« Super-Food » & « Super-Aliment », qu’en est-il vraiment ?

Par Amélie Gonguet · Diététicienne · Mis à jour le 3 mars 2020, publié le 1 mars 2018

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

« Baies de goji, quinoa, spiruline, huile de coco, etc » : Depuis quelques temps, nous sommes victimes d’un bombardement médiatique de ces nouveaux aliments aux soi-disant allégations santé. Il suffit de naviguer un peu sur le net pour leur trouver de nombreuses vertus : rajeunissement, stimulation cérébrale, prévention de maladie, perte de poids, etc… Mais que cela signifie-t-il vraiment ? Faut-il changer radicalement notre façon de manger afin d’inclure baies de goji et huile de coco à notre alimentation quotidienne ?

super aliment

Tout d’abord qu’appelle-t-on « Super-Aliment » ?

Tous les aliments contiennent une certaine quantité de nutriment mais certains sont connus pour avoir des apports bien plus importants que la moyenne et sont considérés comme ayant des propriétés santé particulières.

Cependant il est important de savoir que les termes de « Super-Aliment » ou « Super-Food » ne sont pas reconnus scientifiquement. Il n’existe donc pas de définition exacte. On peut cependant les caractériser comme des aliments qui renferment une combinaison plus ou moins importante :

  • D’antioxydants : polyphenols, flavoinoïdes….
  • De vitamines & minéraux
  • D’oméga 3
  • De fibres
  • Et avec un apport calorique souvent minime.

La liste des aliments qui entre dans cette catégorie est aujourd’hui longue et de plus en plus médiatisée, notamment avec la publication de nombreux livres de « recettes spécialisées ». Mais malgré leur démocratisation, on ne les trouve souvent que dans des magasins spécialisés ou rayons bio de supermarchés, à des prix exorbitants.

Note : Il est important de savoir qu’au niveau de la Réglementation des étiquettes nutritionnelles, les allégations santé comme « aide au contrôle du cholestérol » ou « combat le cancer » ne peuvent être mentionnées sans preuves et recherches scientifiques à l’appui.

Pourquoi peuvent-ils poser problème ?

Le problème du concept « Super-Food » est qu’il laisse sous entendre que les aliments « ordinaires » sont déficients et insuffisants pour satisfaire les besoins d’une alimentation équilibrée.

Hors c’est une grave erreur, aucun aliment ne possède des qualités uniques et indispensables que l’on ne retrouvera pas ailleurs.

Les consommateurs se retrouvent alors à dépenser une importante somme d’argent pour des produits exotiques qui n’auront pas une densité nutritionnelle plus intéressante que leurs fruits et légumes locaux.

Plus inquiétant, le terme Orthorexie a fait son apparition depuis quelques années. L’orthorexie peut être considérée comme un trouble alimentaire particulier qui entraine un contrôle obsessif sur la qualité des aliments ingérés. Ces personnes refusent alors de consommer tout aliment qui selon eux n’est pas assez pur ou assez « concentré » en élément nutritif. Elles deviennent angoissées à l’idée de manger de la nourriture qu’elles jugent mauvaise.

Cette condition, poussée à l’extrême, peut avoir de graves conséquences sur la santé (carences, dérèglement hormonaux, etc.) ainsi que sur la vie sociale et psychologique.

Mais alors que faire ? Super-AlimentaTION et pas Super-Aliment !

Le concept de « Super-Aliment » est attractif car il laisse sous-entendre que l’on peut éloigner les maladies et rester en bonne santé en consommant presque exclusivement certains produits élitiques.

Cependant, différents aliments contiennent différents nutriments et aucun « Super-Aliment » ne contient de nutriment unique.

Le meilleur moyen de s’assurer un bon statut nutritionnel et de promouvoir un état de santé optimal est d’avoir une alimentation variée riche en couleurs.

Attention, il ne s’agit pas de dénigrer les qualités nutritionnelles de certains d’entre eux et ils peuvent tout à fait faire partie de votre alimentation si vous le souhaitez. Ceci permettant de varier les plaisirs, les goûts, les saveurs.

Au quotidien et de manière générale, préférez les produits bruts et de saison, qui seront bien plus abordables et tout aussi riches en éléments nutritifs. En agissant ainsi cela permet de rester Eco-Friendly et donner un petit coup de pouce à notre planète !

Conclusion

Faites attention aux allégations santé trop alléchantes et ne vous laissez pas tenter par la pseudoscience. Si vous avez des questions ou besoin de conseils, consultez un professionnel de santé qui saura vous guider.

Enfin, pour les Super-Aliments, la meilleure façon de manger ne se trouve pas dans un seul aliment mais dans nos actions quotidiennes pour prendre soin de notre santé.

Pour en savoir plus :

https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2019/sante-publique-france-presente-les-nouvelles-recommandations-sur-l-alimentation-l-activite-physique-et-la-sedentarite