Maladies saisonnières : quand téléconsulter ?

Par Maxime Barbier · Chargé de communication BtoC · Mis à jour le 2 novembre 2021

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Avec le retour du froid et la diminution des gestes barrières, les maladies saisonnières commencent à sévir. Pas d’inquiétude ! L’équipe médicale de Qare vous guide pour savoir quand téléconsulter et pour quel motif.

Peut-on téléconsulter pour une angine ?

Oui car les symptômes de l’angine sont assez reconnaissables, notamment avec des douleurs intenses au niveau de la gorge, de la fatigue et de la fièvre. Vous pourrez donc les décrire au médecin lors de la téléconsultation qui pourra vous poser d’autres questions et regarder le fond de votre gorge à l’aide de la caméra pour confirmer le diagnostic. Ainsi, il vous délivrera une ordonnance si nécessaire et sera peut-être amené à vous prescrire un Streptatest pour vérifier si votre angine est d’origine virale ou bactérienne.

Peut-on téléconsulter pour une gastro-entérite ?

Il est tout à fait possible de consulter pour une gastro-entérite dans le cas où vous subissez des désagréments digestifs importants (vomissements, diarrhée), des douleurs abdominales, et parfois même de la fièvre. Toutefois, si la consultation est destinée à une personne âgée ou un enfant en bas âge, il est préférable de consulter un médecin en cabinet, en partie pour s’assurer qu’il n’y ait aucun risque de déshydratation.

Peut-on téléconsulter pour une grippe ?

Il est assez difficile d’identifier la grippe au cours d’une téléconsultation. Néanmoins, si vous ne présentez pas de risque de comorbidité, de malaise, de fatigue intense, ou que vous n’êtes pas une personne âgée, vous pouvez opter pour la téléconsultation, le médecin pouvant remarquer si vous présentez des signes de gravité notamment respiratoires et vous orienter alors sur une consultation en présentiel ou un service d’urgences

Peut-on téléconsulter pour une otite ?

Il est préférable d’opter pour une consultation en cabinet pour une otite plutôt que pour une téléconsultation. L’auscultation étant nécessaire comme il existe plusieurs types d’otite, le médecin aura besoin d’examiner votre tympan à l’aide d’un otoscope. En revanche, si vous vivez proche d’une pharmacie connectée, vous pouvez bénéficier d’une consultation à distance avec un otoscope qui sera connecté à l’ordinateur du médecin téléconsultant.

Peut-on téléconsulter pour un rhume ?

Un rhume ressemblant à un état grippal sans fièvre peut tout à fait faire l’objet d’une téléconsultation. Vous n’aurez qu’à décrire vos symptômes au médecin afin qu’il puisse déterminer quel traitement vous prescrire. Toutefois, il ne faut pas oublier de mentionner vos antécédents et vos allergies médicamenteuses si c’est votre cas. Si les symptômes s’aggravent, pensez à consulter un généraliste en cabinet dans un second temps.

Peut-on téléconsulter pour une rhinopharyngite ?

Oui, il est possible de téléconsulter en cas de rhinopharyngite. D’autant plus si vous avez la sensation que votre nez est encombré et que vous présentez une toux grasse sans présenter d’essoufflement ou de difficultés respiratoires. En revanche, préférez la consultation en cabinet si vous êtes une personne âgée et/ou que vous souffrez de problèmes cardio-pulmonaires.

Peut-on téléconsulter pour une bronchite ?

En cas de bronchite, la téléconsultation est possible, sans oublier de mentionner si celle-ci fait l’objet d’une maladie chronique chez vous, ou si vous présentez des allergies à certains médicaments. Cependant, comme pour la rhinopharyngite, il est préférable de consulter un médecin en cabinet pour recevoir une auscultation cardio pulmonaire, d’autant plus si vous souffrez de problèmes à ce niveau, d’une insuffisance respiratoire et/ou que vous êtes une personne âgée.

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=maladies%20et%20traumatismes