Comment se refaire une santé alimentaire après les fêtes

Par Dr Jordan Gendre · Médecin Généraliste · Publié le 28 décembre 2017, mis à jour le 4 mars 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Vous avez bien profité des repas festifs de cette fin d’année. C’est l’heure maintenant de prendre quelques bonnes résolutions pour bien commencer l’année. Voici donc mes quelques conseils.

alimentation saine

Prenez votre temps !

Eh oui, quel beau programme ! Prendre son temps pour manger est essentiel. Sachez que la principale hormone responsable de la sensation de faim et de satiété (la cholécystokinine) met environ 20 minutes pour envoyer le message au cerveau pour vous dire que vous êtes rassasié.

Un conseil simple mais qui demande un peu de concentration au début : reposez la fourchette entre chaque bouchée et prenez le temps de mâcher les aliments. Diminution des quantités de nourriture ingérée garantie.

Fruits et légumes à volonté

Eh oui, on ne le dira jamais assez mais les fruits et légumes sont vraiment les aliments « détox » à privilégier en ce début d’année. Grâce à leur richesse en fibres, vitamines et oligo-éléments et surtout à leur faible apport calorique, ils seront vraiment votre allié pour votre organisme.

Les légumes de saison sont vraiment un atout puisqu’ils apportent les besoins nutritionnels adaptés pour la saison et un avantage financier pour votre porte monnaie. En janvier, ils sont à privilégier :

  • les légumes : carotte, betterave, céleri, tous les choux, brocoli, endive, mâche, navet, poireau, oignon, salsifis, pomme de terre, topinambour…
  • les fruits : orange, clémentine, mandarine, citron, kiwi, pomme, poire, banane, pamplemousse…

Pour ceux qui n’aiment pas trop les légumes ou pour inciter les enfants à manger plus de légumes, masquez-les dans une préparation comme un pain de légumes, une dessert comme le carotte-cake ou le gâteau chocolat-courgette, pour accompagner vos pâtes ou riz, faites une sauce à base de champignon, épinard, carotte… Pour changer des traditionnelles soupes pour l’hiver, pensez aux jus de légumes à base de carotte par exemple.

Alcool encore et toujours avec modération

En plus d’être un facteur de risque de maladies cardio-vasculaires, d’hypertension artérielle, de dépendance physique et psychologique… l’alcool est également extrêmement riche en calories. Pour limiter les occasions, privilégiez les brunchs et goûters plutôt que les apéros.

Sinon abusez d’ eau, de thé-tisanes-infusion, des soupes afin d’avoir un apport hydrique suffisant de minimum 1,5L par jour et limiter les boissons sucrées industrielles et sodas riches en sucre. Par ailleurs, l’eau peut avoir un rôle rassasiant (par distension de l’estomac) et donc limiter les apports alimentaires notamment au cours du repas.

Chocolat, bûche et autres sucreries…

Toutes les occasions sont bonnes pour en manger… Maintenant que les fêtes sont passées, limitez-en leur consommation, ces aliments ne sont pas indispensables à notre organisme, c’est un produit plaisir ! Eviter de faire les courses avec le ventre vide et noter vos courses sont de bons moyens pour résister à la tentation.

Dépensez-vous sans compter

Profitez de ce début d’année pour vous mettre (ou remettre) au sport… Le sport est un excellent allié pour votre bien-être. Il participe activement à la qualité de votre sommeil, permet de vous oxygéner efficacement et d’éliminer les toxines accumulées pendant les fêtes.

Pratiquez une simple marche rapide de 30 min ou un tour de vélo en forêt, un virée aquatique dans une piscine couverte, une partie de football entre amis… Mais surtout faites une activité en lien avec vos envies et votre emploi du temps.

Le début d’année est toujours le moment propice aux bonnes résolutions. L’important est surtout de se fixer des objectifs réalisables et durables dans le temps… Alors ne soyez pas trop « gourmand » sur vos objectifs.