Rhinite chronique : comment s’en débarrasser pour de bon ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin rapidement depuis chez vous !

Décrivez vos symptômes à un médecin en téléconsultation entre 6h et 23h 7j/7. Recevez une ordonnance si nécessaire.

Remboursable par l’Assurance Maladie

Je téléconsulte

Nez qui coule ou bouché, pas de doute, vous avez une rhinite ! Il s’agit d’un rhume tout à fait banal, sauf que parfois, il s’installe sans qu’on comprenne pourquoi et devient chronique. Si cela vous arrive, votre traitement doit varier de celui d’un simple rhume, et une consultation est souvent nécessaire. Pour s’en débarrasser plus vite, votre médecin peut vous aider trouver l’origine du problème. Faisons un tour d’horizon des symptômes, des causes et des traitements existants contre la rhinite chronique.

Comment stopper une rhinite chronique ?

La rhinite que nous connaissons le plus est la rhinite virale. Il s’agit d’un rhume qui disparaît au bout de quelques jours, mais lorsqu’il dure plus de deux mois par an, on parle de rhinite chronique.

Le traitement d’une rhinite chronique n’est pas le même si vous faites une rhinite allergique ou liée à un problème anatomique ou hormonal. En attendant de trouver la cause, vous pouvez diminuer votre gêne en traitant les symptômes :

  1. mouchez-vous régulièrement ;
  2. prenez du paracétamol en cas de douleurs ou de fièvre ;
  3. faites des lavages de nez réguliers au sérum physiologique.

En cas d'infection virale, il faut privilégier la téléconsultation

Consultez en premier recours un médecin généraliste en téléconsultation. Prendre RDV et consulter dès aujourd’hui avant 23h.

Comment traiter une rhinite chronique naturellement ?

Le meilleur moyen pour savoir comment se débarrasser d’une rhinite chronique est de consulter un médecin. Cependant, il existe aussi des traitements en médecine douce ou alternative. Ils peuvent faire effet mais leur efficacité n’est pas prouvée scientifiquement.

  • Les médecins homéopathes peuvent prescrire de l’homéopathie pour soigner la rhinite chronique, mais tous les praticiens ne recommandent pas cette méthode ;
  • Il en est de même pour la naturopathie et la rhinite chronique. Néanmoins, certains remèdes naturels peuvent soulager les symptômes comme l’écoulement nasal.
  • Il existe des ostéopathes spécialisés en troubles ORL qui utilisent certaines techniques afin d’aider leur patient à guérir. Cependant, l’ostéopathie dans le traitement de la rhinite vasomotrice ou chronique a aussi ses limites car les ostéopathes ne sont pas médecins.
  • Les personnes atteintes de rhinite vasomotrice se tournent parfois vers l’acupuncture ou d’autres médecines alternatives pour soigner cette pathologie chronique. Encore une fois, le résultat est incertain mais cela peut apporter un soulagement.

Le traitement de la rhinite chronique allergique

Le traitement médical d’une rhinite chronique dépend de sa cause. Pour la rhinite d’origine allergique, il y a plusieurs solutions.

  1. La rhinite chronique, due à une allergie, peut bénéficier d’un traitement naturel qui consiste à trouver la substance allergénique et à la supprimer de son environnement. Dans ce cas, un médecin généraliste ou un médecin allergologue peut vous aider à chercher ce qui vous rend allergique. L’ allergologue effectuera des tests cutanés spécifiques permettant d’identifier le ou les allergènes responsables de votre allergie.
  2. Il vous prescrira également un traitement antihistaminique pour réduire la réaction allergique de votre rhinite, et éventuellement des corticoïdes par voie nasale.
  3. Un traitement de désensibilisation peut également être envisagé, mais cela peut prendre des mois voire des années. Il est envisagé lorsque l’allergie devient trop invalidante. Par exemple, si vous faites une rhinite chronique à cause d’un chat (ce sont les protéines de la salive du chat qui sont allergisantes) votre médecin peut vous aider peu à peu à augmenter votre tolérance à l’allergène.

Ne prenez pas n'importe quel traitement !

Demandez d’abord l’avis d’un médecin généraliste ou d’un médecin allergologue en téléconsultation.

rhinite allergique

Quels sont les symptômes d’une rhinite chronique ?

Les principaux signes d’une rhinite sont :

  • nez qui coule et nez bouché ;
  • éternuements ;
  • yeux qui pleurent ;
  • sensation de tête ou de nez congestionné.

Bon à savoir : dans certains cas, la rhinite chronique est liée à une autre pathologie, mais rarement à un cancer ou une maladie grave. Le médecin pourra éliminer ces possibilités après examen et vous aider à soigner votre rhinite chronique.

Les symptômes secondaires de la rhinite

  • La fatigue, ce qui n’est pas forcément le cas lors d’un rhume classique.
  • La toux qui n’est pas systématique en cas de rhinite chronique. Par exemple, les rhinites chroniques vasomotrices entraînent rarement de la toux.

Bon à savoir : si vous avez les symptômes d’une rhinite chronique ou virale et un mal de gorge, il s’agit probablement d’une rhinopharyngite.

Distinguer la rhinite et la rhino-conjonctivite

Si vous faites une réaction allergique, votre rhinite peut s’accompagner des symptômes de la conjonctivite. Dans ce cas, vous pourrez avoir également :

  • yeux rouges et qui grattent ;
  • gonflement de la paupière ;
  • écoulement éventuel au niveau des yeux ;
  • démangeaisons dans le nez.

symptômes rhinite

Les autres types de rhinite chronique

Ces types de rhinite sont moins fréquentes que la rhinite allergique.

La rhinite chronique vasomotrice

Ici, il s’agit d’une rhinite dite non-allergique car sa cause est inconnue. Certains pensent que l’alimentation ou l’hygiène de vie jouent un rôle pour soigner la rhinite vasomotrice, mais on ignore réellement ce qui marche. Malheureusement, il n’existe pas de traitement spécifique pour cette pathologie. C’est au cas par cas.

La rhinite atrophique

Dans ce cas, l’atrophie de la muqueuse provoque le nez bouché. Ce défaut anatomique se développe surtout chez les personnes âgées. Le traitement favorise l’irrigation du nez par des antibiotiques ou, dans certains cas, des œstrogènes et des vitamines A et D. La chirurgie peut également être une solution.

La rhinite hormonale

La rhinite hormonale survient pendant la grossesse et disparaît à l’accouchement. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. En attendant, un traitement symptomatique compatible avec la grossesse pourra être prescrit.

La rhinite d’hypersensibilité

Elle est liée à la consommation de certains aliments ou médicaments. Un médecin peut vous aider à identifier ce qui provoque la réaction pour que vous évitiez de les consommer.

La rhinite chronique positionnelle

Cette rhinite se déclenche en position allongée. Vous devez en discuter avec un médecin pour savoir d’où vient ce problème et quel traitement prendre.

La rhinite chronique herpétique

Il s’agit d’un symptôme qui découle de l’herpès. Il faut donc soigner l’herpès pour la faire disparaître.

Recevez un avis médical en téléconsultation

Décrivez vos symptômes à un médecin généraliste en vidéo et recevez les bons conseils pour soigner votre rhinite. Prendre RDV

Foire aux questions

Comment arrêter le nez qui coule ?

Le nez bouché ou nez qui coule est la plus grosse gêne provoquée par la rhinite chronique. Voici comment l’arrêter :

  1. nettoyez votre nez avec des sprays à l’eau de mer ou un sérum physiologique ;
  2. faites des fumigations de vapeur chaude pour dégager les muqueuses du nez ;
  3. utilisez des huiles essentielles à la menthe poivrée ou à l’eucalyptus pour soigner votre rhinite chronique, si l’avis de votre médecin est favorable et en l’absence de contre-indications ;
  4. demandez à votre médecin si l’utilisation d’un spray au soufre est pertinente pour soigner votre rhinite chronique.

Sources :