Vaccin covid-19 et grossesse : peut-on vacciner les femmes enceintes ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Avant la vaccination, consultez un médecin en vidéo

Vérifiez votre éligibilité et vos contre-indications en téléconsultant un médecin, tous les jours de 6h à 23h. Médecins disponibles en moins de 10 minutes.

Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie

Prendre RDV

La vaccination contre la covid-19 a commencé fin décembre 2020 en France. Bien qu’elle ne concerne pour le moment qu’une partie de la population, vous vous demandez peut-être si vous allez pouvoir recevoir le vaccin si vous êtes enceinte. Y a-t-il un risque à se faire vacciner contre la covid-19 pendant la grossesse ? Dans quel cas la vaccination peut-elle être recommandée ? L’équipe médicale de Qare vous répond.

Les femmes enceintes doivent-elles se faire vacciner contre la covid-19 ?

La Haute Autorité de Santé a dévoilé ses recommandations concernant la vaccination anti-covid avec les vaccins de Pfizer, Moderna et AstraZeneca. Pour le moment, la HAS ne recommande pas la vaccination contre la covid-19 chez les femmes pendant la grossesse, sauf s’il y a un risque élevé de forme grave de la maladie chez la mère.

Le Collège national des gynécologues-obstétriciens de France (CNGOF) est plutôt favorable, comme l’indique un communiqué co-signé avec le GRIG (Groupe de recherche contre les infections pendant la grossesse) publié en janvier 2021. Le Collège propose de vacciner les femmes enceintes mais aussi celles qui souhaitent concevoir, en particulier par aide médicale à la procréation, de façon prioritaire.

Consultez un médecin avant votre vaccination

Posez toutes vos questions sur le vaccin covid-19 avant de prendre rendez-vous. Téléconsultez un médecin généraliste 7J/7 de 6h à 23h (Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie)

Grossesse : dans quels cas la vaccination anti-covid est-elle recommandée ?

Pour le CNGOF, la vaccination des femmes pendant la grossesse doit être proposée en priorité s’il y a des facteurs de risque, tels que  :

  • obésité (avec IMC supérieur à 30) ;
  • diabète ;
  • hypertension ;
  • pathologie cardiaque.

La HAS concède également que la vaccination contre la covid-19 peut être envisagée chez les femmes enceintes qui présentent un risque de forme grave. L’organisme rappelle que la vaccination doit être envisagée au cas par cas, et que des populations plus jeunes peuvent déjà se faire vacciner si elles présentent des facteurs de risques importants :

  • déficits immunitaires sévères ;
  • hémopathies malignes ;
  • insuffisance rénale dialysée ;
  • greffe d’organe solide.

Par ailleurs, la vaccination contre la covid-19 est déconseillée à toute personne ayant des antécédents d’allergies graves, type réaction anaphylactique. Cela concerne particulièrement les personnes à qui l’on conseille de porter un stylo d’adrénaline (type ANAPEN° ou EPIPEN°).

Vérifiez votre éligibilité en téléconsultation

Pour savoir si vous pouvez vous faire vacciner, consultez un médecin généraliste en vidéo. (Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie)

vaccin grossesse coronavirus

Doit-on se faire vacciner contre la covid-19 avant une grossesse ?

Pour les femmes qui planifient une future grossesse, la vaccination contre le coronavirus n’est pas spécifiquement recommandée, sauf s’il y a un facteur de risque. Néanmoins, le CNGOF rappelle que les femmes enceintes sont plus à risque face à la covid-19 que la population générale. Les conséquences de ces formes sévères peuvent être :

  • une détresse respiratoire ;
  • une hospitalisation ;
  • un risque de naissance prématurée.

Si vous souhaitez vous faire vacciner contre la covid-19 avant votre grossesse, parlez-en à votre médecin ou sage-femme.

Bon à savoir : certaines entreprises participeront à la vaccination. Il sera donc possible de consulter un médecin du travail avant la vaccination et de se faire vacciner en entreprise.

Le vaccin covid-19 entraîne-t-il un risque pendant la grossesse ?

Les essais cliniques sur les vaccins contre la covid-19, qu’il s’agisse de celui de Pfizer, de Moderna ou d’AstraZeneca, n’incluaient pas de femmes enceintes. Il n’y a donc pas de données disponibles indiquant que le vaccin ne comporte aucun danger.

Toutefois, selon le CNGOF, « il n’existe pas de raison a priori de penser que les femmes enceintes doivent être exclues des campagnes de vaccination ». Le Collège prend notamment deux exemples, le vaccin contre la grippe et le vaccin contre la coqueluche qui sont recommandés en cas de grossesse. D’autres pays ont autorisé la vaccination des femmes durant leur grossesse, notamment les États-Unis.

Vérifiez vos contre-indications avec un médecin en vidéo

Avant votre vaccination, consultez un médecin en vidéo pour savoir si vous pouvez le recevoir sans risque. (Prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie)

Se faire vacciner contre la covid-19 pendant une grossesse

Consulter un médecin avant la vaccination anti-covid

Si vous êtes enceinte et souhaitez recevoir le vaccin contre la covid-19 durant votre grossesse, vous devez préalablement consulter votre médecin traitant, ou bien le gynécologue ou sage-femme qui vous suit. Le praticien pourra ainsi vous indiquer si vous êtes éligible à la vaccination et si elle est recommandée en fonction de votre situation. Cette consultation peut être réalisée en téléconsultation.

La consultation pré-vaccinale est obligatoire afin de recueillir le consentement, détecter les éventuelles contre-indications et ainsi éviter des effets secondaires graves. Vous pouvez également poser toutes vos questions à un médecin en téléconsultation sur Qare, 7J/7 de 6h à 23h.

Avant de vous faire vacciner, téléconsultez

Prenez RDV sur Qare et téléconsultez un médecin depuis chez vous 7J/7 de 6h à 23h.

consultation vaccin covid-19

À partir de quand peut-on recevoir le vaccin du coronavirus si on est enceinte ?

La HAS a mis en place un calendrier de vaccination contre la covid-19 afin de vacciner les personnes les plus fragiles en premier.

  • Durant la phase 1 (fin décembre-fin février), seules les personnes âgées de plus 75 ans, les personnes résidant en EHPAD et une partie du personnel soignant plus à risque peuvent se faire vacciner.
  • Durant la phase 2, à partir de fin février ou début mars, la vaccination sera accessible aux personnes entre 65 et 74 ans.
  • La phase 3 débutera au printemps et concernera le reste de la population.

A priori, les femmes enceintes qui ne présentent pas de facteur de risque particuliers pourront se faire vacciner durant cette phase 3. Cependant, les autres personnes présentant des risques face au coronavirus peuvent se faire vacciner avant la phase 3 sur avis médical favorable.

Sources :