Vaccin covid-19 en entreprise : quels sont les enjeux ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Agissez pour la santé de vos collaborateurs !

Les solutions e-santé Qare Entreprise vous permettent de prendre soin de vos collaborateurs au quotidien.

En savoir plus

En France, la campagne de vaccination en entreprise contre la covid-19 commence ce jeudi 25 février 2021. Mais de quelle manière ? L’équipe médicale de Qare revient sur les dernières annonces du gouvernement au sujet du vaccin covid-19 et de la vaccination en entreprise.

Le rôle des entreprises dans la vaccination anti-covid-19

Entreprise : un acteur central dans la campagne de vaccination anti-covid

Après un démarrage lent et critiqué de la campagne de vaccination contre la covid-19 en France, le gouvernement a promis d’appuyer sur l’accélérateur, et a inclus cette semaine les entreprises à cet effort national. Elles ont donc un rôle crucial à jouer et font « partie intégrante de la stratégie nationale de lutte contre l’épidémie » comme l’a indiqué la Ministre du Travail Elisabeth Borne à l’antenne de France Info, mardi 5 janvier.

Le gouvernement, satisfait de l’implication des entreprises dans les territoires où a été testé le dépistage à grande échelle, souhaite renouveler l’expérience avec le vaccin de la covid-19. « En entreprise, ça s’est bien passé » s’est réjoui la ministre du Travail sur France Info.

Cette participation des entreprises pourrait permettre d’accélérer et d’amplifier la vaccination, comme l’avait annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran. Du côté du Medef, qui soutient cette décision, la vaccination anti-covid en entreprise revêt également un intérêt majeur pour la reprise de l’activité économique. Pour les entreprises, la vaccination contre la covid-19 signifierait la possibilité d’un retour sur site des salariés en toute sécurité.

À partir de quand les entreprises participeront-elles à la campagne de vaccination ?

Dès le jeudi 25 février 2021, les salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités (salariés vulnérables avec des pathologies chroniques, par exemple des problèmes cardiovasculaires, respiratoires, des problèmes d’obésité) pourront recevoir le vaccin AstraZeneca, administré par les médecins du travail. « Les entreprises souhaitaient s’impliquer notamment pour sensibiliser les salariés à l’importance de la vaccination » avait précisé Elisabeth Borne au micro d’Europe 1 mardi 23 février.

La campagne de vaccination anti-covid, ouverte aux seniors de plus de 75 ans (lundi 18 janvier) a pris du retard. La phase 2, qui devait être active courant février-mars pour les personnes âgées de 65 à 74 ans, ne peut pas commencer pour le moment. La campagne devra pourtant se généraliser à l’ensemble de la population au printemps pour la troisième et dernière phase de la campagne.

Vaccination anti-covid : quelles entreprises seront concernées ?

Lors de son interview du 5 janvier dans la matinale de France Info, la ministre du Travail a annoncé que « les entreprises qui participent à la stratégie de vaccination contre la grippe pourront le moment venu participer » à la campagne de vaccination contre la covid-19. En effet, ces entreprises sont déjà habituées à mettre en place les infrastructures nécessaires et à faire face aux enjeux logistiques et d’organisation que cela implique.

Comment se déroulera la vaccination anti-covid en entreprise ?

L’organisation de la vaccination contre la covid-19 en entreprise devra respecter les conditions suivantes :

  • la vaccination se fera dans une salle dédiée et aérée ;
  • les entreprises devront fournir le matériel adéquat et organiser la gestion des déchets ;
  • le médecin du travail présent sur site pourra être en charge de la vaccination, sinon, les entreprises pourront faire venir une équipe médicale extérieure dédiée ;
  • le salarié devra bénéficier d’une consultation médicale avant la vaccination, notamment pour évaluer les contre-indications et risques allergiques liés au vaccin ;
  • l’entreprise devra obtenir son consentement ;
  • les entreprises devront assurer le suivi des doses administrées avec l’aide du médecin du travail.

La vaccination en entreprise représente également un défi logistique concernant le transport et le stockage des vaccins de la covid-19, notamment ceux de Pfizer et Moderna qui doivent être conservés à très basse température. Cependant, « les infirmiers qui se déplaceraient pourraient se munir de petites boîtes réfrigérantes contenant les vaccins » afin d’éviter l’achat de frigos aux entreprises, comme l’a expliqué l’infirmière et cofondatrice de Libheros Florence Herry au Figaro.

Pour l’heure, la commande de vaccins de la covid-19 directement par les entreprises n’a pas été autorisée, seul le gouvernement peut passer une commande. Les ministères du Travail et de la Santé, ainsi que les comités de direction, devraient prochainement discuter de l’approvisionnement des entreprises en vaccins contre le coronavirus.

Bon à savoir : dans la grande majorité des cas, les effets secondaires du vaccin restent bénins. Quelques cas de choc allergique (1 pour 100 000) ou de paralysie faciale ont néanmoins été signalés, et des enquêtes sont en cours pour trouver la cause de ces réactions.

vaccination anti-covid

Vaccin covid-19 en entreprise : quelles règles doivent être respectées ?

Les salariés auront-ils l’obligation de recevoir le vaccin de la covid-19 ?

En principe, non, même si l’employeur peut proposer la vaccination contre le coronavirus, il ne peut absolument pas l’imposer à ses salariés. En France, seuls 11 vaccins sont obligatoires, dont une grande partie l’est uniquement pour les personnes nées après le 1er janvier 2018. L’obligation de vaccination n’est possible que dans certains milieux professionnels spécifiques, souvent médicaux, où il existe un risque accru.

Les entreprises ne peuvent pas non plus sanctionner leurs employés pour ne pas avoir accepté la vaccination contre la covid-19. Elles ont également l’interdiction d’imposer des mesures discriminantes, comme l’interdiction du retour sur site et le télétravail forcé, aux employés n’ayant pas été vaccinés.

Bon à savoir : si vous êtes enceinte et présentez des risques face à la covid-19, vous devez consulter un médecin pour savoir s’il faut envisager de vous faire vacciner pendant la grossesse. Il est préférable de consulter votre médecin traitant ou bien la sage-femme ou le gynécologue qui vous suit.

L’employeur pourra-t-il savoir si un salarié s’est fait vacciner contre la covid-19 ?

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, s’oppose à la création d’un fichier de vaccination covid-19 concernant les salariés. « Il faut qu’on garde les principes du volontariat et du secret médical » a-t-elle plaidé sur France Info. Le médecin du travail a l’obligation de respecter le caractère confidentiel de ses consultations et ne peut pas communiquer d’informations médicales sur les salariés à l’employeur.

Nous pouvons vous accompagner

Demander des informations sur les solutions e-santé Qare Entreprise.

Foire aux questions

Les parents peuvent-ils obtenir une autorisation pour accompagner leurs enfants qui se font vacciner ?

Si nécessaire, les employés qui doivent accompagner leurs enfants mineurs pouvant recevoir le vaccin contre la covid-19 peuvent effectivement obtenir une autorisation pour les accompagner au centre de vaccination. À partir de septembre 2021, des campagnes de vaccination vont être organisées dans les collèges et lycées.

Sources :