Coronavirus : 7 choses à savoir sur le variant Delta avant les vacances

Par Zoé Falgarone · Rédactrice web santé · Mis à jour le 29 juin 2021

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Face à la progression du variant Delta de la covid-19, apparu en Inde fin 2020, de nombreuses questions se posent. Faut-il s’inquiéter de ce variant ? Risque-t-il de relancer l’épidémie ? Les vaccins sont-ils efficaces pour s’en protéger ? L’équipe médicale de Qare fait le point sur ce que l’on sait déjà de cette souche du coronavirus.

Les vaccins sont-ils tous efficaces contre le variant Delta ?

Selon plusieurs études, le variant Delta, qui est déjà présent en Europe, serait légèrement plus résistant aux vaccins. Les chercheurs, notamment ceux de l’Institut Pasteur, insistent sur le fait qu’il faut une vaccination complète pour être mieux protégé face à ce variant. Une quantité d’anticorps plus importante serait nécessaire pour éviter de l’attraper ou en tout cas d’avoir une forme grave.

Le vaccin de Pfizer offrirait une protection à plus de 90 % et le vaccin d’AstraZeneca une protection un peu moindre. Cependant, une vaccination avec deux doses, et avec n’importe quel vaccin (Pfizer, AstraZeneca, Moderna, Janssen….), offre une protection contre les formes graves et permet d’éviter une hospitalisation. La majorité des patients hospitalisés sont ceux n’ayant pas été vaccinés.

Quels sont les symptômes du variant Delta ?

Au Royaume-Uni, où le variant delta est déjà majoritaire, les données récoltées grâce à l’application Zoe Covid, montre que les symptômes du variant ressembleraient à ceux d’un « mauvais rhume », chez des patients jeunes. C’est la tranche de la population la plus touchée par ce variant, notamment parce qu’elle est moins vaccinée. Les symptômes les plus fréquemment reportés sont dans l’ordre :

  • mal de tête ;
  • mal de gorge ;
  • nez qui coule ;
  • fièvre ;
  • toux ;
  • fatigue ;
  • frissons.

Les symptômes plus typiques de la covid-19, tels que l’essoufflement ou la perte de goût, semblent moins souvent présents.

Le variant Delta est-il plus contagieux ou plus dangereux que le variant anglais ?

Le variant Delta a été reconnu comme plus contagieux et plus transmissible, notamment par l’OMS lors d’une conférence de presse. Il est donc important de continuer à respecter les gestes barrières pour éviter la contamination, même après vaccination.

D’après l’OMS, qui cite une étude écossaise, le risque d’hospitalisation serait plus élevé avec ce variant, mais il s’agit d’une étude préliminaire qui doit être complétée par d’autres données. D’autre part, l’OMS rappelle que les vaccins restent efficaces pour éviter les formes graves du coronavirus avec n’importe quel variant.

Les gestes barrières sont-ils efficaces contre le variant Delta ?

Le variant étant encore plus contagieux et progressant rapidement sur le territoire français, il est vivement recommandé de continuer à respecter les gestes barrières, notamment le port du masque en espace clos et la distanciation physique. Ces mesures permettent de limiter les contacts à risque avec le coronavirus et ses différents variants, et donc de réduire le risque de contamination.

Les jeunes sont-ils plus touchés par le variant Delta ?

En France, la présence du variant Delta est encore limitée bien qu’il progresse rapidement. Au Royaume-Uni, plus de données sont disponibles sur ce variant puisqu’il représente la majorité des cas. Les personnes jeunes entre 20 et 49 ans semblent en effet plus touchées par ce variant, tout comme les personnes non vaccinées. Celles dans cette tranche d’âge sont également celles qui sont le moins vaccinées au Royaume-Uni. Le variant Delta provoquerait des formes légères voire asymptomatiques dans la plupart des cas.

Je suis positif au COVID : comment savoir si c’est le variant Delta ?

Pour savoir si vous êtes atteint de la covid-19 et par quel variant, vous devez réaliser un test PCR en laboratoire. En cas de résultat positif, celui-ci fera l’objet d’une analyse secondaire afin d’identifier le variant responsable de la contamination. Si vous avez fait un test antigénique, vous devez confirmer le résultat positif par un test PCR qui pourra être analysé pour rechercher le variant.

Cas contact, cas positif : les règles changent-elles avec le variant Delta ?

Si vous êtes positif à la covid-19 ou cas contact d’une personne atteinte par le variant Delta, les règles sanitaires ne changent pas. Les personnes  testées positives au virus, avec ou sans symptômes, doivent s’isoler pendant 10 jours.

Si vous êtes cas contact mais ne vivez pas sous le même toit que la personne infectée, vous devez réaliser un test PCR immédiatement et vous isoler pendant 7 jours, même si le résultat est négatif. Vous devrez refaire un test à la fin de la période d’isolement. S’il est négatif votre isolement est levé, et s’il est positif vous devez rester isolé encore 7 jours.

Si vous êtes cas contact et vivez au domicile de la personne infectée, plusieurs scénarios sont possibles :

  • si votre test est positif, vous devez vous isoler pendant une période de 10 jours ;
  • si votre test est négatif, vous devez vous isoler jusqu’à 7 jours suivant la guérison de la personne infectée (environ 10 jours après le début de symptômes ou après le prélèvement positif), soit 17 jours, et refaire un test à J17.