Les symptômes de la rhinite et comment les soulager

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Soulagez votre rhinite en téléconsultation

Demandez conseil à un médecin en téléconsultation pour soulager plus rapidement vos symptômes !

(Remboursable par l’Assurance Maladie)

Consulter un médecin

La rhinite, qu’elle soit d’origine allergique ou due à un virus, provoque les symptômes classiques d’un rhume. Ces derniers, notamment le nez bouché, entraînent une gêne au quotidien. L’équipe de Qare revient sur les différents symptômes de la rhinite et comment s’en débarrasser.

Les symptômes de la rhinite aiguë

Les symptômes de la rhinite aiguë correspondent à ceux d’un rhume classique. Ce type de rhinite virale se manifeste par les signes suivants :

  • écoulement nasal ;
  • nez bouché ;
  • éternuements ;
  • larmoiement des yeux ;
  • congestion nasale ;
  • maux de tête modérés.

La toux n’est pas un symptôme courant de la rhinite non-allergique. Dans ce cas, il se peut que vous ayez plutôt une rhinopharyngite, une autre pathologie virale courante en hiver.

En cas de rhinite virale, vos symptômes devraient disparaître après quelques jours. Néanmoins, dans le cas où la rhinite serait infectieuse et si elle est mal soignée, les symptômes peuvent s’aggraver. Le rhume et la rhinite entraînent parfois une complication comme la sinusite.

Consultez d'où vous voulez

Des médecins sont disponibles en téléconsultation 7J/7 de 6h à 23h : prendre RDV (remboursable par l’Assurance Maladie)

Les symptômes de la rhinite allergique

Les allergies entraînent régulièrement des symptômes similaires à ceux de la rhinite. Cela peut se produire en raison d’une allergie liée à des allergènes volatiles, comme le pollen ou la poussière. Ces allergies aux pollens sont fréquentes en printemps et en été. Il s’agit du rhume des foins. Par ailleurs, les allergies favorisent également l’asthme, qui vient s’ajouter aux autres symptômes de la rhinite.

En revanche, la rhinite allergique provoque souvent de la toux, un symptôme peu fréquent dans la rhinite virale. Cette toux sèche est une réaction de l’organisme pour évacuer les agents irritants des voies respiratoires. On retrouve également des éternuements, les yeux qui piquent ou le palais qui gratte.

rhinite allergique

Rhinite ou Covid-19 ?

Certains symptômes de la rhinite sont proches de ceux du Covid-19. La toux et le nez qui coule en font partie. Si vous avez ces symptômes, il est préférable que vous restiez chez vous et que vous téléconsultiez un médecin.

Il est également recommandé de réaliser un test PCR du Covid-19 dès l’apparition des symptômes pour savoir si vous êtes infecté. Vous pouvez recevoir une prescription d’un médecin en téléconsultation afin de pouvoir faire partie des personnes prioritaires pour se faire dépister.

Le test PCR peut être prescrit en téléconsultation

Évitez le risque de contamination, consultez un médecin en vidéo, et recevez une prescription pour le test PCR (Remboursable à 100 % par l’Assurance Maladie)

Reconnaître la rhinite chronique

Lorsque les symptômes d’une rhinite persistent deux mois ou plus, on parle de rhinite chronique, ou perannuelle si elle dure toute l’année. Outre les symptômes classiques, la rhinite chronique peut, à la longue, entraîner une certaine fatigue.

Parfois, cela est dû à une allergie. Néanmoins, lorsqu’on évoque la rhinite perannuelle et ses symptômes, la cause est souvent autre. Par exemple, certaines rhinites sont dites médicamenteuses car les symptômes sont provoqués par l’usage excessif de médicaments. C’est parfois le cas dans la rhinite vasomotrice. L’utilisation de vasoconstricteurs peut en être responsable.

Les rhinites atrophiques et hypertrophiques sont d’autres types de rhinites chroniques liées à des problèmes physiologiques au niveau de la muqueuse nasale.

Les signes de la rhinite chez le bébé

Il est facile de reconnaître les différents signes et symptômes de la rhinite chez les jeunes enfants. Chez bébé, les principaux symptômes de la rhinite sont le nez qui coule et une difficulté à respirer correctement. Les bébés ne savent pas respirer par la bouche, il est donc important de les moucher régulièrement.

Consultez un pédiatre dans la journée

Évitez l’attente et les déplacements et posez vos questions à un pédiatre en téléconsultation : prenez RDV dès maintenant (7J/7 de 6h à 23h)

Comment se soigner d’une rhinite ?

Si vous êtes atteint d’une rhinite virale, le traitement des symptômes est la seule solution. Ce type d’infection ne se soigne pas avec des antibiotiques. Vous devez vous moucher régulièrement et vous laver le nez à l’aide de sprays ou de sérum physiologique. Le paracétamol peut aider à faire baisser la fièvre si vous en avez. Par ailleurs, si votre médecin le juge pertinent, vous pouvez utiliser l’homéopathie pour soigner votre rhinite et apaiser vos symptômes.

Bon à savoir : avoir des symptômes du rhume comme le nez qui coule pendant la grossesse ne devrait pas vous inquiéter plus que ça. En revanche, certains médicaments sont contre-indiqués, comme les vasoconstricteurs. Vous pouvez néanmoins prendre du paracétamol et suivre nos autres conseils pour soigner le rhume chez la femme enceinte.

Apaiser la toux lors d’une rhinite

Il n’est pas rare que la rhinite se transforme en rhinopharyngite et s’accompagne de symptômes comme la toux et les maux de gorge. La toux est également un symptôme présent dans la rhinite allergique. La toux sèche peut être apaisée avec des sirops antitussifs. Vous pouvez également utiliser des traitements naturels contre la rhinite, comme prendre des tisanes au miel et au thym avec un peu de citron, ou des pastilles à sucer contre les maux de gorge.

Si la toux devient grasse, il est préférable de ne pas l’arrêter car elle permet de désencombrer les voies respiratoires.

Comment arrêter l’écoulement du nez ?

Pour stopper le symptôme de l’écoulement nasal, il faut essayer de déboucher votre nez. Pour cela, nous vous conseillons premièrement de faire des fumigations à la vapeur d’eau. Vous pouvez également les réaliser avec des huiles essentielles à l’eucalyptus (en l’absence de contre-indications). Vous pouvez utiliser une casserole ou un fumigateur dont vous respirez les vapeurs pendant quelques minutes pour dégager vos voies respiratoires.

Les sprays à l’eau de mer sont également efficaces pour déboucher le nez lors de la rhinite et calmer l’écoulement. De plus, cela nettoie les muqueuses des impuretés et les apaise après les mouchages répétés qui peuvent les irriter.

Enfin, si votre nez est particulièrement bouché le soir avant de vous coucher, vous pouvez réaliser ce petit rituel :

  1. lavez-vous le nez avec un spray à l’eau de mer ;
  2. préparez un bol ou une casserole d’eau chaude avec quelques gouttes d’huile essentielle (en l’absence de contre-indications) pour inhaler les vapeurs ;
  3. surélevez votre oreiller ou votre tête de lit pour faciliter la respiration.

rhinite nez

Soulager les symptômes de la rhinite allergique

Si vous avez une rhinite saisonnière (rhume des foins), vous pouvez soulager vos symptômes en traitant votre allergie. Le traitement de la rhinite allergique nécessite généralement une consultation médicale. Le médecin pourra alors vous prescrire un traitement anti-allergique pour calmer vos réactions allergiques, qu’il s’agisse de votre rhinite ou même d’autres types de symptômes comme les éruptions cutanées.

Le traitement délivré comprend généralement des anti-histaminiques, vendus sur prescription médicale. Par ailleurs, vous pouvez également utiliser la téléconsultation pour consulter un médecin et recevoir votre prescription en ligne, si nécessaire. En temps de Covid-19, la téléconsultation permet également de limiter les contacts et les risques de propager le virus.

Recevez votre prescription en ligne

En cas d’allergie, téléconsultez un médecin et recevez votre ordonnance en quelques minutes, si nécessaire (Remboursable par l’Assurance Maladie)

Comment soigner une rhinite chronique maison ?

Si vous êtes atteint d’une rhinite chronique comme la rhinite vasomotrice, vous pouvez d’abord essayer d’atténuer les symptômes. Cependant, les traitements naturels sont peu efficaces. Nous vous conseillons plutôt ceci :

  • contre la rhinite vasomotrice, il est possible de réduire la rhinorrhée en utilisant des sprays vasoconstricteurs ou des sprays intra-nasaux ;
  • contre la rhinite atrophique (réduction de la taille de la muqueuse nasale), les symptômes peuvent diminuer grâce à l’utilisation de traitements locaux. Un médecin peut vous prescrire des vasodilatateurs pour ouvrir les muqueuses, ou des antibiotiques dans certains cas ;
  • pour soulager les symptômes de la rhinite hypertrophique (augmentation du volume de la muqueuse), il faut plutôt utiliser des sprays nasaux décongestionnants.

Si vous ne parvenez pas à la guérison suite à l’utilisation de traitements locaux, un traitement chirurgical peut être envisagé.

Foire aux questions

Comment attrape-t-on une rhinite ?

La rhinite est causée par un rhinovirus, ou apparenté, qui se transmet par contact entre les personnes de plusieurs façons. Si une personne malade tousse, éternue ou même parle, elle projette des gouttelettes contaminées qui peuvent ensuite toucher ou être inhalées par les personnes autour. De même, si elle touche une surface sans s’être lavé les mains, elle peut la contaminer. Si vous la touchez à votre tour, vous risquez d’attraper le virus.

C’est pour cela que pour prévenir la rhinite, vous devez respecter les gestes barrières en vous lavant régulièrement les mains et en évitant les personnes malades. Si vous avez la rhinite, nous vous conseillons d’utiliser des mouchoirs à usage unique, de les jeter immédiatement après utilisation et de vous laver ou désinfecter les mains très régulièrement.

Sources :