle essentiel dans son évolution. En temps normal, il n’est déjà pas recommandé de consommer des aliments à indice glycémique élevé, mais pendant la grossesse, cela l’est d’autant plus.

Quels aliments manger en cas de diabète gestationnel ?

Le régime recommandé pour une femme atteinte de diabète gestationnel repose essentiellement sur la consommation d’aliments à faible indice glycémique. Cela peut faire peur de prime abord, mais rassurez-vous, vous êtes tout de même autorisée à manger un grand nombre d’aliments. Parmi eux :

  • Le quinoa ;
  • Le pain aux céréales, le pain complet, en quantité définie selon vos glycémies ;
  • La plupart des légumes secs et verts, les lentilles, les pois chiches, les petits pois, les fèves ;
  • La plupart des fruits frais, comme les pamplemousses, les pommes, les oranges, les poires… (en quantité limitée selon vos glycémies, les fruits étant très sucrés) ;
  • Les œufs ;
  • La dinde ou le poulet ;
  • Les sardines, le saumon, le thon (attention toutefois, le thon est riche en mercure et doit être consommé en quantité limitée pendant la grossesse, indépendamment d’un diabète) ;
  • Les graisses insaturées, idéales pour assaisonner, comme l’huile de graine de chia, de maïs, d’arachide, de tournesol
  • Les féculents, à base de farine complète, ont un indice glycémique plus faible et sont donc à privilégier. À savoir qu’il est important de les associer à une quantité équivalente de légumes au cours d’un repas.

Lors du diagnostic de votre diabète gestationnel, le/la diététicienne ou le médecin endocrinologue que vous consulterez vous dressera une liste alimentaire pour diabétique, adaptée à la grossesse et surtout adaptée à vos habitudes alimentaires.

Consultez un médecin sans vous déplacer

Faites un bilan de votre alimentation en téléconsultation avec un nutritionniste. Disponibilités 7J/7, de 6h à minuit.

Quel fruit manger pour limiter la hausse de la glycémie ?

Si les fruits en général sont composés de sucre, certains disposent malgré tout d’un taux qui reste raisonnable. En cas de diabète, celui-ci doit être inférieur ou égal à 11 g pour 100 g.

Parmi les fruits qui remplissent ce critère :

  • La pomme ;
  • L’abricot ;
  • Le citron jaune et vert ;
  • Le kiwi ;
  • La framboise ;
  • La fraise ;
  • Le fruit de la passion ;
  • La pastèque ;
  • La poire…

Bon à savoir : peu importe l’aliment dont on parle lorsqu’il est question de glycémie, l’important est de les consommer avec modération !

Quel petit-déjeuner manger en cas de diabète gestationnel ?

Le petit déjeuner est le premier repas de la journée où l’on consomme souvent des aliments sucrés : jus de fruit industriel, céréales sucrées, pâte à tartiner, gâteaux… En cas de diabète gestationnel, il importe de faire évoluer ce repas pour ne pas faire monter son taux de glycémie dès le matin.

Voici une idée de menu type, à adapter selon vos goûts :

1. Une boisson chaude non sucrée (café, thé ou infusion) ;
2. Pain complet ou pain aux céréales avec un peu de beurre et 2 cuillères à c. de confiture sans sucres ajoutés ;
3. Un laitage (fromage blanc, yaourt, lait…) ;
4. Un fruit à indice glycémique bas.

Quels sont les aliments interdits pour le diabète ?

Il n’est pas vraiment question d’aliments « interdits », mais plutôt à éviter au maximum. Le premier, en toute logique, est bien évidemment le sucre. Faites donc l’impasse sur les produits sucrés, raffinés et transformés, comme les sodas, les sucreries, les gâteaux, les jus de fruit industriels, les pâtisseries…

Cette règle est également valable pour les féculents type riz blanc, pain blanc, pâtes blanches, ou pomme de terre, dont l’indice glycémique reste trop élevé et non recommandé pour le diabète gestationnel.

Foire aux questions

Est-ce que boire de l’eau fait baisser la glycémie ?

Oui, l’eau peut aider à « diluer le sang ». En cas de diabète, il est donc indispensable de s’hydrater suffisamment, à raison de 2 L par jour.